Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne auberge et maison close

Dossier IA33005737 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations maison close, hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Pauillac
Adresse : rue de l' Industrie , boulevard Halimbourg
Cadastre : 2012 AR 120

Aucun bâtiment ne figure dans ce secteur sur le plan cadastral de 1825. La maison est probablement construite dans le 4e quart du 19e siècle, à l'époque de l'installation des appontements et des hauts fourneaux.

Cette maison aurait servi de "bordel". Une inscription encore lisible sur la façade sud indique que le bâtiment a abrité l'ancien hôtel restaurant le Relais du Manoir.

Le bâtiment est aujourd'hui à l'abandon.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

La maison à étage carré est située sur les bords de l'estuaire au nord du chenal du Gahet.

Une tour carrée est greffée à l'angle nord-ouest du bâtiment. La toiture brisée en ardoise est dotée de lucarnes à frontons cintrés avec amortissements.

La pierre de taille est utilisée pour les corniches, les encadrements de baies et les chaînes d'angle.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
toit en pavillon
croupe brisée
États conservations mauvais état, désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Documentation sur les maisons closes de Pauillac

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1893-1910, Rapport de la commission des mœurs préconisant la création d'une maison de tolérance pour la prostitution, 16 avril 1907.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1925-1936, Fermeture de la maison de tolérance de Pauillac par décision du préfet de Gironde, 11 avril 1936.

    Cette maison fut installée à Pauillac par M. Chauvet, alors maire, sur la demande de la population qui tenait à voir disparaître, au nom de la moralité, les nombreux estaminets qui étaient un refuge de la prostitution obligatoire par la présence permanente à Pauillac de nombreux marins. Depuis cette époque, la moralité dans Pauillac à ce point de vue a été préservée d'une façon impeccable et la population s'est félicitée du résultat.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire