Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Bannière de procession des saints Michel et Jeanne d'Arc

Dossier IM40005936 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations bannière de procession
Appellations des saints Michel et Jeanne d'Arc
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice sacristie

Le curé Jean-Baptiste Larrère mentionne dans le registre de la paroisse, à la date de 1913 : "Dimanche 4 mai, fête de Jeanne d'Arc, bénédiction et inauguration d'une belle bannière de St Michel et Jeanne d'Arc (œuvre de la maison Biais, Paris, 342 fr.), offerte par Mme Louis d'Antin. Aux vêpres, procession avec la bannière de Jeanne d'Arc portée par M. Louis d'Antin qu'entouraient les membres du Cercle de l'A.C.J.F. [Association catholique de la jeunesse française]. Le pavoisement et l'illumination du soir ont été contrariés par les bourrasques de vent et de pluie."

La donatrice, Marguerite Ernestine Renée de Dufau de Lamothe (Bordeaux 1890 - Montfort-en-Chalosse 1982), avait épousé à Arveyres, le 17 octobre 1911, Louis d'Antin (Mugron 1882-1964), petit-neveu et fils adoptif de Blanche d'Antin-Domenger, la bienfaitrice de l'église de Mugron. Louis d'Antin présidait le cercle local de l'A.C.J.F., dont la bannière de procession, à l'effigie de saint Joseph et de l'Ange gardien, fut inaugurée quatre ans plus tard (réf. IM40005935). Quant aux deux saints guerriers, protecteurs de la France, ils faisaient l'objet à la veille de la Première Guerre d'un culte fervent dans les milieux cléricaux. En 1910 et 1912, deux statues à leur effigie avaient été installées à la place d'honneur dans le chœur de l'église Saint-Laurent (réf. IM40005877). La figure de l'archange sur la bannière est inspirée du Grand saint Michel de Raphaël (1518, Louvre).

Les catalogues de la maison parisienne Biais Aîné et Compagnie présentent de nombreux modèles de bannières, dont plusieurs sont très proches de celle de Mugron, caractérisée par ses lambrequins carrés.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1913, daté par source
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Biais Aîné et Compagnie,
Biais Aîné et Compagnie

Fabricant marchand à Paris (place Saint-Sulpice et 74, rue Bonaparte).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'ornements religieux, (?), attribution par analyse stylistique
Auteur de la source figurée : Sanzio Raffaello, dit(e) Raphaël,
Raffaello Sanzio , dit(e) Raphaël (1483 - 1520)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Personnalité : Antin-Domenger Marguerite Ernestine Renée d',
Marguerite Ernestine Renée d' Antin-Domenger , né(e) Dufau de Lamothe (de) (1890 - 1982)

Marguerite Ernestine Renée de Dufau de Lamothe (Bordeaux 1890 - Montfort-en-Chalosse 1982) épouse à Arveyres, le 17 octobre 1911, Louis d'Antin-Domenger (Mugron 1882-1964), héritier de sa grand-tante et mère adoptive Blanche Domenger d'Antin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Face et revers en moire antique de soie blanche sur armature de toile, bordure inférieure à trois lambrequins ; passementerie (galon et franges en cannetilles) en fil métal doré ; décor en application sur les deux faces, en satin de soie jaune or et bleu, drap lamé doré, fil de soie polychrome ("peinture à l'aiguille"), toile peinte à l'huile (têtes et membres des personnages), fil métal doré et perles de verre coloré.

Catégories tissu, passementerie
Matériaux soie, rouge, chaîne, trame, moiré, brodé, application sur textile
fil métal, décor, doré
Mesures h : 139.0
la : 73.5
Iconographies saint Michel terrassant le démon, sainte Jeanne d'Arc
ornementation, trophée de guerre, épée, bouclier, lance, couronne végétale, laurier, olivier, rosier, lys, écusson, croix
Précision représentations

Sur les deux faces, une effigie en pied (saint Michel terrassant le démon sur la première, Jeanne d'Arc au sacre de Charles VII sur la seconde) debout sur un socle doré à volutes, entre deux "pilastres" ornés de trophées en fil métal doré (à gauche, une branche de lys avec banderole, glaive et couronne de laurier, à droite une lance avec bouclier rond et rameau d'olivier) ; sur les lambrequins au sommet, une grande banderole déployée entourant une croix de Lorraine et des branches de lys ; sur les lambrequins du bas, un grand écusson central à l'italienne flanqué de branches de rosier et de deux médaillons polylobés à croix cléchée.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, brodé
armoiries, brodé
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie : SAINT MICHEL SAUVEZ LA FRANCE (sur une banderole au sommet de la face de saint Michel) ; QUIS UT DEUS (sur le socle de la figure de saint Michel) ; monogramme SM (sur l'écu au bas de la face de saint Michel) ; BIENHEUREUSE JEANNE D'ARC (sur une banderole au sommet de la face de Jeanne d'Arc) ; PROTEGEZ LA FRANCE (sur le socle de la figure de Jeanne d'Arc) ; armoiries de Jeanne d'Arc (sur l'écu au bas de la face de Jeanne d'Arc).

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque la hampe et la traverse.

Statut de la propriété propriété d'une association cultuelle

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de l'église de Mugron (1842-1950) ("Diocèse d'Aire, paroisse de Mugron, doyenné de Mugron. Registre paroissial de l'église de Mugron à commencer du 25 août 1842").

    année 1913 Archives paroissiales, Mugron
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe