Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne Maison Casabonne

Dossier IA64002621 inclus dans Station thermale des Eaux-Bonnes réalisé en 2018

Fiche

Précision dénomination pension de voyageurs
Appellations Maison Casabonne
Destinations immeuble à logements
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Pyrénées-Atlantiques
Adresse Commune : Eaux-Bonnes
Adresse : 15 rue de la Cascade
Cadastre : 2018 AN 37

Relevant de la troisième vague de construction de la station, cet édifice fut bâti après des démarches entreprises dès 1849 par les dénommés Pierre Casabonne (guide mentionné dans le Guide Jam en 1869), et Joseph Forgues, entre 1851 et mai 1854. Il s'agit de la deuxième bâtisse, après la Maison Maucor, construite sur l'ancien chemin vicinal menant à Aas et devenu la rue de la Cascade.

En 1896, la maison, appartenant à Fondan et Casabonne qui vivaient à Béost, fut victime de deux violents incendies successifs en l'espace d'un mois. Les pompiers commandés par le lieutenant Talouet réussirent à sauver le premier et le deuxième étages, mais découvrirent des bidons d'essence dans les décombres. Deux ouvriers de Laruns, dont l'un portaient des traces de brûlures, avaient volontairement embrasé le troisième et le quatrième étages originels de la bâtisse. Ce fait divers causa d'autant plus l'émoi dans la vallée que les commanditaires de l'incendie étaient Fondan, maire de Béost, et Casabonne, ancien maire, qui avaient offert 700 francs à chaque incendiaire. L'évènement alimenta largement les chroniques de la presse. Les incendies volontaires, fréquents à l'époque, étaient souvent motivés par les gains que représentaient potentiellement les polices d'assurance ou par esprit de vengeance.

Destinée initialement à l'accueil de voyageurs, cette petite propriété est implantée au-dessus de la cascade du Valentin et au cœur de cette rue où s'installèrent de nombreux guides accompagnateurs. Elle abrite de nos jours une résidence privée.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1851, daté par source

Située dans la partie basse de la rue de la Cascade, entre le village et le ravin où se jettent le Valentin et la Sourde, l'ancienne Maison Casabonne mêle les prérogatives de l'urbanisme haussmannien naissant et les influences de l'architecture vernaculaire.

Côté rue, cet édifice en moellons recouverts de crépis se développe sur trois travées et deux étages de logements, des proportions moyennes au regard des édifices avoisinants. La modénature, particulièrement soignée au niveau de l'encadrement de la porte d'entrée, est en pierre de taille grise d'Arudy, à l'instar de l'ensemble des constructions de la station privilégiant l'approvisionnement local.

L'élévation postérieure donne directement sur le précipice du Valentin et une végétation abondante qui la dissimule. L'ancienne Maison Casabonne conserve des constructions vernaculaires ossaloises la couverture à longs pans en ardoises pyrénéennes.

Murs moellon enduit
pierre pierre de taille
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Alignement demandé par les sieurs Forgues et Casabonne, 8 octobre 1849-25 septembre 1850.

    Archives municipales, Eaux-Bonnes : Voirie, V1
  • Augmentations et diminutions survenues dans les contenances et les revenus portés sur les matrices cadastrales année 1863.

    Archives municipales, Eaux-Bonnes
Documents figurés
  • Plan cadastral des Eaux-Bonnes dressé par J. Turon le 17 septembre 1863, vu et approuvé par le préfet le 27 avril 1866.

    Archives municipales, Eaux-Bonnes
Bibliographie
  • JAM (BOUILLÉ R. de). Guide de Pau aux Eaux-Bonnes : suite des excursions à pied. Pau, E. Vignancour, 1869.

  • ARRIPE René. Ossau 1900. Le canton de Laruns. Toulouse : Laboutières, 1987.

    p. 253-254.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Université de Pau et des Pays de l'Adour - Delpech Viviane