Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

3 verrières du chœur : Christ Roi et scènes de la vie de saint Barthélemy, Vierge à l'Enfant, Saint Joseph (baies 0 à 2)

Dossier IM40006684 réalisé en 2017
Dénominations verrière
Titres Christ Roi et scènes de la vie de saint Barthélemy
Vierge à l'Enfant
Saint Joseph
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Cauna
Emplacement dans l'édifice chœur (baies 0 à 2)

Les trois verrières furent posées en 1857, pour un coût de 1.500 francs, à l'issue de la reconstruction totale du chœur de l'église, menée à l’initiative du curé Pierre-Lucien Seinpée et avec l'appui financier du baron Bernard-Augustin de Cabannes de Cauna (1822-1882), le célèbre auteur de l'Armorial des Landes, et de sa mère, née Marguerite-Charlotte de Borda-Labatut (1789-1880), dont la maîtresse-vitre porte les armes. Le registre paroissial qui signale l'installation des verrières ne précise pas l'identité de leur auteur. Le style des compositions (principalement celle de la verrière axiale), inspiré de la vitrerie gothique de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle (Chartres, Le Mans, Laon), évoque de près les productions des tenants du vitrail "archéologique", tel Édouard Didron (1836-1902), qui présente, précisément en 1857, ses premières œuvres au Salon parisien. Le vitrail de l'Arbre de Jessé à la toute proche abbatiale de Saint-Sever, peut-être sorti du même atelier, s'inscrit dans cette lignée. A noter toutefois que le verrier Joseph Villiet (1823-1877), installé à Bordeaux en 1852, sacrifia lui aussi au début de sa carrière à la veine archéologique et pourrait être un candidat plausible à la réalisation des verrières de Cauna.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1857, daté par source
Auteur(s) Auteur : Didron Édouard, peintre-verrier, (?), attribution par analyse stylistique
Personnalité : de Cabannes de Cauna Marguerite-Charlotte de, dit(e) baronne Cauna,
Marguerite-Charlotte de de Cabannes de Cauna , né(e) de Borda-Labatut , dit(e) baronne Cauna (1789 - 1880)

Née à Dax en 1789, morte à Saint-Sever le 20 juillet 1880. Fille de Jean-Joseph de Borda et de Marie-Anne Seize ; épouse à Labatut, le 28 octobre 1814, Jean Arnaud Vincent de Cabannes, baron de Cauna (1783-1829), maire et sous-préfet de Saint-Sever, député, maire de Cauna, dont elle eut six enfants, parmi lesquels le célèbre héraldiste et historien Bernard Augustin, baron de Cauna, auteur de l'Armorial des Landes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur
Personnalité : Cabannes de Cauna Bernard Augustin Henry Timothée de, dit(e) baron de Cauna,
Bernard Augustin Henry Timothée de Cabannes de Cauna , dit(e) baron de Cauna (1822 - 1883)

Célèbre héraldiste et historien, auteur de l'Armorial des Landes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Les trois verrières sont des lancettes en plein cintre. Celle de la baie axiale est une verrière de type "archéologique".

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint, polychrome
plomb, réseau
Mesures h : 285.0
la : 89.0
Iconographies cycle narratif, saint Barthélemy apôtre, Astyage, roi, dispute, Christ
Vierge à l'Enfant
saint Joseph
Précision représentations

Baie 0 : verrière archéologique à trois médaillons en amande superposés et reliés par des fermaillets, sur fond rouge garni de rinceaux polychromes ; au registre inférieur, saint Barthélemy renversant l'idole Astaroth sous les yeux du roi Polinius d'Arménie, qui se convertit au christianisme ; au registre médian, saint Barthélemy conduit devant le roi Astyage, frère de Polinius, qui le condamne au supplice ; au registre supérieur, le Christ Roi trônant entre l'alpha et l’oméga, couronné, tenant le globe et bénissant ; bordure à tiges feuillues jaunes sur fond mi-parti rouge et bleu, avec filet de perles sur le bord intérieur.

Baie 1 : Vierge à l'Enfant sur fond rouge à tiges feuillues, dans un grand médaillon polylobé se détachant sur un fond bleu orné de larges rinceaux perlés polychromes ; bordure à tiges feuillues vertes et jaunes sur fond rouge. Vierge couronnée et drapée d'un long manteau à orfrois ornés de cabochons ; Enfant entièrement vêtu, bénissant et tenant le globe.

Baie 2 : saint Joseph tenant un livre à fermoir métallique et un bâton fleuri. Composition et décor identiques à ceux de la baie 1.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, latin, peint
armoiries, peint
Précision inscriptions

Inscriptions concernant l'iconographie : BARTHOLOMEVS, POLENIVS (baie 0, médaillon inférieur) ; BARTHOLOMEVS, ASTRAGASIVS (baie 0, médaillon médian) ; S. IOSEPHVS (baie 2).

Armoiries (au bas de la baie 0) : deux écus accolés sous un tortil de baron ; écu à dextre : D’azur à la tour crénelée d’argent, maçonnée de sable, sommée d’un lion issant de gueules (de Cabannes de Cauna) ; écu à senestre : Écartelé, au 1 d'or à trois chevrons de gueules, au 2 d'azur au paon rouant d'argent, au 3 d'azur à trois poissons d'argent posés en fasce l'un sur l'autre, au 4 d'or au lévrier de gueules (de Borda).

États conservations grillage de protection
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Extrait du registre de la paroisse de Cauna (avec "Notice historique sur la paroisse de Cauna-Lagastet" par le curé Jean François Régis Gaulin), Archives diocésaines de Dax (communiqué par Michèle Tastet-Brethes)

    [p. 48] : "Travaux exécutés dans l'église de Cauna depuis l'an 1854 jusques. [...] En 1856 ont commencé les travaux d’agrandissement du sanctuaire, projetés depuis longtemps. Ces travaux, ainsi que la construction des deux sacristies latérales ont coûté environ 7000 francs. Tous les habitants de Cauna, mais surtout M. de Cauna (Auguste) et sa mère ont contribué à cette construction. Les vitraux ont été placés en 1857, les vitraux seuls ont coûté 1500 fr."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de Cauna et de son annexe Lagastet (1882-1991), monographie paroissiale de l'abbé Gaulin.

    p. 48 Archives diocésaines, Dax
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 91/7
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 67
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe