Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Eugénie

3 triplets du chœur et du transept : Saint Vincent de Paul, sainte Eugénie et saint Caprais ; Immaculée Conception ; Saint Joseph et l'Enfant Jésus (baies 100, 105 et 106)

Dossier IM40007812 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations verrière
Titres Saint Vincent de Paul, sainte Eugénie et saint Caprais
Immaculée Conception
Saint Joseph et l'Enfant Jésus
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Adresse Commune : Pontonx-sur-l'Adour
Emplacement dans l'édifice chœur (baie 100), transept (baies 105 et 106)

Ces trois verrières en triplet appartiennent à la première campagne de vitrerie de la nouvelle église, commandée en 1887 au verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915) et exécutée en 1888. La verrière du chœur (baie 100) représente sainte Eugénie de Rome, patronne de l'église, entourée de saint Vincent de Paul, patron secondaire, et de saint Caprais d'Agen, titulaire de l'ancien prieuré-monastère de Pontonx et première église paroissiale, démolie à la Révolution. Les verrières du transept (baies 105 et 106) sont dédiées aux titulaires respectifs des chapelles qu'elles surmontent.

Le fonds Dagrant (aujourd'hui aux Archives départementales de la Gironde) conserve un croquis préparatoire non daté pour ces trois verrières. Il porte, à la tête de deux des vitraux, des noms qui pourraient être ceux de leurs futurs donateurs : "Aragon" pour l'Immaculée Conception, "Émile Perréal" pour le Saint Caprais. Ce dernier nom est celui d'un maire de Béziers de 1870 à 1880, puis député de l'Hérault de 1897 à 1906, mais il s'agit certainement d'un homonyme. Les monogrammes inscrits au bas des verrières 105 et 106 n'ont pu être identifiés.

Le même fonds contient en outre, dans le recueil de modèles de la fabriques, une vignette à l'effigie de saint Vincent de Paul qui servit pour la verrière correspondante.

La plupart des cartons ici utilisés ont servi à de multiples reprises, avant et après la pose des verrières de Pontonx. Celui de Sainte Eugénie se retrouve (en sainte Catherine d'Alexandrie) à Villenave. Le Saint Vincent de Paul, modèle à succès (le "n° 23" inscrit sur le croquis est probablement celui du carton dans l'atelier Dagrant), sera remployé à Azur (1895) et Labenne (1896, inversé), à Nicole (Lot-et-Garonne, 1898), Luglon (1901, inversé), Arue (1902), Maylis (1903 ?, en buste), Lencouacq (1904, en buste), Bias (1905) et Bénesse-lès-Dax (1911). Le Saint Caprais est reproduit (en saint Vincent de Xaintes) à l'église Saint-Vincent-de-Xaintes à Dax. Enfin, le carton de l'Immaculée Conception, déjà utilisé à Omet-La Bertrande (Gironde) en 1880 et à Hagetmau en 1886, le sera encore à Donzacq la même année 1888 et à Labenne en 1896.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1888, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre,
Gustave-Pierre Dagrant ou Dagrand (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Verrières à trois lancettes séparées, celle du centre plus haute. Peinture sur verre pour les carnations, verres teints dans la masse et imprimés pour les bordures.

Catégories vitrail
Structures lancette, 3, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint, imprimé, peint au pochoir, grisaille sur verre
plomb, réseau
Mesures h : 302.0
h : 114.0
Précision dimensions

Dimensions de la lancette centrale (d'après le croquis de Dagrant) ; lancettes latérales : h = 241, la = 114 (d'après la même source).

Iconographies sainte Eugénie, saint Vincent de Paul, saint Caprais
Immaculée Conception
saint Joseph et l'Enfant Jésus
ornementation, ornement à forme architecturale, colonnette, arc architectural, gable, ornement à forme végétale
Précision représentations

Baie 100 : chacune des lancettes comporte un personnage en pied sur fond bleu de ciel ; au centre, sainte Eugénie, tenant la palme et l'épée de son martyre, sur un soubassement à arcature néoromane orné de roses, et sous un dais architectural composé d'un gâble à crochets porté par deux colonnettes ; à gauche, saint Vincent de Paul avec deux enfants abandonnés, à droite saint Caprais en évêque crossé et mitré, bénissant, tous deux debout sous un arc polylobé à palmettes ; bordure rouge (lancette centrale) ou bleue (lancettes latérales) à motifs végétaux stylisés de feuilles et de demi-palmettes.

Baies 105 et 106 : dans la lancette centrale, une figure en pied (Immaculée Conception au nord, saint Joseph à l'Enfant au sud) sur un soubassement à arcature néoromane orné de roses, et sous un dais architectural composé d'un gâble à crochets porté par deux colonnettes ; dans les lancettes latérales en grisaille, motifs de cercles bleus combinés avec des carrés rouges posés sur la pointe, reliés par des fermaillets jaunes et garnis de motifs végétaux stylisés cruciformes.

Inscriptions & marques signature, peint
date, peint
inscription concernant l'iconographie, latin, peint
inscription concernant le donateur, monogramme, peint
Précision inscriptions

Signature et date (baie 100, lancette droite) : G.P. / DAGRANT / Bx / - / ANNO / DOMINI / 1888.

Inscriptions concernant l'iconographie (baie 100) : S. VINCENTIVS A PAULO (lancette gauche) ; SANCTVS CAPRASIVS (lancette droite).

Inscriptions concernant le donateur (monogrammes) : V.D. (baie 105, lancette gauche) ; E.L. (baie 105, lancette droite) ; M.V. (baie 106, lancette gauche) ; G.L. (baie 106, lancette droite).

États conservations bon état
grillage de protection
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Croquis préparatoire pour trois verrières en triplet destinées aux fenêtres hautes du chœur et du transept de l'église de Pontonx, par Gustave-Pierre Dagrant, s.d. [1887-1888].

    Archives départementales des Landes : Fonds Dagrant, non classé
Bibliographie
  • Monographie paroissiale de Pontonx, par le curé Lucien Lajus, 1er janvier 1889

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe