Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien Château Galtus, actuellement ferme

Dossier IA33005032 réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • resserre
    • étable à vaches
    • grange
    • logement
    • chai

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations château Galtus
Parties constituantes non étudiées resserre, étable à vaches, grange, logement, chai
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Blaye
Adresse Commune : Fours
Lieu-dit : Galtus
Cadastre : 1832 B2 1407, 1408 ; 2011 B3 1393

Sur la carte de Belleyme de la seconde moitié du 18e siècle, une ferme isolée est indiquée à "Galtus", dont l'ancien logement paraît une survivance. Sur le plan cadastral de 1832, la propriété se compose de 3 bâtiments accessibles par un chemin depuis le hameau Hauquelet, à l’ouest. L'implantation au sol figurant sur ce plan a été conservée pour les dépendances sud-ouest et l’actuelle maison.

La première mention d'un domaine produisant un 1er cru bourgeois à Galtus, apparaît dans l'édition de 1868 de Bordeaux et ses vins de Cocks et Féret. Le domaine appartient, jusqu’à sa mort à Alcée Froin, maire de Saint-Ciers-sur-Gironde. C’est dans la quatrième édition de 1881 qu’apparaît pour la première fois l’appellation de Château Galtus. Le domaine a une production constante de 70 tonneaux jusqu’en 1893 où elle passe à 150 tonneaux. Des travaux de modernisation et de reconstruction de bâtiments sont réalisés, probablement au cours des années 1880. Ainsi, de trois bâtiments indépendants, visibles sur le plan cadastral de 1832, on passe alors à une organisation plus rationnelle autour d’une cour avec les logements en fond, prolongé par une aille en retour d’équerre (abritant le chai et le cuvier) et parallèlement à celui-ci un autre bâtiment de dépendances avec deux autres logements.

Après la Première Guerre mondiale, la production chute à 10 tonneaux pour ensuite cesser. Aujourd’hui, l’ancien domaine viticole est convertie en ferme d’élevage bovin. Les trois souches de cheminées indiquent qu’il y avait trois logements, aujourd'hui réunis en un seul.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Froin Bernard-Cyr-Alexis, dit(e) Alcée Froin,
Bernard-Cyr-Alexis Froin , dit(e) Alcée Froin (16 juin 1823 - 6 septembre 1894 )

Docteur en médecine, maire de Saint-Ciers-sur-Gironde et conseiller général du département de la Gironde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par source

La propriété se situe au nord-est de la commune, entourée de prairies et de vignes. Le bâti se compose d’une cour formée par les logements et les dépendances. La maison comptant 6 travées est ornée d’une corniche à modillons.

A l’est, l'aile en retour d'équerre abrite l’étable à vaches. Le bâtiment est construit en moellon avec la pierre de taille utilisée pour l’encadrement des baies et les chaînages d’angle. Une génoise le couronne.

Au sud-ouest, se situent deux logements bâtis en moellons sous enduit avec une génoise et couverts d’un toit à longs pans. A l’arrière d’autres dépendances s’étendent perpendiculairement, en moellons et ornées d’une génoise.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies IC3

Estuaire

TRAVEE 6
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; arc segmentaire (porte)
POSRUE autre
POSPARC parcelle enclavée
ORIENT sud-est
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Complément bibliographique

    GUILLON Edouard. Les châteaux historiques et vinicoles de la Gironde. Bordeaux : Coderc, Dégréteau et Poujol, 1866-1869, tome 1.

    p. 174 : "- Au centre du haut plateau de Fours est le vignoble de Gattu, l'un des plus grands de la commune. Il appartient à M. Froin, qui se propose d'y élever sous peu un édifice flanqué de tourelles auquel il donnera le nom de Château Gattu."

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte géométrique de la Guyenne dite de Belleyme, feuille n°13, 1761 à 1774

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 1490
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    p. 344
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1881 (4e édition).

    p. 469
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1908, enrichie de 700 vues de châteaux viticoles (8e édition).

    p. 629
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1929 (10e édition).

    p. 1088
  • GUILLON Edouard. Les châteaux historiques et vinicoles de la Gironde. Bordeaux : Coderc, Dégréteau et Poujol, 1866-1869, tomes 1 à 4.

    p. 174
(c) Région Aquitaine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Gironde - Bordes Caroline