Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne maison forte, puis ferme dite caverie de Meignos

Dossier IA40001955 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination caverie
Appellations caverie de Meignos
Destinations maison forte
Parties constituantes non étudiées grange
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Meignos
Adresse : chemin rural d' Housquegres
Cadastre : 1809 I 422 ; 1844 P 321-331 ; 2015 P 220

La première mention du nom de Meignos apparaît dans un acte d'autorisation de construction accordée par Édouard Ier à Gritard d'Arrimbles en 1289. Cet acte évoque l'édification d'une maison fortifiée de "fosatis, palis et ponte levatico". Aucun vestige de cette première construction n'a pu être repéré.

En 1510, la descendante du seigneur d'Arrimbles, Jeanne Deschats, fait don de la "caverie" (domaine noble) de Meignos à l'abbaye de Saint-Sever. La "caverie" apparait dans l'inventaire des biens de la ville dressé en 1515.

Un conflit en 1680 entre les religieux et les Lartigue, grands propriétaires terriens à Saint-Sever, fait perdre à la ville la "caverie" au profit des de Lartigue. Le corps de logis parait avoir été reconstruit à cette période. Si les anciennes croisées ont perdu leurs meneaux, les appuis saillants se rapprochent d'autres fenêtres de cette période repérées en ville. La grange indépendante semble plus tardive. Une ouverture en anse de panier en brique aujourd'hui condamnée pourrait permettre de dater sa construction du 18e siècle.

Meignos est figuré sur le plan de Saint-Sever et de sa banlieue daté de 1743. La propriété est alors appelée "maison" mais le pictogramme utilisé est le même que pour les autres "caveries" des environs.

L'ensemble est amplement remanié après la Révolution. De nombreuses fenêtres sont murées ou rétrécies. Les ouvertures de la façade latérale nord sont dotées de linteaux métalliques.

L'ancien bâtiment de la "caverie" est certainement abandonné lors de la construction de la maison attenante à la grange dans les années 1950. Il est aujourd'hui ruiné.

Période(s) Principale : 4e quart 13e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle

La "caverie" est composée de deux corps de bâtiment séparés et parallèles.

Le corps de logis est pourvu d'un étage carré. Orientée à l'est, la façade pignon est organisée en deux travées régulières. Le rez-de-chaussée de la façade latérale nord est percé de deux portes, l'une piétonne et l'autre cochère. Une tourelle d'angle est bâtie à l'angle nord-ouest du bâtiment. L'édifice est construit en moellon, brique et galet. La pierre de taille est utilisée aux encadrements et en chainage d'angle.

La grange est de plan rectangulaire. Elle est percée sur sa façade latérale sud d'une porte cochère. Le bâtiment est construit en moellons, galets et brique. Les encadrements sont en pierre de taille, à l'exception d'un fenêtre à l'étage sous comble de la façade latérale sud encadrée d'un châssis de bois.

Murs calcaire pierre de taille
appareil mixte enduit partiel
brique
pierre galet
calcaire moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
États conservations vestiges
Techniques

Bien que ruiné, le site de la "caverie" de Meignos constitue un témoigne de construction rurale noble du 17e siècle.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cartulaire de l'abbaye de Saint-Sever, 988-1789.

    H8. Donnation de la caverie de Meignos à l'abbaye, 1510. Archives départementales des Landes : H 1-130
  • Délibération du corps de ville concernant les titres et possessions de la ville, 1519.

    Archives municipales, Saint-Sever : BB 3
  • Délibération du conseil d'état concernant la propriété de Meignos, 1680.

    Archives départementales des Landes : FF 3
Documents figurés
  • Plan de Saint-Sever et de sa banlieue issu du terrier des bénédictins, 1743. Dessin, encre et lavis.

    Archives départementales des Landes : H 123
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section B Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section D Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
Bibliographie
  • GARDELLES Jacques. Les châteaux du Moyen Âge dans la France du Sud-Ouest. La Gascogne anglaise de 1216 à 1327. Paris : Arts et Métiers Graphiques éditions, 1972.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie