Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne métairie du château de Sauvebœuf, appelée "la Borie de Sauvebœuf", aujourd'hui maison

Dossier IA24004105 inclus dans Château de Sauveboeuf réalisé en 2013

Fiche

Précision dénomination de Sauveboeuf
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées grange, étable, remise agricole
Dénominations ferme, maison
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Aubas
Lieu-dit : La Borie
Cadastre : 1813 B1 212 ; 2013 AB (01) 4, 5 et 8
Précisions

Le corps de ferme occupe une place et une fonction certainement beaucoup plus ancienne que ne le laissent préjuger la documentation retrouvée le concernant et les éléments aujourd'hui en place. Il est appelé la "Borie de Sauveboeuf" en 1768, date de la levée de la planche n° 23 de la carte de Belleyme qui le représente à côté de vignes et de bois. Il s'agit d'une métairie dépendant directement du château. Elle comprenait déjà une importante grange-étable, à l'est, dont une pierre (en remploi au-dessus d'un linteau en bois) porte la date "1786". Plus précis, le plan cadastral ancien de 1813 représente la ferme en plan-masse située à l'extrémité d'une allée droite menant au château : deux bâtiments, non mitoyens, disposés perpendiculairement et qu'accompagnent deux tours circulaires pouvant faire penser à une entrée du domaine. L'ensemble a connu des changements radicaux, sans doute au cours du siècle. La grange-étable, encore en place, a connu quelques modifications, notamment un surhaussement obtenu avec les lauzes qui en constituaient autrefois le toit. Le corps de logis, au sud, semble avoir été refait au cours de ce siècle, mais présente dans sa maçonnerie des vestiges de devants de lucarne du XVIIIe siècle à rouleaux (motif en tous points comparable à ceux qui ornent les lucarnes de la grande dépendance du château de Campagne).

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1786, porte la date

La maison et ses dépendances sont isolées au sud-est du château de Sauvebœuf, au carrefour de deux chemins. Le bâtiment principal est un simple corps de logis de plan rectangulaire en rez-de-chaussée, construit en moellon et couvert en tuile plate. Seules les fenêtres et porte sont en pierre de taille. Une importante grange-étable l'accompagne à l'est. Ses murs sont en moellon, seules les parties vives (chaînes d'angle et cadres des baies) étant en pierre ; la couverture est en tuile plate.

Murs calcaire moellon
Toit tuile plate
Couvrements
Couvertures toit à longs pans

Nous n'avons pas pu visiter l'intérieur des principaux bâtiments.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral ancien de la commune d'Aubas, 1813.

    Section B, dite de Sauveboeuf (1ère feuille) Archives départementales de la Dordogne : 3 P 30186 à 30197
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Pagazani Xavier