Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne église paroissiale Sainte-Gemme

Dossier IA33001804 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Vocables Sainte-Gemme
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Cussac-Fort-Médoc
Lieu-dit : Sainte-Gemme
Cadastre : 1826 ; 2010

Avant la Révolution, deux paroisses coexistaient sur le territoire de la commune actuelle : au nord Sainte-Gemme et au sud Saint-Symphorien.

Aucune description de la chapelle ou de l'église de Sainte-Gemme qui en était le siège n'a été retrouvée. Elle figure toutefois sur les cartes anciennes, notamment sur la carte dite de Reveillaud et sur la carte de Belleyme. L'abbé Baurein mentionne (vers 1784) que "son église paraît isolée à ceux qui vont de Cussac à Saint-Julien".

En revanche, aucune trace de la chapelle sur le plan cadastral de 1826 : le lieu-dit est encore mentionné mais les bâtiments qui y figurent correspondent certainement à des logements d'ouvriers dépendant du château voisin de La Chesnaye.

Une verrière de l'actuelle église Saint-Symphorien, datée 1929, en perpétue le souvenir en représentant la sainte martyr.

Période(s) Principale : 18e siècle

Aucune trace de bâtiment n'est conservée.

États conservations détruit

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AD Gironde, 2 O 1548 : Lettre du Maire au Préfet, 18 juillet 1847.

    Cause du projet de translation de l’église : « Avant 1789, commune divisée en deux, avec au nord, une paroisse à Sainte-Gemme et à l’extrémité sud l’église actuelle. La chapelle de Sainte-Gemme n’existant plus, toute la commune est obligée d’aller au bourg. Pour ceux du nord de la commune, il faut faire 4 km pour se rendre à l’église. Mauvais état de l’église actuelle. Près de celle-ci une salle de danse, aubergistes, cafetiers, billardiers, bouchers, tailleurs, épiciers… Église ancienne en mauvais état. Grosses réparations nécessaires.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Gironde, 2 O 1548 : Construction d'une nouvelle église, 1855-1864.

Bibliographie
  • BAUREIN Abbé, MERAN Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Féret et fils, 1876, t. 2, 2è éd .

    p. 46-48
  • COQUILLAS Didier. Les rivages de l'estuaire de la Gironde du Néolithique au Moyen-Age. Thèse d'histoire : Bordeaux 3, 2001.

    p. 344-345
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire