Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien domaine, actuellement ferme dite de Dodin

Dossier IA33007921 réalisé en 2015

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • étable à chevaux
    • remise agricole
    • hangar agricole

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellations Dodin
Parties constituantes non étudiées grange, étable à chevaux, remise agricole, hangar agricole
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Ludon-Médoc
Lieu-dit : Lacoste
Adresse : 2 rue de Nexon
Cadastre : 1843 A4 1095 ; 2013 al 459
Précisions


La ferme apparaît dans les textes dès le 16e siècle.

Un terrier de la fin du 18e siècle précise plusieurs aveux rendus et reconnaissances dont la première mention date de 1524.

Il est dit que la maison "a été bâtie sur les fonds des demoiselles Dussault", dont la famille possède le château d'Agassac.

En mars 1634, Mlle Labayme rend aveu en tant que veuve de Guillaume Dodin, notaire à Macau et Bordeaux, juge de la juridiction d'Agassac dans les années 1624. Leur fils Jean est propriétaire en 1680. Il rend aveu pour une "maison haute, grange, chay, cuvier, pigeonnier, terre, jardin et mayne".

Il faut croire que cet état est celui relevé sur le plan terrier de la seconde moitié du 18e siècle. En plus des bâtiments, un puits est représenté dans la cour. Il semble qu'à cette époque le domaine fasse partie du château voisin de Nexon, nouveau bourdieu appartenant au parlementaire Lemoine.

En 1868, le baron de Nexon Astolphe de Gay achète le château du 18e siècle et rénove l'ancienne demeure attenante pour y installer des écuries pour chevaux de course. Cet amateur de pur-sang, déjà richement équipé dans son château de Haute-Vienne, fait reconstruire une partie en 1874 (registre des augmentations/diminutions). À la même date, la gravure parue dans la Statistique générale représente le domaine de Dodin, avec son écurie-grange, ainsi qu'une partie habitation ressemblant à une tour de défense. Cette dernière pourrait être le vestige de l'ancienne demeure des 16e ou 17e siècles. L'habitation actuelle serait donc une reconstruction postérieure à 1874, comme en témoigne la pierre (de Bourg ?) utilisée pour les fenêtres, véritables pastiches d'ouvertures anciennes.

Tout au long du 20e siècle, la ferme a cultivé quelques ares de vigne et accueilli un élevage bovin.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

La ferme de Dodin se situe au sud du bourg en bordure de zones de pacage et de vigne.

Elle se compose de deux corps de bâtiments relié entre eux par une série d'arcades, le tout d'est en ouest.

- Le bâtiment d'habitation, de plan carré, est situé à l'est. Il est percé, sur les murs gouttereaux et le pignon sud de plusieurs fenêtres à meneau et traverse à chanfrein droit.

- Dans le prolongement ouest, un bâtiment qui sert de remise et de grange est ouvert au sud par une série de quatre arcades en plein cintre à imposte marquée.

- Enfin, une écurie-étable et grange font pendant au bâtiment d'habitation, percées au rez-de-chaussée par des baies jumelles en arc segmentaire, à l'étage par des croisées et une grande baie pour charger le foin sur le pignon est. Sous l'enduit, un appareil mixte de petit moellon, brique et pierre de taille apparaît.

Au sud se développe un jardin potager, au nord, une cour avec des vestiges d'un mur d'enceinte et d'une tour (anciennes toilettes).

Murs calcaire pierre de taille enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Techniques sculpture
Représentations pilastre
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan ou carte n° 20 représentant le bourdieu de M. Lemoyne, avec le tènement de Dodin, vers 1770.

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 493
Bibliographie
  • FERET Edouard. Statistique générale du département de la Gironde : Classification des vins, quantités récoltées par chaque propriétaire et prix de vente 1874. Dessins. Eugène Vergez. Bordeaux : Féret, 1874.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian