Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jacques

2 verrières hagiographiques des chapelles latérales : Vie de la Vierge, Vie de saint Martin (baies 3 et 4)

Dossier IM40007909 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations verrière
Titres Vie de la Vierge
Vie de saint Martin
Aire d'étude et canton Tartas est
Adresse Commune : Tartas
Adresse : place Saint-Martin , cours Saint-Jacques
Emplacement dans l'édifice chapelles latérales du transept (baies 3 et 4)

Ces deux verrières anépigraphes, dont le style dit "archéologique" fait exception dans la vitrerie de l'église de Tartas presque entièrement due au Bordelais Joseph Villiet, étaient naguère attribuées au verrier messin Charles-Laurent Maréchal (1801-1887). Comme l'a souligné J.-P. Suau (2010, p. 124-125), ces compositions étroitement inspirées du vitrail gothique de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle (Chartres, Le Mans, Laon) évoquent plutôt les productions de la fabrique fondée à Paris en 1849 par Adolphe Didron (1806-1867), associé depuis 1853 à son neveu Édouard (1836-1902). Du reste, un passage du livre d'Edmond Lévy Histoire de la peinture sur verre (Bruxelles, 1860) fait bien mention de "deux vitraux légendaires - Vie de saint Martin" créés par Didron aîné pour la commune de "Tartres (Landes)" (sic pour Tartas).

Il est possible que les cartons aient été conçus en collaboration avec l'architecte Hippolyte Durand, dont les Archives des Landes conservent plusieurs projets de bordures de verrières destinées à son église de Tartas. Le choix d'un autre verrier que le principal fournisseur de la vitrerie revint sans doute au donateur (non identifié) des deux œuvres.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1857, daté par travaux historiques
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Didron Adolphe Napoléon,
Adolphe Napoléon Didron (1806 - 1867)

Archéologue du Moyen Âge, nommé secrétaire du comité historique des Arts et Monuments en 1835, fonde en 1844 les Annales archéologiques, qu'il dirige jusqu'en 1865, crée en 1849 une fabrique de vitraux à laquelle il associe en 1853 son neveu Édouard (1836-1902).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, (?), attribution par analyse stylistique
Auteur : Didron Édouard,
Édouard Didron (1836 - 1902)

Édouard Aimé Didron (Paris, 13 octobre 1836 - 15 avril 1902), neveu et pupille d'Adolphe Napoléon Didron (1806-1867), lequel l'associe dès 1853 à sa fabrique de vitraux peints, créée en 1849.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, (?), attribution par analyse stylistique

Les deux verrières sont des baies libres en arc brisé à deux barlotières. Verre teinté dans la masse pour les fonds unis, peint pour les carnations et les vêtements des personnages.

Catégories vitrail
Structures baie libre, en arc brisé
Matériaux verre transparent, peint, polychrome
plomb, réseau
Mesures h : 300.0
Iconographies cycle narratif, vie de la Vierge, Naissance de la Vierge, Nativité, Couronnement de la Vierge
cycle narratif, saint Martin de Tours, vie, charité de saint Martin, messe de saint Martin, Christ
ornementation, quadrilobe, rinceau, feuille
Précision représentations

Verrières de type "archéologique", à trois médaillons quadrilobés historiés à bord perlé, superposés sur un fond rouge garni de rinceaux polychromes à feuilles, demi-palmettes et grappes, et brochant sur une bordure à fond bleu ornée de demi-palmettes jaunes et blanches. Baie 3, de bas en haut : Naissance de la Vierge, Nativité du Christ et Couronnement de la Vierge. Baie 4, de bas en haut : Charité de saint Martin à la porte d'Amiens, Messe de saint Martin (un ange sortant d'une nuée revêt le saint de riches ornements), le Christ en majesté avec deux anges portant le manteau du partage d'Amiens.

États conservations grillage de protection

Rares exemples de verrières de type dit "archéologique" dans les églises des Landes, avec celles du chœur de Cauna.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église (1839-1926).

    Archives départementales des Landes : 2 O 1985
Bibliographie
  • LÉVY Edmond, CAPRONNIER Jean-Baptiste. Histoire de la peinture sur verre en Europe et particulièrement en Belgique. Bruxelles : Tircher, 1860.

    p. 243
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 124-125, 205-207
  • LACROUTS Christian. Tartas et ses églises. Les Cordeliers, Saint-Jacques du bout du pont, Saint-Martin, Saint-Jacques. Dax : Centre généalogique des Landes, 2008.

    p. 27
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe