Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie

2 statues du retable du maître-autel : Saint Joachim, Saint Joseph

Dossier IM40004857 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations statue
Titres Saint Joachim
Saint Joseph
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Garrey
Emplacement dans l'édifice choeur

La facture de qualité assez moyenne de ces deux statues, attribuées au sculpteur montois Pierre II Floché (1701-1769), laisse supposer l'intervention d'un assistant.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Lieu d'exécution Commune : Mont-de-Marsan
Auteur(s) Auteur : Floché Pierre II,
Pierre II Floché (1701 - 1769)

Sculpteur et retablier à Mont-de-Marsan ; fils de Pierre Ier et père de Jean Floché.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, (?)

Statues monoxyles (socle circulaire inclus), à l'exception probable des bras et des livres. Le revers est évidé et peint en jaune (mais non doré), le socle en faux marbre noir veiné de vert.

Catégories sculpture
Structures revers évidé, (?)
Matériaux tilleul, (?), peint, polychrome, doré à la feuille d'or à l'eau
noyer, (?)
Mesures h : 141.0
h : 142.0
Iconographies saint Joachim, livre
saint Joseph, livre
Précision représentations

Les deux personnages, drapés dans de longs manteaux aux plis profonds, ont pour tout attribut un livre fermé (dans lequel le personnage de droite marque une page de son index). Ils sont généralement identifiés (ainsi dans l'arrêté de classement) comme saint Joachim et saint Joseph, père et époux de la Vierge, à laquelle l'église est dédiée. Cependant, l'absence de leurs attributs traditionnels (l'agneau et la colombe pour Joachim, le lys ou la règle de charpentier pour Joseph) rend l'hypothèse incertaine : il pourrait aussi bien s'agir de deux évangélistes, en l'occurrence Luc et Jean, qui ont évoqué avec le plus de détails le rôle de la Vierge, non seulement lors de l'Incarnation, mais aussi tout au long de la vie de son Fils. Quoi qu'il en soit, la fonction d'intercesseur des deux saints est ici matérialisée par leurs regards, l'un ("saint Joachim", à gauche) tourné vers le fidèle, l'autre ("saint Joseph", à droite) vers l'effigie du Père éternel au sommet du retable.

États conservations oeuvre restaurée
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1977/07/18
Précisions sur la protection

Arrêté de classement : maître-autel, gradin, tabernacle, exposition, retable, tableau, statues, lambris, sièges, 2 anges adorateurs, peintures, balustrade de la communion, 18e siècle.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe