Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame

Statue : Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame d'Aurice

Dossier IM40006426 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations statue
Titres Vierge à l'Enfant
Appellations dite Notre-Dame d'Aurice
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Aurice
Emplacement dans l'édifice choeur, arc triomphal, au nord

Cette statuette, retrouvée dans le clocher de l'église à la fin du XIXe siècle, rappelle, par ses caractères iconographiques, le canon court de ses figures et le traitement sommaire de sa facture, la célèbre statue de Notre-Dame de Maylis, conservée dans le canton voisin de Mugron (voir les images de comparaison). Bien que les volumes ne soient pas alourdis comme ceux de la sculpture maylisienne par une épaisse polychromie moderne, la datation de l'œuvre est aussi malaisée. Traditionnellement datée du XIVe siècle - datation reprise, sous réserves, dans l'arrêté d'inscription de 2003 -, elle pourrait ne remonter qu'au siècle suivant, comme le proposait le catalogue de l'exposition diocésaine d'art sacré présentée à Dax en 1955.

Période(s) Principale : 14e siècle , (?)
Principale : 15e siècle , (?)
Stade de création oeuvre de série

Statuette monoxyle à revers évidé (de la base du cou de la Vierge jusqu'au socle), avec socle équarri à angles antérieurs abattus, homogène avec la sculpture. Un second socle rapporté, moderne, également à angles abattus, surhausse le socle d'origine. L'ensemble est posé sur une console moderne en bois, de style néogothique, à aisseliers et clefs pendantes. La statuette est fixée au mur par un tenon métallique.

Catégories sculpture
Structures revers évidé
Matériaux chêne, en un seul élément, (?), taille directe, ciré
Mesures h : 58.0
la : 19.0
h : 7.5
h : 25.0
Iconographies Vierge à l'Enfant, couronne, globe
Précision représentations

La Vierge, vêtue d'un manteau et d'une robe serrée à la taille (ne laissant à découvert que l'extrémité arrondie des chaussures), la tête couverte d'un voile et ceinte d'une couronne à pointes et fleur de lys, porte sur son bras gauche l'Enfant entièrement revêtu d'une tunique longue et tenant un globe à la main gauche. Les deux visages, légèrement souriants, sont tournés vers le fidèle.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Nombreuses fentes longitudinales du bois ; le pétale gauche de la fleur de lys de la couronne est brisé ; socle d'origine vermoulu. La polychromie d'origine a été décapée (il en restait encore d'infimes traces rouges en 1969). Statuette restaurée dans les années 2000.

Arrêté d'inscription : XIVe siècle (?).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2003/09/11

Références documentaires

Documents d'archives
  • Service du patrimoine et de l'Inventaire. Dossier de pré-inventaire de la commune d'Aurice, 1969.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine
Bibliographie
  • Catalogue de l'exposition diocésaine d'art sacré, Dax, Atrium-Casino, 15-31 janvier 1955. Dax : P.-H. Labèque, 1955.

  • CUZACQ René. "L'exposition diocésaine d'art sacré, 15-31 janvier 1955", Bulletin de la Société de Borda, 1955.

    p. 25
  • CUZACQ René. Les statues de la Vierge dans l'Art ancien landais. Pau : Marimpoey, 1970.

  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    tome II, p. 40
  • SOUSSIEUX Philippe. Dictionnaire historique des Landes. Études landaises, 2012.

    p. 58
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe