Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien presbytère, actuellement bureau de poste

Dossier IA33003944 inclus dans Village de Saint-Vivien-de-Médoc réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Destinations poste
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographies Gironde la
Adresse Commune : Saint-Vivien-de-Médoc
Adresse : 1 cours Georges-Mandel
Cadastre : 2014 F3 409 ; 1833 F2 475, 474

La maison presbytérale a été détruite pendant la Révolution. En 1823, on décide de la reconstruire sur le même emplacement, à côté de l'église. En 1828, la commune achète un terrain, appelé Le Baraillot, à Martial Audoy.

Puis ce terrain est finalement revendu et la commune acquiert en 1832, auprès du même vendeur, une maison pour y installer le presbytère : elle est composée "de plusieurs chambres portant plancher, cuisine, chai, cour, jardin, ormière, engard et emplacement entourant la dite maison avec un puits dans la cour (...), grenier régnant sur les deux chambres de devant de la dite maison".

En 1837, des travaux y sont réalisés : il s'agit, semble-t-il, de réhausser la partie occidentale de la demeure. Des travaux de charpente et de maçonnerie sont effectués en 1848-1849 ; le bâtiment est également restauré en 1876-1878.

C'est en 1916 que le presbytère est loué pour installer le bureau de poste qui s'y trouve encore aujourd'hui.

La demeure, datant probablement de la fin du 18e ou du début du 19e siècle, est à rapprocher du bâtiment de la gendarmerie situé à proximité (volume, porte en plein-cintre, corniche à modillons).

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle

Le presbytère, situé en bordure de route, présente une façade composée de 5 travées. La porte principale est en plein-cintre mouluré avec agrafe sculptée et encadrée de pilastres. Le châssis en ferronnerie est orné des initiales MA, correspondant probablement à Martial Audoy, propriétaire de la maison au début du 19e siècle.

Les fenêtres sont à plates-bandes : celles du rez-de-chaussée ont des allèges en léger ressaut. Les appuis des baies de l'étage forment un bandeau continu mouluré. Une corniche à modillons règne sur la façade.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations pilastre, agrafe, monogramme
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AD Gironde. 2 O 3661. Lettre du Préfet au Ministre de l'Intérieur, 23 octobre 1823.

    Construction de la maison presbytérale près de l'église et sur le terrain de l'ancienne maison presbytérale démolie pendant la Révolution ; la commune de St Vivien est riche par les marais salants.

    AD Gironde. 2 O 3661. Séance du Conseil municipal concernant l'achat d'un terrain appartenant à M. Audoy, 4 octobre 1826.

    Autorisation du conseil pour l'achat du terrain.

    AD Gironde. 2 O 3661. Lettre au sous-préfet concernant l'achat d'un terrain par la commune de St Vivien pour construire une maison presbytérale, 29 mai 1827.

    Plans et devis approuvés par le conseil municipal le 17 août 1823 pour la somme de 12000 ; achat du terrain s'élevant à 3000.

    AD Gironde. 2 O 3661. Ordonnance du Roi autorisant l'acquisition du terrain de M. Audoy pour construire un presbytère, 9 janvier 1828.

    AD Gironde. 2 O 3661. Achat de terrain pour construction du presbytère, 3 mars 1828.

    Vente par Martial Audoy et sa femme Marie Thérèse Félicité de Laloubie d'une pièce de terre labourable de 3ha 30ares, entourée de toutes parts de fossés et appelée Le Baraillot situé près le bourg de Saint-Vivien pour y construire le presbytère.

    AD Gironde. 2 O 3661. Ordonnance du Roi autorisant l'acquisition d'une maison pour installer le presbytère, 9 janvier 1832.

    Acquisition de la maison et dépendances de M. Audoy pour y établir le presbytère (10200 frcs) ; vente aux enchères publique d'un terrain dont la commune avait fait l'acquisition en vertu d'une ordonnance royale du 9 janvier 1828 pour y construire la maison presbytérale.

    AD Gironde. 2 O 3661. Acte de vente de la maison de M. Audoy à la commune pour y installer le presbytère, 9 mars 1832.

    Maison composée de plusieurs chambres portant plancher, cuisine, chai, cour, jardin, ormière, engard et emplacement entourant la dite maison avec un puits dans la cour ; mention d'emplacements autrefois en vigne à côté ; hayes sèches ; grenier régnant sur les deux chambres de devant de la dite maison.

    AD Gironde. 2 O 3661. Engagement de Philippe Bertin, charpentier, pour travaux réparation au presbytère, 15 octobre 1837.

    Lever le mur au derrière côté couchant de ce presbytère à la hauteur d'1m en sus de la hauteur actuelle, non compris l'entablement qui devra (?) être démoli ; ce mur sera prolongé à cette élévation proportionnellement jusqu'au perron (?) du principal corps de maison ; pratiquer trois ouvertures croisées d'un m en hauteur chacune, sur une largeur proportionnée ; les murs élevés seront recrépis à chaux et à sable et passé au [?] jusqu'à la clôture ; toutes les dégradations commises au mur et au plancher par suite du surhaussement de la charpente et ce qui concerne la maçonne seront réparés aux frais du sieur Bertin ; il devra descendre toute la suite de la pente couchant de la maison, la remonter à ses frais et recouvrir toute cette partie de la maison jusqu'à la cuisine ; il reconstruira la porte du chai au bout (?) sur la rue ; les contrevents et croisées seront vitrés et peints en gris (?).

    AD Gironde. 2 O 3661. Compte des ouvrages faits pour l'exhaussement du presbytère de St Vivien, 21 novembre 1838.

    Pour avoir exhaussé le mur qui se trouve dans la partie du couchant d'1m ; pour avoir fait trois ouvertures ou croisées d'1m de hauteur ; pour avoir fourni le bois et la ferrure pour les contrevents, avec le verre et la peinture ; pour avoir refait la charpente dans toute la partie du couchant ; pour avoir rétabli la porte du chai.

    AD Gironde. 2 O 3661. État des fournitures de divers objets et main d'œuvre pour avoir réparé la maison du presbytère, 3 juillet 1840.

    Bertin : charpentier.

    AD Gironde. 2 O 3661. Copie du devis des travaux de charpenterie et de maçonnerie à faire à l'intérieur du presbytère de la commune de St Vivien, 30 juin 1848.

    Maurin : charpentier.

    AD Gironde. 2 O 3661. Presbytère. Devis des ouvrages présentés au conseil municipal et renforcé dans la session de mai 1849, 1er mai 1849.

    Racommodage du plancher de la chambre principale du levant ainsi que du plâtrage et peinture de la dite chambre ; Morin : charpentier.

    AD Gironde. 2 O 3661. Presbytère (?). État déplorable de l'écurie et du chai, 24 janvier 1873.

    AD Gironde. 2 O 3662. Projet de modification à apporter au presbytère, 17 août 1876.

    AD Gironde. 2 O 3661. Presbytère. Restauration, 1876-1878.

    AD Gironde. 2 O 3651. Lettre du maire au directeur des Postes et Télégraphes Installation nouvelle pour le bureau postal, 13 décembre 1916.

    Location du presbytère pour l'installation du bureau de poste.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Biens communaux, 1882-1933.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3651
  • Culte, église (1822-1865).

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3661
  • Culte, église (1867-1937).

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3662
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire