Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-André

2 statues du retable du maître-autel : Saint André, Saint Loup

Dossier IM40005460 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations statue
Titres Saint André
Saint Loup
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Bergouey
Emplacement dans l'édifice choeur

Saint André est le patron de la paroisse (également figuré en statuette et en bas-relief sur le tabernacle, réf. IM40005457), saint Loup de Sens son patron secondaire (il est aussi représenté sur une aile du tabernacle). Ce dernier fut jusqu'au XIXe siècle l'objet d'un culte fervent à Bergouey : chaque année, le jour de sa fête (1er septembre), les paroissiens se rendaient en procession à une fontaine miraculeuse à lui dédiée, située à proximité de l'église.

Période(s) Principale : limite 17e siècle 18e siècle

Statues monoxyles (socle circulaire inclus), à l'exception des attributs (croix de saint André, crosse de saint Loup) et probablement de la main droite et de l'avant-bras gauche de saint Loup. Le revers, qui n'a pu être examiné, est probablement évidé. Les vêtements et accessoires sont entièrement dorés à la feuille (avec motifs gravés en reparure sur les manteaux), à l'exception des chaussures de saint Loup et du rouleau de saint André, peints en rouge ; les socles sont peints en faux marbre griotte "œil-de-perdrix". La statue de saint André est placée dans la niche de gauche du retable (à dextre, place d'honneur), celle de saint Loup dans la niche de droite.

Catégories sculpture
Structures revers évidé, (?)
Matériaux tilleul, (?), peint, polychrome, doré à la feuille d'or à l'eau, avec assiette, apprêt gravé
Mesures h : 160.0
Iconographies saint André apôtre, croix de Saint-André, rouleau
saint Loup de Sens, évêque, crosse, mitre
Précision représentations

Les deux personnages tournent le regard vers l'effigie du Christ en croix sur le tableau d'autel. Saint André s'appuie sur la croix en X de son martyre et tient un rouleau à la main gauche. Saint Loup, revêtu de ses ornements épiscopaux, la mitre en tête, tient une crosse au crosseron orné d'un enroulement d'acanthe. Le manteau de saint André et la chape de saint Loup sont gravés en reparure de ramages à tournesols, grosses fleurs à sept pétales et perles.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 1986/09/01
Précisions sur la protection

Arrêté de protection : retable, tableau, statues, tabernacle, chandeliers et croix, XVIIIe siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 93/9
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 14-15

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe