Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin

Autel, 2 gradins et tabernacle du maître-autel

Dossier IM40005494 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Caupenne
Emplacement dans l'édifice choeur

Cet autel est proche, par sa composition et son jeu de marbres polychromes, des productions des frères Mazzetti, Bernard Virgile (1706-1786) et Jacques Antoine (1719 ou 1725 - 1781), sculpteurs originaires du Tessin et installés en Avignon, qui travaillèrent à plusieurs reprises pour la cathédrale de Dax et plusieurs autres églises landaises. Sa parenté avec l'autel majeur de Laurède (1769-1775), tout proche, est particulièrement évidente. La commande pourrait avoir été favorisée par la famille des seigneurs locaux, les Cès-Caupenne, dont on sait qu'elle contribua activement à l'embellissement de l'église aux XVIIIe et XIXe siècles. L'autel de Caupenne a probablement servi de modèle à celui de Vicq-d'Auribat (réf. IM40005376), dont le tabernacle, les gradins et l'exposition sont identiques en tout point - les deux communes sont distantes de vingt kilomètres.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Avignon
Auteur(s) Auteur : Mazzetty Bernard Virgile, dit(e) Mazzetti,
Bernard Virgile Mazzetty , dit(e) Mazzetti (1706 - 1786)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par analyse stylistique
Auteur : Mazzetty Jacques Antoine, dit(e) Mazzetti,
Jacques Antoine Mazzetty , dit(e) Mazzetti (1719 - 1781)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par analyse stylistique

Autel en marbre polychrome plaqué sur âme de pierre. Le tombeau, au profil en cavet entre deux tores en demi-cœur, est adossé à un massif postérieur rectangulaire supportant un double gradin d'élévation concave. Le tabernacle, à face également concave et volutes angulaires, est encastré dans le gradin supérieur et pourvu d'une porte cintrée à oreilles. Il est surmonté d'une exposition en niche d'élévation galbée, couronnée d'un dais pyramidal à croix sommitale (mutilée). Le meuble est composé en totalité de marbres polychromes incrustés (identification sous réserves) : marbre blanc veiné des Pyrénées (structure du tombeau, du tabernacle, des gradins et de l'exposition), rouge du Languedoc Caunes-Minervois (bandeau supérieur du tombeau, godrons du tombeau, panneaux du gradin supérieur, consoles de l'armoire eucharistique), noir grand-antique (panneau frontal du tombeau, bandeaux du gradin inférieur, porte du tabernacle, plinthe de l'exposition, consoles de l'exposition, godrons de l'exposition en alternance avec du rouge du Languedoc, globe de la croix sommitale), blanc statuaire de carrare (angelots). Le pourtour de la porte du tabernacle et la face interne des consoles qui la flanquent sont ornés de motifs en bois sculpté et doré à la feuille.

Catégories marbrerie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, galbé
Matériaux marbre uni, blanc
brèche, rouge, noire, poli, placage, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté
pierre, structure

bois, décor, décor en relief, décor rapporté, doré à la feuille d'or à l'eau
Mesures h : 277.0
la : 240.0
Précision dimensions

Autel : h = 96 ; la = 240 ; pr = 71 ; gradin inférieur : h = 16 ; gradin supérieur : h = 84 ; tabernacle : h = 62 ; la = 71 ; exposition : h = 103.

Iconographies ornementation, angelot, cartouche, console, godron, gloire, motif rocaille, palme, guirlande
Précision représentations

Décor en marbre : sur la face du tombeau, un cartouche cordiforme à cuirs et coquille sommitale, surmonté de deux angelots jumelés en haut relief ; sur les deux moulures en tore du tombeau et sur le couronnement de l'exposition, une frise de godrons plats en marbre rouge (tombeau) ou bicolores rouges et noirs (exposition) ; aux angles de l'armoire eucharistique, du gradin supérieur et du dais d'exposition, des consoles aux extrémités à triple enroulement ; au sommet du dais de l'exposition, une boule ou globe (qui portait une croix disparue). Décor en bois doré : autour de la porte du tabernacle, des motifs de rocailles entremêlés de palmes et surmontés de guirlandes de feuilles et de fleurs à cinq pétales ; sur le fond de la niche de l'exposition, une gloire (qui entourait un triangle trinitaire disparu).

États conservations oeuvre restaurée
manque
Précision état de conservation

Il manque le triangle trinitaire sur le panneau de l'exposition et sa croix sommitale (seul subsiste le globe qui la portait) et probablement un degré d'autel.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1972/10/23
Précisions sur la protection

Arrêté de classement : maître-autel, retable, tabernacle, exposition.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Caupenne, par le curé Darrieutort, mai 1881.

    Archives départementales des Landes : 16 J 16 b
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 93/9
Bibliographie
  • LAVIEC Catherine. L’œuvre des Mazzetty dans les Landes. T.E.R. d'histoire de l'art, Université de Bordeaux III, 1987.

    p. 60-61
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 20-21

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe