Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Alignement de logis

Dossier IA33008866 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées chai
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Hydrographies Gironde la Dordogne la
Adresse Commune : Bayon-sur-Gironde
Lieu-dit : la Croix Millorit
Adresse : R. D. 669 , route de la Corniche
Cadastre : 1819 B1 145 ; 2014 B 721, 609

Un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1819. A cette époque, la maison appartient à Faure, boucher. Les logis construits en moellon pourraient correspondre à des constructions de la fin du 18e ou du début du 19e siècle (allèges des fenêtres en ressaut et corniche moulurée).

L'ensemble est remanié puis agrandi en pierre de taille à l'est ; enfin, un logis plus imposant est ajouté à l'ouest, probablement dans la 2e moitié du 19e siècle.

D'après les augmentations et diminutions des matrices cadastrales, une maison est reconstruite en 1840. Une démolition partielle est indiquée en 1865 pour le compte de Jean Pellerin. Puis des constructions nouvelles sont mentionnées en 1865, 1869 et 1879 pour Pierre Favier et Martin Champion.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

Alignement de quatre unités d'habitation : trois sont construites sous le même volume de toiture avec corniche et bandeau médian continus, séparées par des pilastres. Une maison à étage a été ajoutée : elle présente un bandeau médian et une corniche à denticules.

Appentis à l'arrrière.

Murs calcaire moellon enduit
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
appentis
Typologies IC3
Techniques sculpture
Représentations denticule

Estuaire

TRAVEE 2
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC sur rue
ORIENT sud-ouest
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire