Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien presbytère actuellement école

Dossier IA33007677 inclus dans Village de Saint-Christoly-Médoc réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations presbytère, école primaire
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Saint-Christoly-Médoc
Lieu-dit : Adresse : 2 place Edouard Lardiley
Cadastre : 1831 E 60 ; 2014 F1 280, 281

L’ancien presbytère figure sur le plan cadastral de 1831, près de l’église. Il se compose alors d’un logis et d’un chai organisés selon un plan en L, complétés d’un bâtiment mitoyen d'une maison et de deux jardins clos par un mur.

En 1834, la municipalité cède au conseil de fabrique une portion d’un pré communal, situé à l’est du village, contre une partie du chai du presbytère afin d’y installer la mairie.

En décembre 1839, le conseil municipal approuve le projet de reconstruction partielle du presbytère d’après les plans de Louis Grégoire Escarraguel. Le projet conserve la façade côté jardin qui est reprise pour la façade principale. Un plan de 1841 d'Escarraguel père montre le raccordement du nouveau bâtiment avec les anciens. Les travaux exécutés par le maçon Pierre Pion sont achevés en 1843.

En 1890, à la suite des aménagements de la place publique, une partie des dépendances du presbytère est désaffectée pour être "incorporée à la voie publique".

Le 12 avril 1899, le devis du projet d’agrandissement du presbytère dressé par Édouard Bonnore est validé par le conseil municipal. L’architecte Pierre Godet établit le 17 novembre 1900, un mémoire des travaux exécutés.

Dans les années 1980, l’ancien presbytère est modifié afin d’accueillir l’école primaire.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1839, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bonnore Jean-Édouard,
Jean-Édouard Bonnore (19/10/1820 - )

FERET Edouard, Statistique générale de la Gironde, Personnalités et notables girondins. De l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, Bordeaux, 1889, p. 82 :

"BONNORE (Jean-Edouard)

Architecte, né à Lesparre (Gir.) le 19 octobre 1820. Élève de Jules Bouchet à Paris, sous le patronage de Visconti, archit. Fixé à Lesparre en 1852, architecte de l’arrondissement et de la ville de Lesparre, du lazaret de Trompeloup ; a été membre correspondant de la commission des monuments historiques de la Gironde. A fait édifier ou restaurer dans les arrondissements de Lesparre, de Blaye et de Libourne 24 églises dont 18 neuves ; ce sont celles de Lesparre, Carcans, Vendays, St-Vivien (les nefs, l’abside et le clocher, monument historique de 1re classe, vient d’être reconstruite, sous la direction de M. Bonnore, aux frais de l’Etat) ; Verdon, Talais, Grayan, Naujac, Ordonnac, Potensac, St-Girons, Pugnac, Saugon, Donnezac, St-Androny, St-Caprais, Néac, St-Christoly-de-Médoc (façade principale, monument historique). Nous pourrions énumérer plus de vingt mairies, écoles ou presbytères et un grand nombre de maisons bourgeoises ou châteaux parmi lesquels nous citerons : le château de Sipian, à Valeyrac (V. son dessin, tome II, p. 511) ; château du Port, à M. Eycart de Morin, à St-Vivien ; château de P. Bert, à Talais ; château Troussas, à M. Ph. Brannens, à Valeyrac. Citons encore le portail du cimetière de St-Estèphe et les plans d’un nouveau lazaret projeté à Padarnac, etc. Auteur de : Quatre vues pittoresques de la vieille église de Soulac, avec notice descriptive et hist., Bx, s. d., in-f°, 2pp. de texte et 4 lith."


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Godet Pierre,
Pierre Godet

Architecte à Lesparre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Roland Jean,
Jean Roland

Architecte à Caudéran (Bordeaux)

31 route de Saint-Médard, Caudéran


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Escarraguel Louis Grégoire,
Louis Grégoire Escarraguel (1815 - 1863)

Ingénieur civil à Bordeaux. Signe "l'architecte" sur le projet du presbytère de Saint-Christoly-Médoc en 1839.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Escarraguel Guillaume,
Guillaume Escarraguel (1er avril 1778 - 21 mai 1863)

1778 (Lasserre-de-Prouille, Aude) - 1863 (Pauillac). Souvent nommé Escarraguel père dans la documentation.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

De plan rectangulaire, l’ancien presbytère se situe sur le côté est de la place publique Edouard Lardiley, au sud de l'église.

Le bâtiment s’élève sur un étage carré. La façade principale, ouvrant sur la place, est recouverte de lierre, la rendant illisible. La façade postérieure est animée de 7 travées. Les murs sont enduits laissant la pierre de taille apparente au niveau des pilastres d'angle, des encadrements harpés des baies, du bandeau médian et de la corniche. Les élévations latérales forment pignon avec frontons soulignés de bandeaux moulurés et percés d'’un oculus.

La cour de récréation est close par un mur en moellons.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Techniques sculpture
Représentations pilastre
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Compléments documentaires

    AD Gironde. 2 O 3048 :

    - réparations diverses au presbytère, 1825 - 1829 : Blaise Lataste (charpentier), pour le plancher du presbytère ; Charrié (maçon) ; Prévot Antoine et M. Long.

    AD Gironde. 2 O 3048 :

    - délibération du conseil de fabrique, du 16 décembre 1839, approuvant les plans de reconstruction du presbytère d'Escarraguel selon des plans du 9 décembre 1839. "D'après ce plan, le presbytère aurait un rez-de-chaussée et un premier étage ; la maison serait simple, elle aurait sa façade comme celle qui existe, du côté du jardin, et il régnerait du côté opposé, un corridor dans toute la longueur de la maison, tant au rez-de-chaussée qu'au premier étage ; le rez-de-chaussée serait composé d'un vestibule, un salon, un cabinet, une cuisine, une souillarde et une petite pièce qui pourrait servir de dépense ou de chambre de domestique au besoin ; au premier étage il y aurait deux chambres à coucher, dont une avec un cabinet et un grenier".

    - Pierre Pion (maçon) ; Blaise Lataste (charpentier) ; Troubat (couvreur) ; Benjamin Landes et Parodi pour le mur du jardin (maçon).

    AD Gironde. 2 O 3046 :

    - délibération du conseil de Fabrique relative à un local pour l'école, 30 juillet 1903 : Le curé consent à céder une partie d'un emplacement qui est contigu à la cour de la mairie […], à céder une autre partie du même emplacement qui sera limité par le prolongement d'une ligne tirée du mur nord de la mairie allant aboutir au jardin du presbytère.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Réparations diverses à l'église et au presbytère, 1825 - 1829.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3044
  • Arrêté de la fabrique relatif à l'échange d'une partie du chai du presbytère contre un communal pour y installer la mairie, 5 mai 1833.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3048
  • Ordonnance du roi Louis-Philippe autorisant l'échange entre le presbytère et le conseil municipal, 18 février 1834.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3046
  • Reconstruction du presbytère devis, plans et cahier des charges de L. G. Escarraguel, 1839-1840.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3048
  • Correspondance entre la municipalité et les Vicaires capitulaires relative à la désaffection d'une partie des dépendances du presbytère en vue de leur incorporation à la voie publique, 15 mars 1890.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3048
  • Devis descriptif et estimatif des travaux à réaliser au presbytère, dressés par l'architecte E. Bonnore, 23 avril 1898.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3048
  • Adjudication des travaux d'agrandissement du presbytère, 12 avril 1899.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3048
  • Mémoire de l'architecte Pierre Godet des travaux exécutés pour le compte de la commune de Saint-Christoly, prolongement du presbytère, 17 novembre 1900.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3048
  • Travaux divers au presbytère sous la direction de l'architecte Jean Roland, 1922 - 1923.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3042
Documents figurés
  • Plan et élévation pour les réparations à faire au presbytère de St Christoly, par s.n., [1839]. Dessin ; encre; couleur ; papier.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
  • Projet du presbytère de St Christoly à reconstruire. Dessin à l'encre, par l'architecte Louis Grégoire Escarraguel, 9 décembre 1839.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
  • Plans des coupes pour faire raccorder les vieux bâtiments et les nouveaux à faire. Dessin à l'encre, par Escarraguel père, 26 octobre 1841.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
  • Plan pour le projet d'échange de terrain entre la Fabrique et la commune de St-Christoly. Papier, encre couleur, par G. Rambeaud (géomètre), 20 février 1860.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
  • Plan du préau, lieux d'aisances et clôtures à réaliser pour la classe des filles. Papier, encre couleur, par E. Hosteing (architecte), 20 juillet 1903.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
  • Plans de l'aménagement d'un ancien presbytère en groupe scolaire. dessin ; encre ; papier, par Frédéric Brochet (architecte) ; Daniel Berguedieu (architecte). Projet non réalisé, octobre 1982.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline