Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien repaire noble du Bâtiment, actuellement demeure

Dossier IA24001268 inclus dans Ville de Montignac réalisé en 2011

Fiche

  • Elévation est.
    Elévation est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
Appellations Le Bâtiment
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations manoir, demeure
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Montignac
Adresse : avenue Marc Mercier , rue du Docteur Mazel
Cadastre : 1813 G 3 ; 2011 AR 61

Situé au bord de la Vézère à l'entrée ouest du bourg de Montignac, l'ancien domaine noble comprend deux corps de logis importants en équerre, dont l'un, le principal, à l'est, conserve une partie (nord) datable du XVIe siècle. Celui-ci est en effet ouvert par des croisées dont certaines ont conservé leur croisillon en pierre d'origine. Le domaine noble du Bâtiment était sans doute dès cette époque la propriété de la famille Chapon, qui fut le commanditaire vers 1530-1540 d'un hôtel à Périgueux (l'actuel hôtel de Saint-Astier, rue de la Miséricorde, où se lisent leurs armoiries sur des culots de la cage d'escalier). Le corps principal était autrefois desservi par une tour d'escalier côté cour, aujourd'hui disparue mais figurée sur plusieurs plans anciens ; la demeure était alors bordée par un vaste jardin d'agrément côté Vézère (l'actuelle parcelle AR 63). Les Chapon augmentèrent et modifièrent encore l'édifice par la suite : la partie sud du corps principal est munie uniquement de fenêtres à plate-bande en arc segmentaire du XVIIIe siècle ; l'aile sud en retour sur la cour, qui possède sans doute un noyau ancien (comme le suggèrent l'imposante souche de cheminée située en son milieu et le plan cadastral ancien), a été largement modifiée et agrandie au XIXe siècle. Le domaine figure comme fief sur la carte de Belleyme (planche levée en 1768). Au cours du XIXe siècle a été construite l'aile ouest, longeant la rue, dont la structure en pan de bois est apparente sur le pignon.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)

Située au bord de la Vézère à l'entrée ouest de Montignac, la demeure est composée de trois corps de logis organisés en U autour d'une cour ouverte au nord-est. Le corps principal, à l'est, présente un étage de soubassement aveugle surmonté de deux niveaux à usage d'habitation. Il est construit en moellon pour les murs et en pierre de taille pour les parties vives (chaînes d'angle et baies). Une aile sud bâtie dans les mêmes matériaux est en retour sur la cour. L'aile ouest, longeant la rue, présente une structure en pan de bois apparente sur le pignon. Une structure en pan de bois est également visible au premier étage côté cour. Tous les bâtiments sont couverts d'ardoises.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
pan de bois
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures jardin en terrasses
Couvertures toit à longs pans croupe

Nous n'avons pas pu visiter l'intérieur.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Ferlier Ophélie - Pagazani Xavier