Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Bannière de procession de Notre-Dame de Buglose et de Notre-Dame de Lourdes

Dossier IM40005932 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations bannière de procession
Appellations de Notre-Dame de Buglose et de Notre-Dame de Lourdes
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice sacristie

Le curé Jean-Baptiste Larrère mentionne dans le registre de la paroisse, à la date de 1913 : "Le dimanche 7 décembre, aux vêpres, bénédiction solennelle par M. le vicaire général Dulucq d'une riche bannière de N.D. de Buglose et de Lourdes (œuvre des clarisses de Mazamet)". Les clarisses de Mazamet, installées dans la cité tarnaise en 1887, s'y adonnèrent à la confection d'ornements liturgiques et furent réputées pour la qualité de leurs travaux de "peinture à l'aiguille", dont témoignent à Mugron la bannière ici étudiée et celles de sainte Cécile (réf. IM40005933) et de saint Joseph (réf. IM40005935).

Notre-Dame de Buglose (réf. IM40004675) avait été proclamée patronne principale du diocèse d'Aire et Dax en 1878, seize ans après la reconnaissance officielle par l’Église de l'authenticité des apparitions mariales de Lourdes.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1913, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Mazamet
Auteur(s) Auteur : couvent de clarisses de Mazamet,
couvent de clarisses de Mazamet

Les clarisses, installées à Mazamet (Tarn) en 1887, se spécialisèrent dans la confection d'ornements liturgiques en broderie à l'aiguille. La communauté, qui connut son apogée dans les années 1930-1950, a quitté Mazamet en octobre 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'ornements religieux, attribution par source

Bannière rectangulaire à face et revers en moire antique de soie blanche sur armature de toile ; passementerie (galon et franges en cannetilles) en fil métal doré ; décor brodé en lamé doré et fil or ; figure brodée en fil de soie polychrome ("peinture à l'aiguille") sur les deux faces. Hampe en bois tourné (moderne).

Catégories tissu, passementerie
Structures rectangulaire vertical
Matériaux soie, blanche, chaîne, trame, moiré, brodé, application sur textile
fil métal, décor, doré
Mesures h : 134.0
la : 90.0
Iconographies Vierge à l'Enfant, trône, couronne, Immaculée Conception
ornementation, lys, rose, rinceau
Précision représentations

Sur la première face, l'effigie de Notre-Dame de Buglose (d'après la célèbre statue conservée au sanctuaire marial de ce nom) figurée sur un trône à degré, sous une arcade outrepassée ornée d'un rosier et d'une croix fleurdelisée dans un médaillon quadrilobé à la clef ; de part et d'autre, de grandes tiges de lys soutenues par un riche soubassement de rinceaux, au milieu duquel se déploie un rosier. Sur la seconde face, la figure de Notre-Dame de Lourdes debout sur un rocher dans une gloire flamboyante, entourée de longues tiges fleuries de roses et d'épis de blé polychromes, sur lesquelles se détachent deux banderoles, celle du bas en forme de cœur.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, brodé
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie : N-D. DE BUGLOSE / PRIEZ POUR NOUS (sur les degrés du trône, sur la première face) ; JE SUIS L'IMMACULEE (sur la banderole du haut, sur la seconde face) ; NOTRE-DAME DE LOURDES PRIEZ POUR NOUS (sur la banderole du bas, sur la seconde face).

États conservations partie remplacée
Précision état de conservation

La hampe est moderne. La moire est usée sur la face de Notre-Dame de Lourdes.

Statut de la propriété propriété d'une association cultuelle

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de l'église de Mugron (1842-1950) ("Diocèse d'Aire, paroisse de Mugron, doyenné de Mugron. Registre paroissial de l'église de Mugron à commencer du 25 août 1842").

    année 1913 Archives paroissiales, Mugron
Bibliographie
  • MENUSET Cécile, MUNIER Marie-Odile. La peinture à l'aiguille par les clarisses de Mazamet. Nanates : Siloë, 2000.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe