Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église abbatiale Saint-Sever

2 verrières du transept : Arbre de Jessé, Saint Jean-Baptiste et saint Sever (baies 105 et 106)

Dossier IM40006124 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations verrière
Titres Arbre de Jessé
Saint Jean-Baptiste et saint Sever
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : place du Tour du Sol
Emplacement dans l'édifice transept, bras nord (baie 105) et sud (baie 106)

Les deux verrières en pendant de part et d'autre du transept sont hétérogènes, tant par leurs formes que par leur iconographie et leur style. La verrière du bras sud, à l'effigie des saints Jean-Baptiste et Sever, est attribuable au verrier bordelais Joseph Villiet (1823-1877) en raison de sa parfaite homogénéité avec les Quatre Évangélistes du chœur (1877, réf. IM40006122), qui présentent des types physiques similaires, des couronnements architecturés et des bordures à feuillages identiques, ainsi qu'une même graphie gothique pour les inscriptions. La verrière porte en outre les armes de Marie-Élisabeth de Basquiat de Mugriet, baronne de Toulouzette (morte en 1888), donatrice des vitraux de saint Jean et de Saint Marc dans le chœur.

La verrière nord, en revanche, dépourvue de signature, est d'un style totalement différent : inspirée de la vitrerie gothique de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle (Chartres, Le Mans), elle évoque de près les productions des tenants du vitrail "archéologique" dans la lignée d’Édouard Didron, dont Villiet lui-même fit partie au début de sa carrière (comme en témoignent ses verrières des Vies de la Vierge et de sainte Anne, réf. IM40006123). Le type des figures et le style des ornements végétaux est très proche de ceux de la verrière axiale de l'église de Cauna (Vie de saint Barthélemy, réf. IM40006684), offerte par la baronne de Cabannes de Cauna. La date du 8 décembre 1854 inscrite au bas de la verrière saint-severine est celle de la proclamation du dogme de l'Immaculée Conception par Pie IX et ne fournit qu'un terminus post quem à sa réalisation.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1877, daté par travaux historiques
Lieu d'exécution Commune : Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Villiet Joseph,
Joseph Villiet (1823 - 1877)

Peintre-verrier à Bordeaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, attribution par analyse stylistique

La verrière 105, de type "archéologique", est une étroite lancette en plein cintre ; la verrière 106 est une baie libre dont le décor peint simule une baie géminée.

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre baie libre, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint, polychrome
plomb, réseau
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies Arbre de Jessé, David, Salomon, Vierge, MA, ornement à forme architecturale, ornement à forme végétale
figure, saint Jean-Baptiste, agneau, saint Sever de Gascogne, livre, palme, ornement à forme architecturale, ornement à forme végétale
Précision représentations

Baie 105 : l'Arbre de Jessé ; de bas en haut, Jessé endormi sous une arcature gothique à gâbles géminées (d'où pendent deux lampes), David avec sa harpe, Salomon (?), la Vierge et le monogramme MA dans des mandorles en amande ; bordure à motifs feuillagés stylisés sur fond bleu.

Baie 106 : saint Jean-Baptiste (tenant un médaillon avec l'Agneau de Dieu et un phylactère avec l'inscription ECCE AGNUS DEI) et saint Sever (tenant un livre fermé et la palme du martyre) en pied sous une arcature géminée surmontée d'un couronnement architecturé à tourelles crénelées ; bordure à feuilles et baies polychromes sur fond rouge.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, latin, peint
armoiries, peint
Précision inscriptions

Inscriptions de la baie 105 : EGREDIETVR VIRGA DE RADICE JESSE (sur un bandeau sous la figure de Jessé) ; à MARIE / CONÇUE / SANS PÉCHÉ / 8 / décembre / 1854 (sur un écu blanc au bas).

Inscriptions de la baie 106 : STS JOHANNES, STS SEVERVS (sous les deux figures) ; ECCE AGNVS DEI (sur le phylactère de Jean-Baptiste). Armoiries (en bas à gauche) : Armoiries (au bas de la baie 3) : écu ovale ; de gueules à la bande d'argent chargée de trois croisettes du même [sic] et accompagnée de billettes du même rangées en orle ; tortil de baron ; timbre : tête de lion d'argent couronnée d'or de profil à dextre.

Précision état de conservation

Baie 105 : peinture écaillée, lacunes.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe