Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Autels de la Vierge et de saint Joseph (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables et 2 statues de Notre-Dame du Sacré-Cœur et de saint Joseph)

Dossier IM40004806 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, retable, statue
Titres Vierge à l'Enfant dite Notre-Dame du Sacré-Coeur
Saint Joseph
Appellations de la Vierge, de saint Joseph
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Gamarde-les-Bains
Emplacement dans l'édifice collatéraux nord (Vierge) et sud (saint Joseph)

Ces deux autels, exécutés comme le maître-autel (réf. IM40004805) dans les ateliers Saint-Hilaire à Poitiers (fondés en 1855) par le sculpteur Louis-Amédée Charron (1837-1916) sur un dessin de l'architecte Adolphe Beausoleil, furent mis en place à l'achèvement des travaux de construction de l'église en 1881. L'autel de la Vierge fut offert, selon la monographie paroissiale de l'abbé Baqué (vers 1889), par la famille Cardenau, propriétaire du "château" de Lousteau à Gamarde : Lucien Cardenau (1828-1913), maire de la commune de 1884 à 1885, et sa femme Hélène Brus (1842-1934) avaient également donné à l'église deux des verrières de Mauméjean (réf. IM40004803). L'autel de saint Joseph fut, quant à lui, acquis grâce à une souscription paroissiale. La statue du retable de la Vierge, dite Notre-Dame du Sacré-Cœur, est une reproduction de la célèbre effigie de ce nom à Issoudun, couronnée le 8 septembre 1869 avec l'approbation de Pie IX.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1881, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Poitiers
Auteur(s) Auteur : Ateliers Saint-Hilaire,
Ateliers Saint-Hilaire (1855 - )

Ateliers fondés à Poitiers en 1855 par l'abbé Besny (décédé en 1860), sculpteur appartenant aux pères oblats de Saint-Hilaire de Poitiers. Ils sont, en 1865, repris par Amand Multon et Louis-Amédée Charron (sculpteur). En 1872, Multon vend ses parts dans l'affaire à Adolphe Beausoleil (architecte). Les Ateliers sont ultérieurement repris par Pelletier.

Les Ateliers Saint-Hilaire étaient réputés pour la production d'autels et autres meubles d'église en pierre, bois, marbre ou albâtre, de style roman ou gothique.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de mobilier religieux, signature
Auteur : Charron Louis Amédée,
Louis Amédée Charron (1837 - 1916)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature
Auteur : Beausoleil Adolphe, architecte, signature
Personnalité : Cardenau Robert Vital Lucien,
Robert Vital Lucien Cardenau (1828 - 1913)

Prénom usuel : Lucien. Né à Gamarde (Landes) le 28 juillet 1828, mort dans la même commune le 3 mai 1913. Propriétaire de la maison (dite château) Lousteau ; maire de Gamarde de 1884 à 1885. Épouse sa cousine Marie Pasqualine Hélène Brus (1842-1934).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source
Personnalité : Cardenau Marie Pasqualine Hélène,
Marie Pasqualine Hélène Cardenau , né(e) Brus (1842 - 1934)

Prénom usuel : Hélène. Née à Dax le 27 mars 1842, morte à Gamarde le 26 février 1934 ; épouse son cousin Lucien Cardenau (1828-1913), maire de Gamarde de 1884 à 1885.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Chaque ensemble, de style néogothique, comporte : un degré d'autel en pierre ; un autel droit dont la table est portée par deux colonnes d'angles et le panneau de fond percé de trois niches trilobées sur colonnettes abritant des reliefs ; un gradin droit encastrant un tabernacle architecturé à porte rectangulaire en laiton doré flanquée de deux colonnettes ; un retable à deux niveaux, le registre inférieur à arcature trilobée formant ailes de part et d'autre de l'armoire eucharistique, le registre supérieur à niche trilobée couronnée d'un gâble et flanquée d'ailes rampantes ; à l'intérieur de la niche, un haut socle octogonal supporte une statue en plâtre polychrome. Le décor est complété par les peintures du mur porteur, semées du monogramme SM (sainte Marie) et de fleurs de lys derrière l'autel nord, des mêmes fleurs de lys avec le monogramme SJ (saint Joseph) côté sud.

Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 12
Matériaux calcaire, décor en bas relief, décor dans la masse, décor en demi relief, décor rapporté
laiton, décor en relief, fondu, doré
plâtre, moulé, peint
Précision dimensions

Autels : h = 103 ; la = 225 ; pr = 119 ; gradins : h = 15 ; tabernacles : h = 107 ; la = 51,5 (armoire eucharistique) ; h = 83 (ailes) ; retables : h = 210 environ ; statues : h = 90 environ.

Iconographies Vierge à l'Enfant, don, rosaire, saint Dominique de Guzman, sainte Catherine de Sienne, Vierge
saint Joseph, agonie, Vierge, Christ, saint Vincent de Paul, saint Louis, saint Louis roi
ornementation, ornement à forme architecturale, gable, pinacle, ornement à forme végétale, grappe
Vierge à l'Enfant
saint Joseph, lys, instrument
Précision représentations

Chacun des deux autels est orné de trois reliefs rapportés, insérés dans les arcs trilobés de la face : sur l'autel de la Vierge, la Remise du rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne, encadrée par les effigies de Notre-Dame de La Salette (à gauche) et de Notre-Dame de Lourdes (à droite) ; sur celui de saint Joseph, la Mort de saint Joseph (assisté par le Christ et la Vierge), entre les effigies de saint Vincent de Paul (à gauche) et de saint Louis IX (à droite). Les gradins portent des rinceaux de vigne avec grappes en bas relief dans la masse. Le registre inférieur du retable nord (Vierge) est décoré d'une arcature trilobée garnie de quadrillages losangiques fleuronnés, celui du retable sud de grands quadrilobes pareillement garnis ; le registre supérieur est couronné d'un gâble à crochets et fleuron sommital flanqué de tourelles rondes crénelées et coiffées de poivrières.

La niche du retable nord abrite une statue de la Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame du Sacré-Cœur, celle de retable sud une statue de saint Joseph tenant un lys et sa règle de charpentier.

Inscriptions & marques signature, gravé
inscription concernant l'iconographie, latin, gravé
Précision inscriptions

Signature (gravée et peinte en rouge sur la plinthe de l'autel, à droite pour l'autel de la Vierge, à gauche pour celui de saint Joseph) : ATELIERS St HILAIRE / CHARRON & BEAUSOLEIL / POITIERS. Inscriptions concernant l'iconographie (gravées et peintes en rouge, sous les différentes figurations) : STI ROSARII A STO DOMINICO INSTITUTIO (autel de la Vierge) ; BEATI QUI IN DOMINO MORIUNTUR ; S. VINCENTIUS P. ; S. LUDOVICUS (autel de saint Joseph).

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Gamarde, par le curé P.-C. Baqué, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe