Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Auberge dit Bar Lauqué

Dossier IA40001856 réalisé en 2015

Fiche

Appellations Bar Lauqué
Parties constituantes non étudiées tour
Dénominations auberge
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 2 rue du Belloc
Cadastre : 1809 K 155 ; 1844 S 139-140-141 ; 2015 AY 128

La base d'une tour de faible dimension subsiste dans le sous-sol du bâtiment. Il s'agit vraisemblablement d'une des anciennes tour de l'enceinte de la ville du milieu du 15e siècle, dans l'environnement du couvent des Jacobins.

Le bâtiment actuel résulte de la réunion de trois maisons visibles sur le plan d'alignement de la rue, levé en 1809.

C'est dans la maison donnant rue Louis Sentex que se serait établi le premier restaurant en 1882. Les deux maisons mitoyennes rue Armand Marrast étaient, selon le registre de la matrice cadastrale, des ateliers de menuiserie.

L'ensemble de l'auberge appelée communément "Bar Lauqué" est repris dans les années 1930. La façade principale, inspirée d'une architecture néo-régionaliste ainsi que des décors de menuiserie intérieurs confortent cette datation. La rampe de l'escalier ainsi que le limon "à la française" se rapprochent d'autres escaliers repérés de la même période (IA40001902).

Le bar a été réaménagé dans les années 1970.

Période(s) Secondaire : milieu 15e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle

L'auberge est composée de trois bâtiments. Le bâtiment principal, donnant rue Bellocq, est pourvu d'un étage carré et d'un étage de comble. Sous le pignon de la façade principale se développent des faux pans de bois entre des têtes de mur en encorbellement. Les ouvertures au rez-de-chaussée de la façade latérale ont un linteau de bois.

L'entrée aménagée dans la façade principale est percée au rez-de-chaussée d'une porte piétonne ouvrant sur un vestibule traversant, équipé d'une porte vitrée. Deux pièces se positionnent de part et d'autre du vestibule, donnant sur la cage d'escalier perpendiculaire. Le vestibule ouvre sur une pièce où se tiennent les chambres froides avec des portes de bois et des fermetures métalliques. L'escalier permet de rejoindre la salle de restaurant placée à l'arrière. Un appentis longe le bâtiment à l'ouest.

L'escalier en charpente est doté d'une rampe de bois tournée dont les barreaux fins sont bagués. Il dessert les étages où se trovent les chambres de l'ancien hôtel de part et d'autre d'un couloir traversant.

Une cave se trouve sous le bâtiment donnant rue Bellocq. Elle conserve un mur circulaire en pierre de taille.

Murs appareil mixte enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à deux pans pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Typologies 4B
Techniques décor stuqué
Représentations monogramme
Précision représentations

La façade principale à pignon est décorée d'une table saillante aux bords arrondis.

Deux lettres entrelacées "H B" en stuc sont positionnées au-dessus de la porte principale.

L'auberge est un des témoins de l'activité commerciale du 20e siècle en cœur de ville. Son décor et son aménagement intérieur ont été conservés.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
  • Plan d'alignement de la rue Bellocq, 1809. Dessin encre et lavis.

    Feuille n°4 Archives municipales, Saint-Sever : 2 O 11
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie