Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

5 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Notre-Dame de Buglose, Saint Vincent de Paul, Saint Louis roi, Sainte Thérèse de Lisieux) et 2 verrières décoratives (baies 0 à 4, 8, 10)

Dossier IM40007730 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations verrière
Titres Sacré-Cœur
Notre-Dame de Buglose
Saint Vincent de Paul
Saint Louis roi
Sainte Thérèse de Lisieux
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Adresse Commune : Laluque
Emplacement dans l'édifice chœur (baies 0 à 4) ; collatéral sud (baies 8 et 10)

Ces verrières furent installées en 1926 par l'atelier bordelais Delmas, dirigé depuis 1920, date de la mort de son fondateur Léon Delmas, par Élie Caillaud (1883-1965). Celles du chœur remplaçaient quatre vitraux de l'atelier condomois Goussard (1863), qui furent replacés dans les fenêtres des collatéraux (baies 5, 6, 7 et 9) avec de nouvelles bordures, tandis que deux autres verrières Delmas venaient garnir les baies restantes (8 et 10). Sont aussi attribuables au même atelier, en raison de l'utilisation de verres spéciaux "américains", les deux verrières décoratives qui occupent les fenêtres occidentales du chœur (baies 3 et 4).

Le carton de Notre-Dame de Buglose fut employé à de nombreuses reprises par Léon Delmas et par ses successeurs : à Pouillon (avant 1920, réf. IM40001445), Gourbera, Herm, Lahosse (1930), Arsague (1930, réf. IM40001532) et Escource (vers 1928, réf. IM40001930). Celui du Saint Vincent de Paul a aussi été utilisé à Gourbera (en buste) et à Herm (avec variantes). Dans cette dernière église se retrouve le modèle de la Sainte Thérèse de Lisieux (canonisée en 1925), également remployé en partie à Morcenx-Gare (réf. IM40002195).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1926, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Delmas,
Delmas

Maison Delmas, verrier à Bordeaux : raison sociale de la fabrique après la mort de son fondateur, Léon Delmas (1877-1920). L'atelier est alors dirigé par Élie Caillaud (Compreignac, Haute-Vienne, 1883 - Bordeaux, 1965), successeur de Delmas, qui déplace le siège de l'entreprise au 27, rue du Quai-Bourgeois, jusqu'en 1933.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur, attribution par travaux historiques
Auteur : Caillaud Élie,
Élie Caillaud (1883 - 1965)

Peintre-verrier, né à Compreignac (Haute-Vienne) le 5 juin 1883, mort à Bordeaux le 1er décembre 1965. Prend la succession de l'atelier bordelais Delmas en 1920, à la mort de Léon Delmas, en gardant la raison sociale "Maison Delmas" ; installe ensuite une nouvel atelier au 27, rue du Quai-Bourgeois à Bordeaux, où il travaille jusqu'en 1933.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur, attribution par travaux historiques

Baies libres en plein cintre. Verre peint (carnations), teint dans la masse (vêtements) et imprimé (fonds damas) ; fonds grisaille avec cages à mouches ; bordures à verres spéciaux (verre américain translucide à relief et motifs gravés).

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint
verre translucide, coloré, gravé
plomb, réseau, forgé
Mesures h : 230.0
la : 81.0
Iconographies Sacré-Coeur
Vierge à l'Enfant
saint Vincent de Paul recueillant les enfants abandonnés
saint Louis roi, La couronne d'épines
sainte Thérèse de Lisieux, crucifix, rose
ornementation, quadrilobe, fermaillet, feuille de vigne, fleuron, croix grecque
Précision représentations

Baie 0 : Sacré-Cœur ; baie 1 : Notre-Dame de Buglose ; baie 2 : saint Vincent de Paul et trois enfants abandonnés ; baie 8 : saint Louis IX, roi de France (avec la couronne d'épines) ; baie 10 : sainte Thérèse de Lisieux (debout, tenant un crucifix et une brassée de roses). Personnage en pied sur fond uni en verre américain jaune ou bleu (baies 0 et 1) ou devant un fond faux damas (baies 2, 8 et 10), dans un médaillon oblong à bord perlé et extrémités trilobées, se détachant sur un fond grisaille à croix grecques tréflées et nimbées (baies 0 à 2) ou à feuilles de vigne (baies 8 et 10) avec cages à mouches, scandé de carrés bleus posés sur la pointe (baies 0 à 2) ou de quadrilobes roses et carrés bleus reliés par des fermaillets verts ; bordure rouge à rinceaux feuillus verts (baies 0 à 2) ou à fleurons verts et bleus (baies 8 et 10), encadrée de deux filets jaunes à motifs gravés de chevrons et de rayons (verre américain).

Baies 3 et 4 : verrières décoratives en grisaille, à motif de croix grecques tréflées cantonnées de quatre points et inscrites dans des carrés bleus posés sur la pointe, le tout sur fond de cages à mouches ; bordure (en verre américain) rouge à fleurettes vertes, encadrée de deux filets jaunes à motifs gravés de chevrons et de rayons.

Inscriptions & marques signature, peint
date, peint
inscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Marque de verrier et date (baie 0) : ANNO / DOMINI / 1926 // MAISON / DELMAS / Bordeaux. Marque de verrier (baies 1 et 2) : MAISON / DELMAS // ANNO / DOMINI. Inscription concernant l'iconographie (au pied de la figure) : St LOUIS (baie 8).

États conservations grillage de protection
Précision état de conservation

Les verrières 3 et 4 sont partiellement occultées par le toit des sacristies.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de Laluque, par l'abbé Pierre Lartigau (1871-1882).

    Archives diocésaines, Dax
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 157, 186, 218, 227, 232
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe