Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Domaine du Marot

Dossier IA33007791 inclus dans Île de Macau réalisé en 2014

Fiche

  • Chai.
    Chai.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • chai
    • cuvage
    • puits

Dossiers de synthèse

Précision dénomination domaine viticole
Appellations Le Marot
Parties constituantes non étudiées chai, cuvage, puits
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : au Marot
Adresse : 117 chemin du Bord de l'Eau
Cadastre : 1843 A3 607 , 608 ; 2013 A 544
Précisions


Des bâtiments figurent à cet emplacement sur le plan de la palu en 1776. Ils appartiennent à M. Lagravel. Le logis et le cuvier, construits en moellons, ainsi que les deux ailes en pierre grossièrement taillées, pourraient dater de cette époque. La disposition ne change pas jusqu'en 1843, date du second plan cadastral : Mme De Mons en est alors propriétaire.

En 1893, Jean De La Rocca, auteur corse, y produit 40 tonneaux. Il s'agirait du père du peintre Alfred De La Rocca, né à Macau en 1855.

Les bâtiments se dégradent dans la seconde moitié du 20e siècle : les toitures s'effondrent, l'aile sud s'écroule dans les années 1990. Ils sont actuellement en travaux.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : La Rocca Jean de,
Jean de La Rocca

Jean de La Rocca est un écrivain corse né en 1832. il est l'auteur notamment de La Corse et son avenir paru en 1857. Il serait le père du peinte Alfred de La Rocca né à Macau en 1855 et mort en 1915.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source

Les bâtiments se situent au centre de l'ancienne île de Macau, en bord de Garonne.

Ils sont organisés selon un plan en U : corps de logis en fond de cour, complété par deux ailes en retour d'équerre ; un cuvier prolonge au sud l'aile ouest.

Le logis, largement modifié, a été rehaussé d'un niveau de comble ouvert de jours semi-circulaires.

L'aile ouest abrite le chai qui présente plusieurs baies murées en arc segmentaire. Des jours semi-circulaires éclairent un niveau de comble. À l'intérieur, le volume est divisé par un mur de refend. L'ancienne grille en fer forgé du portail d'entrée y est conservée.

Le cuvier se trouve dans le prolongement vers le sud : il est percé de deux baies (de décharge ?) en plein-cintre côté est et d'une porte côté cour. Le pignon sud est doté d'une fenêtre et de deux fentes de jour et/ou d'aération.

L'aile orientale est en grande partie ruinée.

Murs calcaire pierre de taille enduit
moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Typologies IC2
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 138
(c) Région Aquitaine - Inventaire général ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian