Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Autel, 2 gradins d'autel et tabernacle du maître-autel

Dossier IM40003903 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Siest
Emplacement dans l'édifice choeur

L'autel, au galbe assagi et au décor dans la lignée de l'art rocaille, pourrait dater des dernières années du 18e siècle ou du début du siècle suivant ; le tabernacle néoclassique est d'un modèle répandu à la fin de la Restauration et sous la monarchie de Juillet.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle

Autel tombeau galbé : face composée de trois planches horizontales, table d'autel en bois avec angles antérieurs adoucis en quart-de-rond ; peinture blanche, verte et or. Gradins droits superposés, peints en faux marbre vert. Tabernacle entièrement peint à la bronzine : angles antérieurs coupés, porte en plein cintre, exposition moulurée en talon renversé, décor en relief en plâtre ou stuc moulé, décor d'apprêt gravé.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, galbé
Matériaux bois, mouluré, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté, apprêt gravé, peint, peint faux or
Précision dimensions

Autel : h = 108 ; la = 259 ; pr = 105 ; gradins : h = 20,5 (chacun) ; la = 253 ; tabernacle : h = 69 ; la = 50 ; pr = 31.

Iconographies Agneau mystique, palme
Pélican mystique
Dieu le Père
angelot
ornementation, pilastre, cartouche, palme, tournesol, frise
Précision représentations

Autel : au centre de la face, un cartouche ovale à fond bleu entouré de deux grandes palmes et décoré de l'Agneau mystique couché sur la croix, elle-même posée sur une console à lambrequins ; motifs de coquille, de fleurettes et de chutes de feuilles sur les étroites parcloses angulaires du tombeau. Tabernacle : Pélican mystique sur la porte, effigie du Père éternel en buste sortant d'une nuée au-dessus de la porte, trois têtes d'angelot sur la face de l'exposition, pilastres corinthiens et angelots jumelés sur les angles coupés, cartouche à palmettes sous la porte, frise de rinceaux sous la corniche ; décor d'apprêt gravé sur la face de l'armoire (palmes), les angles coupés (stries) et les côtés (tournesol et palmes).

États conservations repeint
Précision état de conservation

La peinture et la dorure à la bronzine sont modernes. Il manque la main droite de l'effigie de Dieu le Père sur le tabernacle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe