Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne église paroissiale Saint-Pierre de Jau

Dossier IA33004286 inclus dans Ancien village de Jau réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Saint-Vivien-de-Médoc
Adresse Commune : Jau-Dignac-et-Loirac
Lieu-dit : Jau
Adresse : chemin de la Brasserie
Cadastre : 1833 D4 1502 ; 2013 non cadastré

D'après l'abbé Baurein, "l'Eglise de Jau est très-bien construite, et paroît très-ancienne. Elle est considérée comme matrice des deux autres Églises, qui ne sont qu'à la distance d'un quart de lieue ; savoir, Saint-Romain de Loyrac et Saint-Pierre de Dignac, qui sont annexées à l’Église de Saint-Pierre de Jau, et desservies par le même curé, quoiqu'il ne soit que vicaire perpétuel".

Une visite de l'église en 1755 souligne la vétusté d'une grande partie du mobilier. L'église est par ailleurs signalée par une croix sur un plan de 1770.

Dès 1790, les trois anciennes paroisses de Jau, Dignac et Loirac sont rassemblées pour ne former qu’une seule et même commune ; il est question, dès cette époque, de construire une église "centrale", projet qui suscite l'opposition de la population locale.

Sur le plan cadastral de 1833, l'édifice entouré du cimetière présente un plan allongé à vaisseau unique avec un chevet triangulaire à l'est.

Le curé obtient l'interdiction des églises de Jau et de Dignac, tandis que l'église de Loirac est détruite en 1841. L'émotion et l'hostilité qui en résultent entraînent l'arrêt des travaux de la nouvelle église ; le culte est rétabli dans l'église de Dignac pour apaiser les tensions locales. Est même évoquée la possibilité de travaux de réparations à effectuer dans les églises de Jau et de Dignac, ainsi qu'au presbytère de Jau. Le ministre de la Justice et des Cultes ratifie l’érection de Dignac en succursale, le 18 avril 1842.

La nouvelle église du centre est achevée entre 1844 et 1846. Par décret du 25 mars 1850, elle est érigée en succursale ; par décret du 22 septembre 1850, Jau et Dignac sont désignées chapelles de secours. Les églises de Jau et de Dignac sont supprimées par décret du 21 juin 1851. La Commission des Monuments historiques en permet la démolition le 3 janvier 1854. Les cloches des anciennes paroisses sont transportées dans la nouvelle église, ainsi que certains ornements religieux.

Selon Chantal Monguillon, la croix en fonte placée sur la parcelle qu'occupait l'église est fixée dans l'ancienne cuve baptismale retournée.

Période(s) Principale : 13e siècle , (détruit)

La parcelle enherbée qui accueillait l'église est délimitée par un muret en moellon. Une croix en fonte y est installée.

Selon Didier Coquillas, "le calvaire est d'ailleurs constitué de matériaux de remploi, parmi lesquels plusieurs pierres sculptées pourraient provenir de l'ancienne église. L'édifice orienté est/ouest devait être de petite taille (une vingtaine de mètres au plus). Ne subsiste plus qu'un massif de construction qui correspond probablement à l'angle nord-est du chevet (plat ?). Le type de maçonnerie rappelle les ouvrages du XIIe siècle, voire de la transition XIIe/XIIIe siècles".

États conservations détruit

Références documentaires

Documents d'archives
  • Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755.

    Archives départementales de la Gironde : G 24
Documents figurés
  • Carte du 9e quarré de la généralle de Médoc. Dessin, encre, couleur, papier, par Claude Masse (géographe), 1708 [IGN, non coté].

    IGN (Institut national de l'information géographique et forestière)
  • Carte de l’embouchure de la Garonne jusqu’au bec d’Embesse. Dessin, encre et aquarelle, par Desmarais, 1759.

    Archives nationales, Paris : F 14 10059/1/
  • Carte géométrique de la Guyenne dite Carte de Belleyme, feuille n°6, levés vers 1763-1764, éch. 1/43200 env.

  • Tènement d’une partie de la paroisse de Jau. Dessin à la plume, 1770.

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 835
  • Plan cadastral napoléonien, 1833.

    secion D Archives départementales de la Gironde : 3 P 208
Bibliographie
  • BAUREIN Abbé. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Labottière (frères), imprimeur libraires, 1784, t.2.

    p. 45
  • CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau-Dignac-Loirac. 1973.

    p. 17
  • COQUILLAS Didier. Les rivages de l'estuaire de la Gironde du Néolithique au Moyen-Age. Thèse d'histoire : Bordeaux 3, 2001.

  • MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc, 2018 (Hors-série de la revue Les cahiers méduliens).

    p; 17-19
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer