Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin, maison, ancien cru Haut Picot

Dossier IA33004165 réalisé en 2013

Fiche

  • Logis vu depuis le sud.
    Logis vu depuis le sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • resserre
    • chai
    • puits
    • cuvage
    • hangar agricole
    • étable
Appellations cru Haut Picot
Parties constituantes non étudiées resserre, chai, puits, cuvage, hangar agricole, étable
Dénominations maison, moulin
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Bégadan
Lieu-dit : Picot
Adresse : 2 route de Picot
Cadastre : 1831 E2 1251, 1253 ; 2012 E1 1655, 1656

Sur le plan cadastral de 1831, à Fontaneau, figurent une maison et un moulin appartenant à Pierre Fontaneau, meunier.

Sur le mur pignon sud du chai, une pierre porte la date tronquée 178(?), probablement utilisée en remploi.

Le registre des augmentations-diminutions de la matrice cadastrale indique la démolition du moulin en 1876 et deux augmentations de construction de la maison en 1868 et 1871 pour Jean Fontaneau.

Une table décorative sur le pignon sud du chai porte la date de 1876 et l'inscription : CRU HAUT - PICOT / J. FONTANAU.

La maison et les dépendances sont donc construites ou remaniées au cours du 4e quart du 19e siècle, lorsque le moulin est démoli et que la propriété s'oriente exclusivement vers la viticulture. La production viticole à Picot par Fontaneau figure ainsi dans l'ouvrage Bordeaux et ses vins entre 1868 et 1886.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle , (?)
Principale : 4e quart 19e siècle

La propriété est située au nord-ouest de la commune de Bégadan. Elle comprend une maison à étage accompagnée de deux annexes et de dépendances situées au nord. Il ne reste aucun vestige du moulin à vent.

La façade de la maison est encadrée par des pilastres à bossage et animée par un solin de mur, un bandeau médian et une double génoise régnante. La porte au centre est surmontée d'un couvrement saillant.

Les dépendances comprennent un hangar agricole, un cuvier et un chai. L'élévation est du cuvier est percée d'une porte, d'une baie de décharge cintrée obturée et d'une porte en plein-cintre. Parallèlement et à l'arrière du cuvier se trouve le chai. Il est accessible par une porte aménagée dans le mur pignon sud. Le volet de la fenêtre est orné d'un graffiti représentant une ancre. Une pierre calcaire porte la date tronquée 178(?) et une table décorative est ornée d'une grappe de raisins, d'une date et de l'inscription : 1876 / CRU / HAUT PICOT / J. FONTANAU.

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC3
Techniques sculpture
gravure rupestre
Représentations raisin, ancre
Précision représentations

Table décorative sur le pignon sud du chai : grappe de raisin.

Graffiti : ancre de marin.

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; couvrement saillant (porte)
POSRUE perpendiculaire
POSPARC en retrait
ORIENT sud-ouest
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline