Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Eugénie

10 verrières hagiographiques des collatéraux : Transverbération de sainte Thérèse, Saint Bernard prêchant la deuxième croisade, Annonciation, Agonie du Christ, Sainte Famille dans l'atelier de Nazareth, Saint Jean communiant la Vierge, Mort de saint Joseph, Jésus apaisant la tempête, Jésus et les enfants, Bon Pasteur (baies 11 à 20)

Dossier IM40007814 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations verrière
Titres Transverbération de sainte Thérèse
Saint Bernard prêchant la deuxième croisade
Annonciation
Agonie du Christ
Sainte Famille dans l'atelier de Nazareth
Saint Jean communiant la Vierge
Mort de saint Joseph
Jésus apaisant la tempête
Jésus et les enfants
Bon Pasteur
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Adresse Commune : Pontonx-sur-l'Adour
Emplacement dans l'édifice collatéraux (baies 11 à 20)

Après avoir procédé en juin 1911 au remplacement des verrières des chapelles du transept, l'abbé Joseph Cazaumayou, curé de Pontonx, entama dès le 6 décembre suivant des pourparlers avec le verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant pour la commande des dix verrières hagiographiques des collatéraux, exécutées sur le même modèle que les vitraux des chapelles et destinées à parachever le décor vitré de l'église. Le projet fut mis à exécution dans le courant de l'année 1913, date portée au bas de plusieurs des verrières. Le fonds Dagrant conserve un croquis préparatoire non daté pour cette ultime série. Il porte, à la tête de chaque verrière, les noms des ouvriers de la maison chargés de la pose : Chepres (?), Coué, Duclos, Lambert et Félix.

Plusieurs des cartons ici utilisés ont servi à de multiples reprises, avant et après la pose des verrières de Pontonx : la Mort de saint Joseph à la cathédrale de Dax en 1896 et à Podensac (Gironde) la même année ; la Sainte Famille dans l'atelier à Sore en 1908 (réf. IM40001858) et à Bahus-Soubiran en 1926 ; l'Annonciation, entre beaucoup d'exemples, à Labenne en 1896, à la cathédrale de Dax en 1897 (avec variantes), à Longueville (Lot-et-Garonne) et Savigny-Lévescault (Vienne) ; le Bon Pasteur encore à Dax et à Maylis (dans une version "médiévalisée"), etc. Quelques cartons reproduisent des compositions connues : le Jésus et les enfants est copié d'après Heinrich Ferdinand Hofmann (planche du recueil Gedenke Mein ! Ein Weihgeschenk für christliche Familien, Munich, Ackermann, 1886), le Bon Pasteur d'après une composition du peintre nazaréen Edward von Steinle (gravée entre autres par Karl Kappes), la Communion de la Vierge et Jésus apaisant la tempête d'après deux dessins d'Étienne Azambre (1859-1933) diffusés par la maison parisienne Bouasse-Lebel (n° 367 pour la première).

Les armoiries qui timbrent la tête des verrières, choisies par l'abbé Cazaumayou, rendent hommage aux évêques successifs d'Aire et de Dax (dont Charles de Cormont, récemment nommé), ainsi qu'à trois prélats français du XIXe siècle, célèbres à divers titres et qui suscitaient probablement l'admiration du commanditaire : Denys Auguste Affre (1793-1848), archevêque de Paris en 1840, mort le 27 juin 1848 d'un coup de feu reçu sur les barricades et dont les dernières paroles inclurent une citation de l'Évangile de Jean, "Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis, que mon sang soit le dernier versé" (les armes de Mgr Affre timbrent à Pontonx le vitrail du Bon Pasteur) ; Louis-Édouard Pie (1815-1880), évêque de Poitiers en 1849 et cardinal en 1879, dont la dévotion à la Vierge (on le surnommait "le louangeur de Marie") s'exprime dans sa devise épiscopale Tuus sum ego (ses armes surmontent ici la Communion de la Vierge) ; Adolphe Perraud (1828-1906), évêque d'Autun en 1874, supérieur général de l'Oratoire en 1884 et cardinal en 1893, propagateur en tant qu'évêque d'Autun du culte de Marguerite-Marie Alacoque, dévote de l'Heure sainte de l'Agonie du Christ (le thème est figuré sur la verrière que timbrent les armes de Mgr Perraud).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1913, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre,
Gustave-Pierre Dagrant ou Dagrand (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier
Auteur de la source figurée : Hofmann Heinrich Ferdinand,
Heinrich Ferdinand Hofmann (1824 - 1911)

Peintre et graveur allemand, né à Darmstadt (Hesse), actif et mort à Munich.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur
Auteur de la source figurée : Azambre Étienne,
Étienne Azambre (1859 - 1933)

Peintre et dessinateur, né à Paris le 2 février 1859, fils de l'avocat Gustave Joseph Azambre et d'Aline-Antoinette Tartois ; élève de l'Académie Julian de 1879 à 1882, puis de William Bouguereau et Tony Robert-Fleury à l'École nationale des Beaux Arts de Paris jusqu'en 1885 ; expose à partir de 1883 des sujets religieux et des scènes de genre au Salon des Artistes français à Paris, ainsi qu'au Salon de la Rose-Croix ; membre de la Société de Saint-Jean, dont il devient vice-président en 1909 ; réalise de 1915 à 1925, sous le pseudonyme de E. Piaz, des modèles d'images pieuses pour la maison Bouasse-Jeune. Source en ligne : https://franzftqflhd.wixsite.com/etienne-azambre/introduction-biographie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur de la source figurée : Von Steinle Edward Jakob,
Edward Jakob Von Steinle (1810 - 1886)

Prénom usuel : Edward ou Eduard. Peintre austro-allemand né à Vienne le 2 juillet 1810 et mort à Francfort-sur-le-Main le 19 septembre 1886. Élève de l'école des beaux-arts de Vienne, puis émule à Rome de Friedrich Overbeck, Philipp Veit et Peter von Cornelius ; membre du mouvement nazaréen, auteur de peintures religieuses et de portraits.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Personnalité : Cazaumayou Joseph,
Joseph Cazaumayou (1870 - 1947)

Né à Urt (maison Mendy) le 30 août 1870, mort à Pontonx-sur-l'Adour le 28 mai 1947 ; fils de Pierre Cazaumayou (boucher) et de Marie-Louise Lousse. Prêtre, curé de Monget (canton d'Hagetmau) de 1897 à 1901, de Meilhan (canton de Tartas est) de 1901 à 1906, de Peyre (canton d'Hagetmau) de 1906 à 1909, enfin de Pontonx-sur-l'Adour (canton de Tartas ouest) de 1909 à 1947. Il fut membre de la Société de Borda à Dax.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Baies libres en arc brisé, raidies par trois barlotières. Verre teinté dans la masse pour les bordures, verre peint pour les figures ; fonds de paysage en camaïeu de bleu.

Catégories vitrail
Structures baie libre, en arc brisé
Matériaux verre transparent, peint, imprimé, peint au pochoir
plomb, réseau
Mesures h : 330.0
h : 105.0
Précision dimensions

Dimensions totales (d'après le croquis de Dagrant).

Iconographies transverbération du coeur de sainte Thérèse d'Avila
saint Bernard de Clairvaux, prédication, croisade
Annonciation
Sainte Famille, le travail, Nazareth
Communion de la Vierge, saint Jean l'Evangéliste
mort de saint Joseph
Tempête apaisée
Jésus bénissant les enfants
Bon Pasteur
Précision représentations

Baie 11 : transverbération de sainte Thérèse d'Avila ; baie 12 : saint Bernard de Clairvaux prêchant la deuxième croisade à Vézelay en 1146 ; baie 13 : Annonciation ; baie 14 : Agonie du Christ ; baie 15 : Sainte Famille dans l'atelier de saint Joseph à Nazareth ; baie 16 : saint Jean l'Évangéliste donnant la communion à la Vierge ; baie 17 : Mort de saint Joseph ; baie 18 : Jésus apaisant la tempête ; baie 19 : Jésus bénissant les enfants ; baie 20 : le Bon Pasteur délivrant du roncier la brebis égarée. Scènes inscrites dans un médaillon oblong perlé, trilobé aux extrémités, se détachant sur un fond bleu ou rosé (alternativement) orné de rinceaux néoromans à feuilles jaunes et vertes et baies bleues ; le médaillon central est agrafé par deux anneaux perlés à deux autres médaillons quadrilobés, celui de la tête armorié, celui de la base portant une devise ; la bordure est décorée, alternativement, de frises d'arceaux ou festons et de feuilles bleues et vertes sur fond rouge ou d'entrelacs de feuilles jaunes, vertes et rouges sur fond bleu.

Inscriptions & marques signature, peint
date, peint
inscription concernant le donateur, monogramme, peint
inscription concernant l'iconographie, peint
armoiries, peint
Précision inscriptions

Signature et date (baies 14 et 19, dans les angles inférieurs) : G.P. / DAGRANT / BORDEAUX / - / ANNO / DOMINI / 1913. Signature (baies 16 et 20, dans l'angle inférieur gauche) : G.P. / DAGRANT / BORDEAUX. Date (baie 12, dans l'angle inférieur droit) : ANNO / DOMINI / 1913.

Inscriptions concernant le donateur (monogrammes, dans l'angle inférieur droit) : JL (baie 16) ; JC (= Joseph Cazaumayou, baie 17) ; EL (baie 20).

Inscriptions concernant l'iconographie (dans le médaillon inférieur) : OU SOUFFRIR OU MOURIR / (Ste THÉRÈSE) (baie 11) ; QUE VOTRE RÈGNE ARRIVE (baie 12) ; ET LE VERBE S'EST FAIT / CHAIR (baie 13) ; QUE / VOTRE VOLONTÉ SOIT / FAITE (baie 14) ; TU MANGERAS / TON PAIN A LA SUEUR / DE TON FRONT (baie 15) ; QUI MANGERA / MA CHAIR VIVRA / ÉTERNELLEMENT (baie 16) ; BIENHEUREUX / CEUX QUI MEURENT / DANS LE / SEIGNEUR (baie 17) ; SEIGNEUR / SAUVEZ-NOUS, NOUS / PÉRISSONS (baie 18) ; LAISSEZ / VENIR A MOI LES PETITS / ENFANTS (baie 19) ; LE BON PASTEUR / DONNE SA VIE POUR SES / BREBIS (baie 20).

Armoiries identifiées : de Charles Marie de Cormont, évêque d'Aire et de Dax (baie 11) ; de Louis Marie Épivent, évêque d'Aire et de Dax (baie 13) ; d'Adolphe Perraud, cardinal-évêque d'Autun ("D'or à la croix de gueules adextrée en chef d'une marguerite d'argent tigée et feuillée de sinople", chapeau de cardinal) (baie 14) ; sceau épiscopal de Prosper Hiraboure, évêque d'Aire et de Dax (baie 15) ; armoiries de Louis-Édouard Pie, cardinal-évêque de Poitiers ("D'azur à la Vierge-Mère d'or [alias d'argent] sur un pilier du même, dite Vierge-du-Pilier-de-Chartres", chapeau de cardinal) (baie 16) ; armoiries de François Adélaïde Adolphe Lannéluc, évêque d'Aire (baie 17) ; de Dominique Marie Savy, évêque d'Aire (baie 18) ; de Paul Thérèse David d'Astros, évêque de Bayonne et d'Aire, futur cardinal-archevêque de Toulouse (baie 19) ; de Denys Auguste Affre, archevêque de Paris ("D'azur au dauphin soufflant de l'eau par ses évents et nageant sur une mer mouvante de la pointe, le tout d'argent, au chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d'argent", chapeau de cardinal [dignité que Mgr Affre ne reçut jamais]) (baie 20).

Armoiries non identifiées : "Écartelé, au 1 de gueules à la croix de Jérusalem d'or, au 2 d'azur à la comète d'argent, au 3 d'azur au mont d'argent issant d'une mer du même, au 4 de gueules à deux clefs d'or en sautoir" (écu ovale entouré d'une banderole avec la devise VIRILITER AGE AC FIDELITER, "Agissez avec courage et fidélité") (baie 12).

États conservations bon état
grillage de protection
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe