Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bains Legallais

Dossier IA33002379 inclus dans Front de mer d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination établissement de bains de mer
Appellations bains Legallais
Dénominations établissement thermal
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Lieu-dit : Eyrac

Le premier établissement de bains de mer appelé hôtel Legallais ou villa Bel-Air est construit en 1823 plage d'Eyrac à l'initiative de François Legallais. Des lithographies, dessins et gravures en montrent l'aspect originel. L'établissement est agrandi vers 1827 et encore vers 1836. Un plan, non daté (années 1850), sur lequel est mentionné le nom de l'architecte Ferrand à Bordeaux, présente les "Bains de Mer d'Arcachon". Legallais a fait faillite plusieurs fois. Un de ses fils avait alors pris la relève. L'établissement nommé Hôtel Legallais apparaît sur le Plan Général de la Ville d'Arcachon dressé par l'architecte Marcel Ormières en 1896. Les "Pêcheries nouvelles" sont mentionnées au même emplacement sur le plan de l'agence Ducos daté de 1906.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1823, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ferrand, architecte,
Personnalité : Legallais François,
François Legallais (1785 - 1864)

François Legallais est né en 1785 à Granville et mort à Arcachon en 1864. Il a fait construire en 1823 le premier établissement de bains d'Arcachon sur le front de mer quartier d'Eyrac.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
promoteur, attribution par source
États conservations détruit

Références documentaires

Bibliographie
  • AUFAN Robert. La naissance d'Arcachon (1823-1857). De la forêt à la ville. Ed. SHAA, Arcachon, 1994.

    P. 50

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand