Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Edito

Depuis la création de la commission régionale en 1967, l'Inventaire général de l'Aquitaine recense, étudie et fait connaître l'ensemble du patrimoine architectural et mobilier de son territoire, qu'il soit exceptionnel ou représentatif d'une famille d'édifices ou d'objets mobiliers. Depuis une cinquantaine d'années, des chercheurs et des photographes constituent une documentation scientifique normalisée accessible sur ce site.
 
Les dossiers de l'Inventaire général permettent de renouveler la recherche en histoire de l'art et la connaissance en replaçant les territoires, avec toutes leurs composantes, au cœur d'une méthode qui associe des prospections systématiques sur le terrain à des études historiques dans les archives. Ils contribuent à mieux voir un patrimoine parfois oublié ou en devenir que chacun d'entre nous se doit de protéger et de valoriser.

Lumière sur

Ensemble de 87 dalles funéraires

Plan de situation des tombes dans la chapelle.Plan de situation des tombes dans la chapelle.

I. Chœur et nef ("grande chapelle")

1. Pierre d'attente n° 1 ["grande chapelle", chœur]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "16" gravé).

État : pierre descellée et appliquée contre le mur oriental du chœur, au nord.

2. Dalle funéraire de Pierre-Adolphe Bourrus, curé de Mugron (1822-1882) ["grande chapelle", chœur]

1882. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 152 ; la = 68.

Épitaphe (gravée) : + / P. A. Bourrus / curé doyen de Mugron / pendant 19 ans / chanoine honoraire / est décédé le 12 février 1882 / à l'âge de 60 ans. / - / le pauvre et l'indigent / béniront votre nom (Ps. 21) / Il a passé en faisant le bien / tout le peuple le pleura / amèrement (mac. 2 ; 9).

État : dalle brisée en 14 morceaux.

[Pierre-Adolphe Bourrus, ancien missionnaire de Notre-Dame de Buglose, curé de Mugron de 1862 à sa mort, successeur de l'abbé Liquet (n° 3). Il fut le promoteur de la construction de la nouvelle église Saint-Laurent.]

Tombe de l'abbé Pierre-Adolphe Bourrus, curé de Mugron (1822-1882).Tombe de l'abbé Pierre-Adolphe Bourrus, curé de Mugron (1822-1882).

3. Dalle funéraire de Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865) ["grande chapelle", chœur]

1865. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire à tête en arc segmentaire. Décor gravé : livre, étole, barrette de prêtre, croix, goupillon et deux palmes nouées (à la tête), cordelière à houppes angulaires (autour de l'épitaphe).

l = 178 ; la = 84.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE / JEAN PIERRE LIQUET, CURÉ DE MUGRON / CHANOINE HONORAIRE / MORT EN RETRAITE AU COLLEGE DE DAX / LE 2 OCTOBRE 1865 / À L'ÂGE DE 74 ANS / - / Il fut notre digne et bon Pasteur / pendant 34 ans. Il ne murmura point / contre Dieu quand il devint Aveugle, / mais il demeura ferme dans la / crainte du Seigneur, le remerciant / jusqu'au dernier soupir. (Tobie XIII. XIV.) / Il expira en priant pour son ancien Troupeau. / PRIEZ / POUR LUI.

Signature (sur le bord inférieur) : Galimberti.

[Jean-Pierre Liquet, curé de Nerbis, puis de Mugron de 1828 à 1862, démissionnaire en raison de sa cécité, qu'il tenta vainement de faire soigner à Düsseldorf en 1856 ; restaura l'ancienne église saint-Laurent en 1835 et la dota d'un maître-autel en marbre par le sculpteur Graciette, de Bagnères-de-Bigorre (réf. IM40005735). Le registre paroissial (1842-1950) mentionne ses funérailles p. 38 : "1865. Mort de M. Liquet, ancien curé en retraite au Collège de Dax. (...) Il a été enterré dans la chapelle du cimetière à côté de l'autel et non loin du vénérable M. Marsan. Par les soins de son neveu M. Liquet, curé de Bergouey, canton de Bidache, B[asses-] Pyrénées, une pierre tumulaire sera placée sur sa tombe avec cette inscription que nous (son successeur le curé Pierre-Adolphe Bourrus, cf. n° 2) avons fournie : (...).]

Tombe de l'abbé Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865).Tombe de l'abbé Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865).Tombe de l'abbé Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865).Tombe de l'abbé Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865).Tombe de l'abbé Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865) : détail de la signature du marbrier Galimberti.Tombe de l'abbé Jean-Pierre Liquet, curé de Mugron (1791-1865) : détail de la signature du marbrier Galimberti.

4. Dalle funéraire de la famille Despaissailles ["grande chapelle", chœur]

1872. Marbre noir.

Dalle rectangulaire.

l = ca 160 ; la = 65.

Épitaphe (gravée, partiellement illisible) : SEPULTURE DE LA FAMILLE DESPAISSAILLES / [croix tréflée] / [...] décédé à Mugron / le 18 Juillet 1872 / à l'âge de 51 ans / - / PRIEZ POUR LUI / - / Ici repose / Magdeleine Omérine / CASTAIGNOS / DESPAISSAILLES, / décédée / le 12 Juillet 1897, / dans sa 68e année. / PRIEZ POUR ELLE.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

Tombe de la famille-Despaissailles.Tombe de la famille-Despaissailles.

5. Dalle funéraire de Pierre Joseph Tonnelier (1797-1878) ["grande chapelle", chœur]

1878. Marbre noir.

Dalle rectangulaire.

l = ca 160 ; la = 66.

Épitaphe (gravée, partiellement illisible) : [croix tréflée] / [Ici repose] / Pierre Joseph TONNELIER / décédé à MUGRON / le 15 Xbre 1878 / à l'âge de 81 ans / - / Souvenir de sa famille / PRIEZ POUR LUI.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

6. Dalle funéraire de Marie Domenger de Castelnau (1738-1819) ["grande chapelle", chœur, devant le maître-autel]

1819. Grès ?

Dalle rectangulaire.

l = 187 ; la = 59,5.

Épitaphe (gravée) : 5. / MARIE / DOMENGER / DE CASTEL/NAU, MORTE / LE 3 JUILLET / 1819 / +.

[L'une des premières concessions de la chapelle (n° 5). Marie Domenger (Mugron 9.11.1738 - id. 3.7.1819), fille de Jean-Baptiste Domenger et Marie de Maysonnave, épousa le 18 mars 1760 Guillaume Gaston Paulin de Castelnau (9.12.1736 - Mugron 21.12.1792), capitaine d'infanterie ; belle-mère du baron Pierre Jean-de-Dieu d'Antin, maire de Mugron, et grand-mère maternelle de Blanche d'Antin-Domenger (1805-1899), épouse de Bernard-Roch Domenger, le bâtisseur de la nouvelle église Saint-Laurent.]

Tombe de Marie Domenger de Castelnau (1738-1819).Tombe de Marie Domenger de Castelnau (1738-1819).

7. Dalle funéraire de P.S. ["grande chapelle", chœur]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée gravée du monogramme PS (non identifié).

8. Dalle funéraire de Pierre Texoères (mort en 1817) ["grande chapelle", chœur]

1817. Grès ?

Dalle rectangulaire.

l = 195 ; la = 64.

Épitaphe (gravée) : PETRUS / TEXOERES / OBIIT / DIE 4A / MARTIS. / CHRISTE / PLACABILIS / AUDI / PRECES / NOSTRAS. / REQUIESCAT / IN PACE / 1817 / [croix].

Chiffre (numéro de concession) gravé en bas à droite : 12.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

[Un Pierre Texoères fut maire de Mimizan de 1804 à 1807, sans doute fils de Matthieu Texoères (1738-1793), également maire de Mimizan de 1790 à 1793, époux de Claire de Poyusan, d'une famille de Mugron.]

Tombe de Pierre Texoères (mort en 1817).Tombe de Pierre Texoères (mort en 1817).

9. Dalle funéraire de la famille Castets ["grande chapelle", chœur]

Limite XIXe-XXe siècle. Grès ?

Dalle rectangulaire.

l = ca 180 ; la = 65.

Épitaphe (gravée, partiellement dissimulée) : [croix] / Ici reposent / Mar[...] née Castets / déc[édée] / [...] / Priez pour elle. / - / Alexandre Castets / sous-ingénieur des Ponts & Chaussées / décédé le 16 janvier 1910 / à l'âge de 61 ans / - / Gabrielle Castets / née Gros / décédée le 16 juin 1911 / à l'âge de 55 ans / Priez pour eux.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

[Alexandre Castets (Mugron 7.7.1848 - 16.1.1910), démissionna dès 1872 de son poste de conducteur des Ponts et Chaussées.]

10. Dalle funéraire de [illisible] ["grande chapelle", chœur]

1874. Marbre noir veiné.

Dalle rectangulaire à angles supérieurs coupés. Décor : croix tréflée en marbre blanc incrusté (à la tête).

l = ca 180 ; la = 67.

Épitaphe (gravée, partiellement dissimulée) : [croix] / Avec Melle / sa sœur aimée / Ici repose / [...] / doué / d'une haute intelligence / ami et collaborateur / de Frédéric BASTIA[T] / Il sut allier la science et la modestie / la Religion le soutint, le consola / dans de longues souffrances / et l'accueillit dans ses bras / à l'heure dernière / le 6 novembre 1874. / PRIEZ POUR LUI.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

Tombe de [illisible].Tombe de [illisible].

11. Dalle funéraire de Jacques, Marie et Marguerite Lanavère ["grande chapelle", chœur]

1885. Grès ?

Dalle rectangulaire.

l = ca 180 ; la = 65.

Épitaphe (gravée, partiellement dissimulée) : [...] / Marguerite LANAVERE / décédée le 27 mars 1885 / âgée de 2 mois et demi / Ange chérie / prie pour nous. / - / Jacques LANAVERE / 1843-1901. / Marie LANAVERE / [brisé].

Numéro de concession (gravé au bas) : 10.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

12. Dalle funéraire de la famille Lanavère ["grande chapelle", chœur]

2e moitié XIXe s. (?). Grès.

Dalle rectangulaire.

l = ca 180 ; la = 64.

Épitaphe (gravée) : FAMILLE LANAVERE.

État : dalle partiellement dissimulée par la clôture de chœur.

[La famille Lanavère était apparentée aux Bastiat, aux Puyo, aux Hiard et aux Soubaigné, qui possédaient tous des concessions à la chapelle.]

13. Dalle funéraire de M.S. ["grande chapelle"]

XIXe s. Marbre blanc.

Petite dalle rectangulaire horizontale (tombe d'enfant ?).

l = 49 ; la = 23,5.

Épitaphe (gravée) : M S.

14. Dalle funéraire anonyme ["grande chapelle"]

XIXe s. Grès ou calcaire.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix.

l = 201 ; la = 65.

Épitaphe : aucune.

15. Dalle funéraire de la famille Toucas Richard ["grande chapelle"]

XIXe s. Marbre gris.

Dalle rectangulaire. Crucifix rapporté moderne.

l = 201 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : FAMILLE / TOUCAS / RICHARD.

16. Dalle funéraire de Quentin, Madeleine et Suzanne Toucas ["grande chapelle"]

1953. Marbre gris.

Dalle rectangulaire.

l = 201 ; la = 64.

Épitaphe (gravée) : Quentin TOUCAS / 1884-1953 / Légion d'Honneur / Croix de Guerre / 1914-1918 / - Madeleine TOUCAS / 1889-1974 / - Suzanne TOUCAS.

17. Dalle funéraire de Jeanne-Louise (1881-1884) et Jeanne-Joséphine-Thérèse Darrieutort (1879-1884) ["grande chapelle"]

1884. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé (au-dessus de l'épitaphe) : deux lys flétris (symbole de la jeunesse et de l'innocence brisées par la mort), croix grecque pattée flanquée de deux angelots portant une guirlande de fleurs.

l = 198,5 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / NOS DEUX ANGES CHÉRIS ! / JEANNE LOUISE DARRIEUTORT / âgée de 3 ans et 4 mois / et / JEANNE JOSÉPHINE MARIE / THÉRÈSE SENGOL / DARRIEUTORT / âgée de 5 ans et 1 mois / décédées à Mugron les 8 et 12 / Novembre 1884. / - / Dieu les a enlevées de peur / que l'Esprit du mal ne changeât / leur intelligence. / - / Chères Enfants / priez pour vos parents désolés ! / !!!

État : cassure du marbre à la tête.

Tombe de Jeanne-Louise (1881-1884) et Jeanne-Joséphine-Thérèse Darrieutort (1879-1884).Tombe de Jeanne-Louise (1881-1884) et Jeanne-Joséphine-Thérèse Darrieutort (1879-1884).Tombe de Jeanne-Louise (1881-1884) et Jeanne-Joséphine-Thérèse Darrieutort (1879-1884) : détail du décor.Tombe de Jeanne-Louise (1881-1884) et Jeanne-Joséphine-Thérèse Darrieutort (1879-1884) : détail du décor.

18. Pierre d'attente n° 3 ["grande chapelle"]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "22" gravé).

19. Dalle funéraire d'Hortense (1789-1881) et Florina Pommier (1831-1913) ["grande chapelle"]

1881. Marbre noir.

Dalle rectangulaire.

l = 200 ; la = 66.

Épitaphe (gravée et dorée) : [croix] / Ici repose / Hortense POMMIER / NÉE CHATELET / décédée le 30 Mai 1881 / dans sa 92e année / - / Priez pour elle / Dieu réunira ceux qui se sont / endormis dans le Seigneur Jésus / et nous serons pour toujours avec lui. / J'ai mis mon espérance en vous / Seigneur Jésus que je ne sois pas confondue / mon Jésus miséricorde / - / FLORINA POMMIER / DÉCÉDÉE À TARTAS / LE 28 MAI 1913 / À L'ÂGE DE 82 ANS. / P.P.E. [la seconde épitaphe ajoutée d'une graphie différente].

Tombe d'Hortense (1789-1881) et Florina Pommier (1831-1913).Tombe d'Hortense (1789-1881) et Florina Pommier (1831-1913).

20. Dalle funéraire de la famille d'Antin ["grande chapelle"]

XIXe s. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 196 ; la = 62.

Épitaphe (gravée) : [croix] / FAMILLE D'ANTIN.

Marque de marbrier (?) en bas à droite : C. P.

[Les D'Antin étaient, avec les Domenger, la principale famille de notables de Mugron au XIXe siècle. C'est sous le mandat du maire Pierre Jean-de-Dieu, baron d'Antin et de Sauveterre (1770-1840), que fut construite la chapelle du cimetière et que furent régularisées les premières concessions de tombes. Sa fille Blanche (1805-1899), épouse de Bernard-Roch Domenger (1785-1865), successeur de son beau-père à la mairie, fut la bienfaitrice de l'église Saint-Laurent bâtie par son mari.]

Tombe de la famille d'Antin.Tombe de la famille d'Antin.

21. Dalle funéraire de Pierre Jean-de-Dieu Antoine Alexandre d'Antin (1850-1886) ["grande chapelle"]

1886. Charles SPAZZI aîné, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé et doré : grande croix fleuronnée avec chrisme dans un médaillon à la croisée, rameau d'olivier au milieu de l'épitaphe, guirlande d'olivier sur le pourtour de la dalle, échancrures aux angles.

l = 200 ; la = 66.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE EN PAIX / PIERRE / JEAN-DE-DIEU / ANTOINE / ALEXANDRE / D'ANTIN, / ENDORMI DANS / LE SEIGNEUR / LE 14 MAI 1886 / DANS SA 36ème ANNÉE. / LES AUMÔNES CACHÉES / DANS LE SEIN DES PAUVRES / PRIERONT POUR LUI. / CONSOLEZ-VOUS AVEC MOI, / JE QUITTE UNE TERRE DE MISÈRE / POUR LE SÉJOUR DE LA PAIX / [rameau d'olivier] / RÉJOUISSEZ-VOUS / DE CE QUE QUE VOUS AVEZ / PART AUX SOUFFRANCES DE JÉSUS, / AFIN QUE VOUS VOUS RÉJOUISSIEZ / AVEC TRANSPORT AU JOUR DE SA GLOIRE. / Doux Cœur de Jésus, / soyez mon amour. / Doux Cœur de Marie, / soyez mon salut.

Marque de marbrier (gravée en bas à droite) : C. S. (= Charles Spazzi).

[Pierre Jean-de-Dieu Antoine Alexandre (prénom usuel) d'Antin, né à Smyrne le 13 juin 1850 et mort à Mugron le 14 mai 1886, était le fils d'Alexandre Félix (1815-1866), lui-même fils cadet du maire de Mugron Pierre Jean-de-Dieu, baron d'Antin et de Sauveterre (1770-1840), et frère de Blanche d'Antin-Domenger (1805-1899), bienfaitrice de l'église Saint-Laurent. Son fils Louis, adopté par Blanche Domenger, fut son héritier. La dalle d'Alexandre d'Antin est identique à celle de son cousin germain Pierre Victor Alexandre Moulas (n° 22) qui lui est accolée.]

Tombe de Pierre Jean-de-Dieu Antoine Alexandre d'Antin (1850-1886).Tombe de Pierre Jean-de-Dieu Antoine Alexandre d'Antin (1850-1886).Tombe de Pierre Jean-de-Dieu Antoine Alexandre d'Antin (1850-1886) : détail.Tombe de Pierre Jean-de-Dieu Antoine Alexandre d'Antin (1850-1886) : détail.

22. Dalle funéraire de Pierre Victor Alexandre Moulas (1815-1892) ["grande chapelle"]

1892. Charles SPAZZI aîné, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé et doré : grande croix fleuronnée avec chrisme dans un médaillon à la croisée, rameau d'olivier au milieu de l'épitaphe, guirlande d'olivier sur le pourtour de la dalle, échancrures aux angles.

l = 200 ; la = 66.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE EN PAIX / PIERRE / VICTOR / ALEXANDRE / MOULAS, / PIEUSEMENT / ENDORMI DANS / LE SEIGNEUR / LE 1er SEPTEMBRE 1892 / DANS SA 78ème ANNÉE. / IL A FAIT LE BIEN / AVEC ÉNERGIE / SINCÉRITÉ / ET DROITURE, / VOULANT PLAIRE À DIEU / DE TOUT SON CŒUR [rameau d'olivier] / TOUTE SA VIE, IL S'EST DÉPENSÉ, / SANS COMPTER, AU SERVICE / DE DIEU, DE SA FAMILLE / ET DE SON PROCHAIN. / O JÉSUS, FAITES, QU'EN PARADIS / NOUS RETROUVIONS NOTRE FAMILLE / TOUT ENTIÈRE, DANS VOTRE CŒUR SACRÉ / Miséricordieux Jésus / donnez-lui le repos éternel !

[Pierre Victor Alexandre Moulas (1815-1892) était le fils de René Moulas et d'Agathe d'Antin, fille aînée du maire de Mugron Pierre Jean-de-Dieu, baron d'Antin et de Sauveterre (1770-1840), et sœur de Blanche d'Antin-Domenger (1805-1899), bienfaitrice de l'église Saint-Laurent. Moulas fut secrétaire du bureau de la fabrique de Mugron à partir de 1866, puis trésorier de la confrérie du Saint Sacrement du 5 juin 1887 à sa mort. Sa dalle funéraire est identique à celle de son cousin germain Alexandre d'Antin (n° 21) qui lui est accolée. Bien que dépourvue de signature, la dalle revient donc au marbrier saint-severin Charles Spazzi.]

Tombe de Pierre Victor Alexandre Moulas (1815-1892).Tombe de Pierre Victor Alexandre Moulas (1815-1892).

23. Dalle funéraire de la famille Puyo ["grande chapelle"]

1888. Marbre noir.

Dalle rectangulaire.

l = 199 ; la = 64,5.

Épitaphe (gravée) : Sépulture de la famille Puyo / Ici repose / Bernard PUYO / ex-huissier / décédé à Mugron / le 14 Avril 1888 / âgé de 74 ans. / AUGUSTINE PUYO / décédée le 15 / décembre 1906 à / l'âge de 91 ans / De Profundis.

[La famille Puyo était apparentée aux Bastiat, aux Lanavère, aux Hiard et aux Soubaigné, qui possédaient tous des concessions à la chapelle.]

24. Dalle funéraire de Guillaume-Bertrand de Brun (1784-1817) et de Marie Catherine Gabrielle de Brun, vicomtesse de Monck d'Uzer (1814-1900) ["grande chapelle"]

1817. Marbre beige.

Dalle rectangulaire.

l = 194 ; la = 62.

Épitaphe (gravée) : [croix] / SOUS CE MARBRE / REPOSENT / GUILHAUME BERTD / de BRUN / MORT A L'AGE DE / 33 ANS / LE 13 AVRIL 1817 / - / Marie Catherine Gabrielle / de BRUN / Vtesse de MONCK d'UZER / DÉCÉDÉE / A L'ÂGE DE 86 ANS / LE 18 DÉCEMBRE 1900 / DE PROFUNDIS [la seconde épitaphe ajoutée d'une graphie différente].

{Guillaume-Bertrand de Brun, né à Mugron en 1784, avait épousé le 17 janvier 1809 Marie-Claire de Vidart (née à Tartas en 1785), fille de Jean-Marie de Vidart de Soys (1726-1807) et de Marie Catherine Gabrielle de Neurisse (née en 1762). Marie-Claire de Vidart parraina une cloche à Larbey en 1824 (IM40005764). Sa fille Marie Catherine Gabrielle (1814-1900), épouse en 1832 du vicomte Clément Cyprien de Monck d'Uzer (1803-1877), parraina des cloches à Saint-Laurent de Mugron en 1822 (IM40005989) et à Lourquen en 1828 (IM40005003). Sa propre fille, Marie-Émilie de Monck d'Uzer devait épouser en 1868 le marbrier Léon Géruzet, auteur de la stèle funéraire des époux Domenger à l'église de Mugron (réf. IM40005900).]

Tombe de Guillaume-Bertrand de Brun (1784-1817) et de Marie Catherine Gabrielle de Brun, vicomtesse de Monck d'Uzer (1814-1900).Tombe de Guillaume-Bertrand de Brun (1784-1817) et de Marie Catherine Gabrielle de Brun, vicomtesse de Monck d'Uzer (1814-1900).

25. Dalle funéraire de Lapierre ["grande chapelle"]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée. Épitaphe (gravée) : LAPIERRE / 36 / L.

l = 32 ; la = 28.

[Les 61 premières concessions sont antérieures à 1827. Cette pierre, qui porte le numéro de concession 36, date donc du premier quart du siècle. La famille Lapierre, qui donna un président du conseil de fabrique à l'église de Mugron, possède une autre concession dans la chapelle (voir ci-dessous, n° 31).]

26. Dalle funéraire de Jacques de Lagarrigue (1777-1837), Jeanne Augustine de Lanefranque (1780-1850) et Marie-René-Laurent de Naÿs-Candau (1837-1898) ["grande chapelle"]

1837. Marbre noir.

Dalle rectangulaire ; angles supérieurs échancrés.

l = 200 ; la = 63.

Épitaphe (gravée et dorée) : [croix sur socle] / ICI REPOSENT / JACQUES DE LAGARRIGUE / DÉCÉDÉ LE 5 7bre 1837 / ÂGÉ DE 60 ans / ET / Jeanne Augustine de Lagarrigue / née de Lanefranque son épouse, / décédée le 19 Janvier 1850, / à l'âge de 70 ans. / Marie-René-Laurent / de NAYS-CANDAU / décédé le 8 Juillet 1898 / à l'âge de 61 ans. / de profundis. [les deuxième et troisièmes épitaphes ajoutées d'une graphie différente].

[Jacques de Lagarrigue (Thèze 26.10.1777 - Mugron 7.9.1837), fils de Jacques et de Claire-Marie de Montaut, épousa le 16 août 1801 à Mugron Jeanne de Lannefranque (née à Mugron le 4 février 1780), fille de Pierre de Lannefranque et de Marie Domenger (issue de la riche famille mugronnaise de ce nom). Marie-René-Laurent (prénom usuel) de Nays-Candau (Arbérats-Sillègue 29.7.1837 - 8.7.1898), fils du juge Jean-Alexandre de Nays-Candau et de Henriette Dorothée Polly d'Armendarits d'Arbérats, était l'époux de leur petite-fille Jeanne Louise Marie Élise Thérèse Augustine de Lagarrigue (née en 1847).]

Tombe de Jacques de Lagarrigue (1777-1837), Jeanne Augustine de Lanefranque (1780-1850) et Marie-René-Laurent de Naÿs-Candau (1837-1898).Tombe de Jacques de Lagarrigue (1777-1837), Jeanne Augustine de Lanefranque (1780-1850) et Marie-René-Laurent de Naÿs-Candau (1837-1898).

27. Dalle funéraire d'Ursule Cassiet ["grande chapelle"]

1825. Calcaire.

Petite dalle carrée. Épitaphe (gravée) : URSULE / CASSIET / 1825 / N° 32.

l = 57 ; la = 43.

[L'une des 61 premières concessions de la chapelle, antérieures à 1827.]

Tombe d'Ursule Cassiet (morte en 1825).Tombe d'Ursule Cassiet (morte en 1825).

28. Dalle funéraire de Bernard Cabiro (1800-1885) ["grande chapelle"]

1885. Marbre noir.

Dalle rectangulaire.

l = 200 ; la = 65,5.

Épitaphe (gravée et dorée) : [croix sur socle] / ICI REPOSE / BERNARD CABIRO / décédé à Mugron / le 25 avril 1885 / à l'âge de 85 ans. / - / DE PROFUNDIS.

Tombe de Bernard Cabiro (1800-1885).Tombe de Bernard Cabiro (1800-1885).

29. Dalle funéraire de Pierre (mort en 1866) et Jeanne Uranie Despouys (1819-1899) ["grande chapelle"]

1866. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre gris.

Dalle rectangulaire.

l = 203 ; la = 61.

Épitaphe (gravée) : [croix rayonnante] ICI REPOSE / PIERRE DESPOUYS / ANCIEN NOTAIRE / MEMBRE DU CONSEIL D'ARment [= arrondissement} / MAIRE / DE LA VILLE DE MUGRON / DÉCÉDÉ LE 6 OCTbre 1866 / A L'ÂGE DE [brisé] / Homme juste, / bienveillant, dévoué pour tous / il passa en fesant [sic] le bien / chéri de Dieu, de ses Enfans [sic] / de tous ceux qui le connurent / sa mémoire demeure en bénédiction. / PRIEZ POUR LUI. Épitaphe (ajoutée dans l'angle supérieur droit de la dalle) : JEANNE URANIE / DESPOUYS / 28 FÉVRIER 1819 / [brisé] 1899.

Signature (en bas à droite) : Galimberti.

État : dalle cassée en trois morceaux et enfoncée.

[Pierre Despouys fut maire de Mugron de 1865 à 1866, après Bernard-Roch Domenger. Il inaugura la nouvelle église Saint-Laurent.]

Tombe de Pierre (mort en 1866) et Jeanne Uranie Despouys (1819-1899).Tombe de Pierre (mort en 1866) et Jeanne Uranie Despouys (1819-1899).

30. Dalle funéraire de Zélie-Bernardine (1800-1860) et Pierre-Armand-Clément Despouys (1828-1892) ["grande chapelle"]

1866. Marbre gris.

Dalle rectangulaire.

l = 203 ; la = 66.

Épitaphe (gravée) : [croix tréflée] ICI REPOSENT / ZÉLIE-BERNARDINE DESPOUYS / NÉE GAUZERE / DÉCÉDÉE LE 6 JUIN 1860 / A L'ÂGE DE 60 ANS / PIERRE-ARMAND-CLÉMENT / EUGÈNE DESPOUYS, / CAPITAINE EN RETRAITE, / CHEVALIER DE LA LÉGION D'HONNEUR / DÉCÉDÉ LE 21 JUIN 1892 A L'ÂGE DE 63 ANS / - / PRIEZ POUR EUX.

État : dalle cassée en deux morceaux.

[Pierre-Arnaud (et non Armand) Clément Despouys (Mugron, 22 février 1828 - Mugron, 21 juin 1892), capitaine au 27e régiment de ligne, fut nommé chevalier de la Légion d'honneur par décret du 29 décembre 1865 (sa notice dans la base Léonore : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=DESPOUYS&NUMBER=4&GRP=0&REQ=%28%28DESPOUYS%29%20%3aNOM%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All).]

31. Dalle funéraire de la famille Lapierre ["grande chapelle"]

1842. Marbre gris.

Dalle rectangulaire.

l = 203 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSENT / Jean LAPIERRE / né le 15 Juillet 1785 / décédé le 15 Août 1842 / - / Marthe Marie Philomène / LAPIERRE / née le 14 Novembre 1852 / décédée le 21 Mars 1886 / - / Jean-Éloi LAPIERRE / décédé / dans la paix du Seigneur / le 27 Avril 1896 / à l'âge de 82 ans. / Il garda fidèlement la foi de son baptême / il fut bon et dévoué pour les seins [sic pour "les siens"] / il gagna l'estime générale / par la loyauté et la droiture / de son caractère / - / PRIEZ POUR EUX.

État : dalle cassée en deux morceaux.

[Jean-Éloi Lapierre fut président du conseil de fabrique de l'église Saint-Laurent de Mugron.]

32. Dalle funéraire de Jean Lavielle (1844-1892) ["grande chapelle"]

1892. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 197 ; la = 64.

Épitaphe (gravée) : [croix tréflée sur socle] CI-GIT / Jean LAVIELLE / né à Pomarez / le 1er Novembre 1844, / décédé à Mugron / le 15 Août 1892. / - / Chancelier-Gérant / du Consulat de France / à Panama / 1888-1892. / ! Priez pour lui !

[La mort de Jean Lavielle fut annoncée dans le journal monarchiste Le Gaulois. Dalle identique à celle de sa sœur Marie-Anne (n° 33).]

Tombe de Jean Lavielle (1844-1892).Tombe de Jean Lavielle (1844-1892).

33. Dalle funéraire de Marie-Anne Lavielle (1837-1893) ["grande chapelle"]

1893. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 197 ; la = 64.

Épitaphe (gravée) : [croix tréflée sur socle] CI-GIT / Marie-Anne LAVIELLE / née à Pomarez / le 22 Août 1837, / décédée à Mugron / le 27 Mars 1893. / Priez pour elle.

[Dalle identique à celle de son frère Jean (n° 31). Leur mère Marguerite Deyris (n° 37) et leurs sœurs Marthe-Antoinette (n° 36) et Élisabeth, épouse de Menditte (n° 38), sont aussi inhumées dans la chapelle.]

Tombe de Marie-Anne Lavielle (1837-1893).Tombe de Marie-Anne Lavielle (1837-1893).

34. Dalle funéraire de l'abbé Arnaud Labiscarre (1796-1871) ["grande chapelle"]

1837. Marbre noir.

Dalle rectangulaire ; angles supérieurs échancrés. Décor gravé et doré : croix, monogramme IHS (à la tête), livre, étole, barrette de prêtre.

l = 205 ; la = 66,5.

Épitaphe (gravée et dorée) : ICI REPOSE / ARNAUD LABISCARRE / PRÊTRE, / DÉCÉDÉ à MUGRON / le 6 mai 1871, / À L'ÂGE DE 75 ANS / - / PRIEZ POUR LUI.

État : dalle cassée en trois morceaux.

Tombe de l'abbé Arnaud Labiscarre (1796-1871).Tombe de l'abbé Arnaud Labiscarre (1796-1871).

35. Dalle funéraire de Jeanne Labastugue-Hiard (1813-1910) ["grande chapelle"]

1910. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 196 ; la = 57.

Épitaphe (gravée et soulignée de noir) : [croix] ICI REPOSE / JEANNE LABASTUGUE / ÉPOUSE / TIBURCE HIARD / 1813-1910. / - / P. P. E.

État : dalle cassée en deux morceaux dans le sens de la largeur.

[Jeanne-Marie Labastugue (Nerbis 1813 - Mugron 1910) épousa le 13 décembre 1865 à Nerbis Jean-Baptiste Tiburce Hiard (1803-1863), médecin issu d'une des premières familles de notables de Mugron et oncle de Léon Hiard, qui fut maire de la ville de 1870 à 1882. Tiburce Hiard est inhumé avec ses parents, à proximité de la tombe de son épouse (voir n° 41).]

Tombe de Jeanne Labastugue-Hiard (1813-1910).Tombe de Jeanne Labastugue-Hiard (1813-1910).

36. Dalle funéraire de Marthe-Antoinette Lavielle (1840-1889) ["grande chapelle"]

1889. Charles SPAZZI aîné, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 196 ; la = 65.

Épitaphe (gravée et dorée) : [croix] Ici repose / Marthe Antoinette LAVIELLE / née en 1840 / à Pomarez (Landes) / décédée à Mugron / le 15 Novembre 1889 / à l'âge de 49 ans. / P. P. E.

Signature de marbrier (gravée en bas à gauche) : C. Spazzi.

[Sont également inhumés dans la chapelle sa mère Marguerite Deyris (n° 37), son frère Jean (n° 32) et ses sœurs Marie-Anne (n° 33) et Élisabeth (n° 38).]

Tombe de Marthe-Antoinette Lavielle (1840-1889).Tombe de Marthe-Antoinette Lavielle (1840-1889).

37. Dalle funéraire de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1877) ["grande chapelle"]

1877. CLAVERIE (Jean ou Pierre Édouard), marbrier à Bayonne. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : couronne d'immortelles et de pensées rubanée entourant une croix grecque ancrée (sous l'épitaphe), rinceaux (aux angles).

l = 196 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSE / MARGUERITE LAVIELLE / NÉE DEYRIS. / DÉCÉDÉE A MUGRON. / LE 3 AVRIL 1877 / DANS SA 71ME ANNÉE. / - / Doux Jésus, donnez-lui / le repos éternel.

Signature de marbrier (gravée en bas à droite) : Claverie Bayonne.

[Sont également inhumés dans la chapelle ses quatre enfants, Jean (n° 32), Marie-Anne (n° 33), Marthe-Antoinette (n° 36) et Élisabeth de Menditte (n° 38). Le marbrier est Jean Claverie (1812-1884) ou son fils Pierre Édouard (1849-1890), voire les deux conjointement.]

Tombe de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1871).Tombe de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1871).Tombe de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1871) : détail de la signature.Tombe de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1871) : détail de la signature.Tombe de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1871) : détail du décor.Tombe de Marguerite Lavielle-Deyris (1806-1871) : détail du décor.

38. Dalle funéraire de Joseph de Menditte (1875-1880) et dÉlisabeth de Menditte née Lavielle (1842-1917) ["grande chapelle"]

1880. Marbre noir.

Dalle rectangulaire.

l = 175 ; la = 79.

Épitaphe (gravée et dorée, dans un cadre gravé, cintré à oreilles) : [croix tréflée sur socle] ICI REPOSENT / Joseph de MENDITTE / décédé à Orthez / à l'âge de 5 ans / le 23 Août 1880 / et Elisabeth de MENDITTE / née LAVIELLE / décédée à Orthez / à l'âge de 75 ans / le 4 Octobre 1917. / P. P. E.

[Sont également inhumés dans la chapelle la mère d'Élisabeth de Menditte, Marguerite Deyris (n° 37), son frère Jean (n° 32) et ses sœurs Marie-Anne (n° 33) et Marthe-Antoinette (n° 38).]

Tombe de Joseph de Menditte (1875-1880) et d'Elisabeth de Menditte née Lavielle (1842-1917).Tombe de Joseph de Menditte (1875-1880) et d'Elisabeth de Menditte née Lavielle (1842-1917).

39. Dalle funéraire de Marie Victorine Lapierre née Pussacq (morte en 1895) ["grande chapelle"]

1895. Marbre gris.

Dalle rectangulaire.

l = 201 ; la = 51.

Épitaphe (gravée, partiellement détruite) : [croix tréflée] Ici repose / Marie Victorine LAPIERRE / née PUSSACQ / [...] 18[...] / décédée / à Mugron le 6 Mai 1895 / [...] du devoir / écoutée en faisant le bien / [...] et modestie [...] / Priez pour elle.

État : dalle coupée à gauche.

40. Dalle funéraire de Lavielle ["grande chapelle"]

XIXe s. Marbre blanc.

Petite dalle (tombe d'enfant ?).

l = 26,5 ; la = 30.

Épitaphe (gravée) : LAVIELLE.

41. Dalle funéraire de Pierre Hiard (1771-1844), Anne Caubin (1772-1855) et Tiburce Hiard (1803-1865) ["grande chapelle"]

1868 (?). GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix chantournée et fleuronnée.

l = 190 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / PIERRE HIARD / DÉCÉDÉ LE 11 MARS 1844, / À L'ÂGE DE 74 ANS. / - / ANNE CAUBIN / son Épouse / DÉCÉDÉE LE 8 SEPre 1855, / À L'ÂGE DE 83 ANS. / - / et leur Fils / TIBURCE HIARD / DOCTEUR MÉDECIN / DÉCÉDÉ LE 29 DECbre 1868 / À L'ÂGE DE 65 ANS. / PRIEZ POUR EUX.

Signature (en bas à gauche) : Galimberti.

État : dalle brisée sur toute sa longueur et deux fois sur sa largeur.

[L'épitaphe étant gravée de façon homogène, la dalle a sans doute été réalisée au moment de la dernière inhumation, celle de Tiburce Hiard en 1868. Le négociant Jean-Pierre Hiard (Laurède 15.1.1771 - Mugron 9.3.1844), fils de Bernard Hiard et de Marie-Charlotte Sourigues-Pémarque, épousa à Mugron, le 27 septembre 1791, Anne Caubin (Mugron 5.9.1772 - id. 8.9.1855), fille de Pierre Caubin et de Jeanne Lafargue. Leur fils Jean-Baptiste Tiburce (Mugron 17.12.1803 - id. 29.12.1868), inhumé avec eux, épousa le 13 décembre 1865 à Nerbis Jeanne Marie Labastugue (1813-1910), également inhumée dans la chapelle (n° 35). La dernière fille de Pierre Hiard et d'Anne Caubin, Marie Clotilde (1806-1851), épousa en 1831 le célèbre économiste Frédéric Bastiat (1801-1850), dont un monument rappelle la mémoire sur la place de Mugron qui porte son nom (réf. IM40005869). Mme Bastiat repose avec son frère Bernard Adain et sa belle-sœur dans une tombe voisine (n° 64) ; le fils aîné de Pierre et d'Anne, Joseph, dans la tombe n° 66.]

Tombe de Pierre Hiard (1771-1844), Anne Caubin (1772-1855) et Tiburce Hiard (1803-1865).Tombe de Pierre Hiard (1771-1844), Anne Caubin (1772-1855) et Tiburce Hiard (1803-1865).

42. Dalle funéraire de Jeanne Hiard née Lacouture (1783-1855) ["grande chapelle"]

1855. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre gris noir.

Dalle rectangulaire. Décor gravé et doré : croix fleurdelisée et nimbée.

l = 170 ; la = 64.

Épitaphe (gravée et dorée, dans un cadre en forme de cordelière) : ICI REPOSE / NOTRE MÈRE / JEANNE HIARD / NÉE LACOUTURE / DÉCÉDÉE / LE 9 FÉVRIER 1855, / À L'ÂGE DE 72 ANS. / - / Priez Pour Elle !

Signature (en bas à droite) : Galimberti sculpteur.

État : dalle brisée en de nombreux morceaux.

[Jeanne Lacouture (Mugron 15.11.1785 ou 1783 - id. 9.2.1855) épousa le 18 février 1808 à Mugron Jean-Bertrand Hiard (Mugron 8.8.1786 - vers 1850), "receveur à cheval des droits réunis à la résidence de Cazères (Haute-Garonne)", cousin de Jean-Pierre Hiard (voir n° 41).]

Tombe de Jeanne Hiard née Lacouture (1783-1855).Tombe de Jeanne Hiard née Lacouture (1783-1855).

43. Dalle funéraire de la famille Bastiat ["grande chapelle"]

1859 et 1868. Marbre blanc et noir.

Dalle rectangulaire avec plaque ajoutée au bas, le tout en marbre blanc ; à l'aplomb de la dalle, une plaque murale en marbre noir. Décor gravé sur la dalle : croix losangée et fleuronnée.

l = 202 ; la = 69.

Inscription (sur la plaque murale en marbre noir) : SÉPULTURE / de / la famille / BASTIAT. Épitaphe (gravée sur la dalle) : ICI REPOSENT / JOSEPH BASTIAT / MORT EN 1812 / âge de 76 ans. / - / PIERRE BASTIAT / MORT LE 25 AOÛT 1825 / âge de 81 ans. / - / IGNACE JUSTIN / BASTIAT / MORT LE 6 JUILLET 1853 / âge de 34 ans. / - / Mle LAURENCE JUSTINE / BASTIAT / MORTE LE 21 FÉVRIER 1859 / âgée de 84 ans. / - / JEANNE CELHAY / VEUVE J. BASTIAT / + 25 AVRIL 1868.

État : la plaque ajoutée au bas de la dalle est brisée en deux endroits.

[La graphie des trois premières épitaphes étant homogène, la dalle a dû être exécutée à la mort de Laurence Justine Bastiat en 1859 ; la plaque inférieure a été ajoutée en 1868. La tombe contient les dépouilles du conseiller Pierre-Joseph Bastiat (1740 ou 1736 - 1814 ou 1812), de son frère Pierre, commerçant à Bayonne (1745-1825), de la fille cadette de Pierre, Laurence Justine (1775-1859), de la veuve de son fils cadet Pierre-Justin (voir n° 67), Jeanne Celhay (morte en 1868, en laissant un legs de 5000 francs à la fabrique de Mugron), et du fils de cette dernière, Ignace-Justin (1819-1853). Le fils aîné de Pierre, un autre Pierre (1771-1810), fut le père du célèbre économiste Frédéric Bastiat (voir IM40005869).]

Tombe de la famille Bastiat.Tombe de la famille Bastiat.

44. Dalle funéraire de Michel (1752-1829), Louis Samson (1822-1836) et Jeanne Ida Marsan (1830-1845) ["grande chapelle"]

1845 (?). Louis SPAZZI cadet, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix fleuronnée.

l = 182 ; la = 69.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / MICHEL MARSAN / décédé le 31 Mars 1829. / à l'âge de 77 ans. / - / LOUIS SAMSON MARSAN / décédé le 10 Décembre 1838. / à l'âge de 16 ans. / - / JEANNE ÏDA MARSAN / décédée le 8 Octobre 1845. / à l'âge de 15 ans.

Signature (en bas à droite) : Spazzi Cadet.

[Michel Marsan (1752-1829) fut, après le rétablissement du culte en 1802, le trésorier de la fabrique de Saint-Laurent de Mugron et reçut à ce titre la donation de l'ancien barnabite Pierre Laurent Darbo (voir IM40005918). Sa fille Rosalie, née en 1780 de son mariage avec Jeanne Labeyrie, épousa en 1797 l'orfèvre Nicolas Affre (1756-1823), de Saint-Sever, fils d’Étienne II et petit-fils de Étienne Ier Affre (voir IM40005097, IM40005166 et IM40005680), eux-mêmes descendants d'une dynastie d'orfèvres toulousains et auxitains.]

Tombe de Michel (1752-1829), Louis Samson (1822-1836) et Jeanne Ida Marsan (1830-1845).Tombe de Michel (1752-1829), Louis Samson (1822-1836) et Jeanne Ida Marsan (1830-1845).

45. Dalle funéraire de Marie Françoise Domenger, baronne de Lataulade (1800-1855) et de Bernard Louis Raymond, baron de Lataulade (1820-1901) ["grande chapelle"]

1901. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix fleuronnée et rayonnante.

l = 192 ; la = 63.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / MARIE FRANÇOISE DOMENGER / BARONNE DE LATAULADE / DÉCÉDÉE / LE 3 JUIN 1855 / A L'ÂGE DE 55 ANS. / - / BERNARD LOUIS RAYMOND / BARON DE LATAULADE / DÉCÉDÉ / LE 8 SEPTEMBRE 1901 / A L'ÂGE DE 80 ANS.

[Marie Françoise Désirée Domenger (1800-1855) était la fille de Dominique-Augustin Domenger et la cousine germaine de Bernard-Roch Domenger (1785-1865), maire de Mugron et bâtisseur de la nouvelle église Saint-Laurent. Elle épousa le baron Félix-Léonard de Lataulade (1795-1859), dont elle eut le baron Bernard-Louis-Raymond (1820-1900), inhumé avec elle. Sa petite-fille Madeleine de Lataulade (1852-1912) épousa en 1875 Louis-Cyprien de Monck d'Uzer (1842-1903), fils de Marie Catherine Gabrielle de Brun (voir n° 24).]

Tombe de Marie Françoise Domenger, baronne de Lataulade (1800-1855) et de Bernard Louis Raymond, baron de Lataulade (1820-1901).Tombe de Marie Françoise Domenger, baronne de Lataulade (1800-1855) et de Bernard Louis Raymond, baron de Lataulade (1820-1901).

46. Dalle funéraire de Dominique Domenger aîné (1750-1832) ["grande chapelle"]

1832. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix.

l = 192 ; la = 63.

Épitaphe (gravée) : [croix] CI GIT / Dominique / DOMENGER Aîné / Mort / le 7 Décembre 1832 / âgé de 82 ans.

[Dominique Domenger, dit Domenger aîné (1750-1832) fils de Raymond et de Jeanne Lataste, frère aîné de Bernard Domenger aîné, lui-même cousin et beau-père de Bernard-Roch Domenger, le bâtisseur de la nouvelle église Saint-Laurent de Mugron. Dominique l'aîné, ardent partisan de la Révolution, fut maire de Mugron de 1789 à 1803.]

Tombe de Dominique Domenger aîné (1750-1832).Tombe de Dominique Domenger aîné (1750-1832).

47. Dalle funéraire de Mme Domenger née de Brun (morte en 1833) ["grande chapelle"]

1833. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix tréflée.

l = 168 ; la = 66.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSE / DAME DOMENGER / NÉE DE BRUN / DÉCÉDÉE / LE 30 7BRE 1833.

[Épouse de Dominique Domenger aîné (voir n° 46).]

Tombe de Mme Domenger née de Brun (morte en 1833).Tombe de Mme Domenger née de Brun (morte en 1833).

II. Avant-nef ("petite chapelle")

48. Dalle funéraire de la famille Laulom ["petite chapelle"]

1864. Marbre noir.

Dalle pyramidale dressée contre le mur.

h = 68,5 ; la = 38.

Épitaphe (gravée) : Famille / LAULOM / - / Priez pour elle ! / - / 13 février 1864.

49. Dalle funéraire de la famille Pededieu ["petite chapelle"]

1914. Marbre gris.

Dalle rectangulaire. Plaques, crucifix ajoutés.

l = 180 ; la = 64,5.

Épitaphe (gravée) : Famille PEDEDIEU / - / Amélie PEDEDIEU / 1846-1914 / - / Catherine Emma PEDEDIEU / née Daverat / 1850-1918. Épitaphe (sur une plaque de marbre noir ajoutée) : Cécilia MEYROUS / 1880-1941. / Gabrielle PEDEDIEU / 1882-1965. / Simone MEYROUS / 1906-1982.

50. Dalle funéraire de Jeanne Bergeron, née Marsan ["petite chapelle"]

1ère moitié XIXe s. Calcaire.

Petite dalle presque carrée.

l = 45,5 ; la = 35.

Épitaphe (gravée) : JEANNE / BERGERON.

[Sans doute Jeanne Mignonne Marsan, fille de Michel Marsan (voir n° 44) et de Jeanne Labeyrie, épouse en 1796 de Pierre Bergeron (1767-1807), lui-même fils de Jean Bergeron (1732-1794) et d'Ursule Domenger (1739-1794), tante des frères Domenger (voir n° 46).]

Tombe de Jeanne Bergeron, née Marsan.Tombe de Jeanne Bergeron, née Marsan.

51. Dalle funéraire de Jean-Bertrand (1793-1877), Anne (1795-1884) et Aristine Camors (1832-1835) ["petite chapelle"]

1884. Pierre Édouard CLAVERIE, marbrier à Bayonne. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : aux quatre angles, une couronne d'immortelles et de pensées rubanée entourant une croix grecque ancrée (identiques à celle de la dalle n° 37).

l = 180 ; la = 70.

Épitaphe (gravée) : [croix] JEAN-BERTRAND CAMORS / DÉCÉDÉ LE 26 MAI 1877 / À L'ÂGE DE 84 ANS. / - / ET SON ÉPOUSE / ANNE CAMORS / DÉCÉDÉE LE 20 AOÛT 1884 / DANS SA 89me ANNÉE / - / ARISTINE CAMORS / 1832-1895 / - / DE PROFUNDIS.

Signature de marbrier (gravée en bas à droite) : E. Claverie Bayonne.

[Le marchand drapier Jean-Bertrand Camors (Villeneuve-de-Rivière, Haute-Garonne 1794 - Mugron 1877) épousa à Mugron en 1823 Anne Maisonneuve (Tartas vers 1797 - Mugron 1884), fille de Germain Maisonneuve et de Catherine Villeneuve. Ils sont inhumés avec leur belle-fille Aristine Aris (1832-1895), veuve de leur fils aîné Guillaume-Omer (1824-?). La fille de Guillaume-Omer et d'Aristine, Anne Caroline Marie Camors (1855-1829) avait épousé à Mugron en 1877 le marbrier bayonnais Pierre Édouard Claverie (1849-1890), auteur de la dalle funéraire de ses grands-parents.]

Tombes de Jean-Bertrand Camors (1793-1877), de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) et de Pierre Dufaigna (1810-1884).Tombes de Jean-Bertrand Camors (1793-1877), de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) et de Pierre Dufaigna (1810-1884).Tombe de Jean-Bertrand (1793-1877), Anne (1795-1884) et Aristine Camors (1832-1895) : détail du décor.Tombe de Jean-Bertrand (1793-1877), Anne (1795-1884) et Aristine Camors (1832-1895) : détail du décor.

52. Dalle funéraire de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) ["petite chapelle"]

1864. Louis SPAZZI cadet, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 164,50 ; la = 60.

Épitaphe (gravée) : [croix tréflée] ICI REPOSE / CLAIRE CLARISSE / SALLEBERT / Vve de MR ARNAUD / DE LACOSTE BEYRIE / décédée à Mugron / le 21 AOÛT 1864 / à l'âge de 82 ans. / - / PRIEZ POUR ELLE.

Signature de marbrier (gravée en bas à gauche) : Louis Spazzi.

[Les Sallebert étaient alliés aux Bergeron par le mariage de Marie Pascal Casimir Sallebert (neveu de Claire Clarisse) et de Rosalie Bergeron, fille de Pierre Bergeron et de Jeanne Mignonne Marsan (voir n° 50).]

Tombes de Jean-Bertrand Camors (1793-1877), de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) et de Pierre Dufaigna (1810-1884).Tombes de Jean-Bertrand Camors (1793-1877), de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) et de Pierre Dufaigna (1810-1884).

53. Dalle funéraire de Pierre Dufaigna (1810-1884) ["petite chapelle"]

1884. Pierre Édouard CLAVERIE, marbrier à Bayonne. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : rinceaux aux quatre angles.

l = 190 ; la = 70.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSE / PIERRE DUFAIGNA / décédé le 7 Janvier 1884 / à l'âge de 74 ans.

[Le décor de rinceaux aux angles est identique à celui de la dalle de Marguerite Lavielle-Deyris, exécutée par le marbrier bayonnais Claverie (sans doute Pierre Édouard) en 1877.]

Tombes de Jean-Bertrand Camors (1793-1877), de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) et de Pierre Dufaigna (1810-1884).Tombes de Jean-Bertrand Camors (1793-1877), de Claire Clarisse Sallebert de Lacoste Beyrie (1782-1864) et de Pierre Dufaigna (1810-1884).

54. Pierre d'attente n° 4 ["petite chapelle"]

2e quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "67" gravé).

[Le numéro gravé (67) semble indiquer une concession postérieure à 1827.]

55. Pierre d'attente n° 5 ["petite chapelle"]

2e quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "81" gravé).

[Le numéro gravé (81) semble indiquer une concession postérieure à 1827.]

56. Pierre d'attente n° 6 ["petite chapelle"]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "57" gravé).

[Le numéro gravé (57) semble indiquer une concession antérieure à 1827.]

Pierres d'attente de concessions (n° 57 et 59).Pierres d'attente de concessions (n° 57 et 59).

57. Pierre d'attente n° 7 ["petite chapelle"]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "59" gravé).

[Le numéro gravé (59) semble indiquer une concession antérieure à 1827.]

Pierres d'attente de concessions (n° 57 et 59).Pierres d'attente de concessions (n° 57 et 59).

58. Pierre d'attente n° 8 ["petite chapelle"]

1er quart XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "60" gravé).

[Le numéro gravé (60) semble indiquer une concession antérieure à 1827.]

Pierres d'attente de concessions (n° 60 et 62).Pierres d'attente de concessions (n° 60 et 62).

59. Pierre d'attente n° 9 ["petite chapelle"]

1ère moitié XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "62" gravé).

[Le numéro gravé (62) semble indiquer une concession de peu postérieure à 1827.]

Pierres d'attente de concessions (n° 60 et 62).Pierres d'attente de concessions (n° 60 et 62).

60. Pierre d'attente n° 10 ["petite chapelle"]

1ère moitié XIXe s. Calcaire.

Petite dalle carrée marquant l'emplacement d'une concession non attribuée (n° "65" gravé).

[Le numéro gravé (65) semble indiquer une concession de peu postérieure à 1827.]

61. Dalle funéraire de Joseph (1775-1854), Marie-Paméla (morte en 1878) et Marie-Alexine de Poyusan (1813-1911) ["petite chapelle"]

1878 (?). Charles SPAZZI aîné, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : deux croix processionnelles à bras tréflés, posées en sautoir et nouées par un ruban (à la tête de la dalle) ; cordelière sur le pourtour de la dalle, avec houppes frangées aux angles.

l = 199 ; la = 66,5.

Épitaphe (gravée) : Ici reposent / Joseph de POYUSAN, / décédé le 6 Janvier 1854 / à l'âge de 78 ans, / - / et Marie-Paméla de POYUSAN / décédée / le 31 Janvier 1878. / Marie Alexine de POYUSAN / décédée le 24 Mars 1911 / à l'âge de 98 ans / PRIEZ POUR EUX. [troisième épitaphe ajoutée en 1911]

Signature de marbrier (gravée en bas à gauche) : Charles Spa[zzi].

État : deux cassures transversales.

Les deux premières épitaphes étant homogènes et d'une graphie différente de la troisième, la dalle doit dater de 1878. Elle présente un décor identique à celui de la dalle d'Anne et Émile Hiard (n° 65), signée du marbrier Galimberti : sans doute le signe d'une association entre Spazzi et Galimberti, tous deux installés à Saint-Sever.

[Joseph de Poyusan (26.9.1775 - 6.1.1854), dixième enfant et fils aîné de Jean-Baptiste de Poyusan (1730-an VIII) et de Marie de Basquiat (vers 1740-1813), épousa en l'an XI Jeanne de Lannefranque (sœur de Jeanne Augustine de Lagarrigue, voir ci-dessus n° 26). Leurs filles Marie-Paméla et Marie-Alexine restèrent célibataires. La seconde ("Mlle A. de Poyusan") fut une "grande bienfaitrice des églises de Mugron et de Nerbis" ; ses funérailles solennelles sont spécialement mentionnées dans le registre tenu par le curé de Saint-Laurent à la date du 27 mars 1911. Les deux sœurs offrirent en 1865 une verrière à l'église de Nerbis (réf. IM40006022).]

Tombe de Joseph (1775-1854), Marie-Paméla (morte en 1878) et Marie-Alexine de Poyusan (1813-1911).Tombe de Joseph (1775-1854), Marie-Paméla (morte en 1878) et Marie-Alexine de Poyusan (1813-1911).

62. Dalle funéraire d'André Dufau (1776-1855), Léonide Dufau (1792-1856) et Léonide Fayet (1833-1925) ["petite chapelle"]

1855. Marbre noir.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix fleurdelisée.

l = 201,5 ; la = 64,5.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE / ANDRÉ DUFAU / ANCIEN CHEF DE COHORTES / MORT À MUGRON / LE 9 JANVIER 1855 / À L'ÂGE DE 78 ANS. / - / Il fut Tendre Époux / Ami dévoué et bon Citoyen. / PRIEZ DIEU POUR LUI. / - / LÉONIDE DUFAU / NÉE ST JEAN PINAQUY / 1792 - 1856 / - / LÉONIDE FAYET / NÉE DUBOY MINVIELLE / 1833 - 1925. [les deux dernières épitaphes ajoutées, d'une graphie différente]

État : dalle brisée transversalement à mi-hauteur.

[Tombe d'André Dufau (1776-1855), de sa femme Léonide Saint-Jean-Pinaquy (1792-1856) et de la nièce de celle-ci, Louise Léonide Josèphe Duboy Minvielle (Caupenne 23.4.1833 - 1925), qui épousa à Caupenne le 21 juillet 1856 Adrien Adolphe Fayet (1825-1881), propriétaire à Lahosse. La mère de Léonide Fayet, Mme Jean-Vincent Saint-Jean-Pinaquy, était née Jeanne-Marie Domenger, de la grande famille mugronnaise de ce nom (voir n° 6, 45, 46, 47).]

Tombe d'André Dufau (1776-1855).Tombe d'André Dufau (1776-1855).

63. Dalle funéraire de Marie-Thérèse Constance Nathalie Soubaigné (1870-1887) ["petite chapelle"]

1887. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 199,5 ; la = 70.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSE / MARIE-THÉRÈSE CONSTANCE / NATHALIE SOUBAIGNÉ, / décédée à Mugron le 18 Xbre 1887 / dans sa dix-huitième année. / DE PROFUNDIS !

État : une petite plaque de marbre noir ajoutée (Yvonne SUSSAC / 1898-1981 / Simone SUSSAC / 1909-1989).

[Marie-Thérèse Soubaigné était la fille cadette de Pierre Soubaigné (1826-1903) et de Françoise Honorine Loupret (1846-1920), inhumés non loin d'elle (n° 77 et 78). Ses sœurs Marie Antoinette Élisabeth (1868-1946) et Agnès Marie Philomène (1875-1958) épousèrent respectivement Armand Pelletier et Maurice Sussac.]

Tombe de Marie-Thérèse Constance Nathalie Soubaigné (1870-1887).Tombe de Marie-Thérèse Constance Nathalie Soubaigné (1870-1887).

64. Dalle funéraire de Bernard Adain Hiard (1792-1869), Marie-Clotilde Bastiat née Hiard (1807-1850) et Marie Rose Adèle Hiard née Cazeaux (1798-1888) ["petite chapelle"]

1869. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc et noir.

Dalle rectangulaire en marbre blanc (deux tiers supérieurs) et noir (tiers inférieur). Décor gravé : croix fleurdelisée et nimbée (à la tête), cordelière à houppes frangées et nœuds aux angles (décor identique à celui de la dalle des Poyusan [n° 61] et de celles de Marie Joseph Auguste Hiard [n° 66] et de Madeleine Élisa Frémont-Hiard [n° 73]).

l = 187 ; la = 75.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / BERNARD ADAIN / HIARD / DÉCÉDÉ LE 19 JANvier 1869 / À L'ÂGE DE 76 ANS. / MARIE CLOTILDE BASTIAT / NÉE HIARD / DÉCÉDÉE LE 10 FÉVrier 1850, / À L'ÂGE DE 43 ANS. / MARIE-ROSE-ADÈLE / Vve HIARD / NÉE CAZEAUX / DÉCÉDÉE LE 14 AOÛT 1888 / À L'ÂGE DE 90 ANS. / DE PROFUNDIS.

[Dalle attribuable au marbrier Galimberti, de Saint-Sever, par comparaison avec la dalle signée n° 66, également de la famille Hiard. Bernard Adain Hiard (Mugron 18.6.1792 - id. 19.1.1869), fils aîné de Pierre et d'Anne Caubin et frère de Tiburce (voir n° 41) et de Marie Joseph Auguste (n° 66), épousa à Tartas le 23 janvier 1818 Marie Rose Adèle Cazeaux (Moustey 26.12.1797 - Mugron 14.8.1888), dont il eut huit enfants (n° 65, 71, 72 et 73). Bernard Adain était membre de la confrérie du Saint Sacrement de Mugron ; sa femme parraina en 1863 une cloche de l'église Saint-Laurent (réf. IM40005990). Marie-Clotilde Hiard (1807-1850), sœur de Bernard Adain et inhumée avec lui, épousa à Mugron en 1831 le célèbre économiste Frédéric Bastiat (réf. IM40005869) qui, malgré les démarches réitérées de sa famille et de la municipalité de Mugron, désireuses de rapatrier son corps, repose toujours à l'église Saint-Louis-des-Français à Rome.]

Tombe de Bernard Adain Hiard (1792-1869), Marie-Clotilde Bastiat née Hiard (1807-1850) et Marie Rose Adèle Hiard née Cazeaux (1798-1888).Tombe de Bernard Adain Hiard (1792-1869), Marie-Clotilde Bastiat née Hiard (1807-1850) et Marie Rose Adèle Hiard née Cazeaux (1798-1888).

65. Dalle funéraire d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Émile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) ["petite chapelle"]

1866. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. décor gravé : deux croix processionnelles à bras tréflés, posées en sautoir et nouées par un ruban (à la tête de la dalle) ; cordelière sur le pourtour de la dalle, avec houppes frangées aux angles ; couronne de fleurs rubanée et sommée d'un angelot (au bas de la dalle).

l = 186 ; la = 74.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / ANNA BATBEDAT / NÉE HIARD / DÉCÉDÉE LE 15 DÉCEMbre 1848 / À L'ÂGE DE 27 ANS / ET SON FRÈRE [encadré] / ÉMILE HIARD / DÉCÉDÉ LE 20 SEPTbre 1866, / À L'ÂGE DE 42 ANS. / PRIEZ POUR EUX. / [ajouté au bas de la dalle, dans une couronne de fleurs :] Louis-Bernard- / Joseph CRÉTIEN / MORT LE 19 FÉVRIER 1872, / ÂGÉ DE 6 ANS 11 MOIS. / - / Cher Ange, Prie / pour ta Famille / à qui tu as laissé / d'éternels regrets. Inscription (sur le ruban de la couronne de fleurs) : Souvenir de Ele Hiard.

Signature (en bas à droite) : Galimberti.

Le décor est identique à celui de la dalle de la famille Poyusan (n° 61), signée du marbrier Spazzi : sans doute le signe d'une association entre Spazzi et Galimberti, tous deux installés à Saint-Sever.

[Tombe de deux enfants de Bernard Adain Hiard et d'Adèle Cazeaux (voir n° 64). Dominique Émile Léon Hiard (Mugron 14.12.1824 - id. 20.9.1866), épousa à Clermont, le 17 octobre 1848, Antoinette Irma Émilie Cabiro (1830-1871), parente de Bernard Cabiro (voir n° 28), dont il n'eut pas d'enfant. Sa sœur aînée Anna Hiard (Mugron 1.1.1821 - id. 15.12.1848) épousa à Mugron le 2 juillet 1840 Victor Edmé François Batbedat (1818-1885), médecin, sans postérité. Leurs sœurs Jeanne Élina (1823-1885) et Jeanne Noémie, dite Sœur Cécile (1828-1872) sont inhumées non loin d'eux (n° 71 et 72). Leur frère Léon (n° 71), maire de Mugron de 1870 à 1882, inaugura en 1878 le monument érigé à la mémoire de leur oncle par alliance Frédéric Bastiat (réf. IM40005869). Le petit Louis Bernard Joseph Crétien (1865-1872) était le fils d'Aimé Eugène Tony Crétien et de Jeanne Marie Nathalie Hiard (1836-1900), sœur cadette d'Anne et d'Émile. La cousine germaine de cette fratrie, Marie-Françoise Batbedat (1795-1883), fille de Marie Hiard, avait épousé Thomas Marsan (1781-vers 1880), fils de Michel Marsan, le trésorier de la fabrique de Mugron (voir n° 44).]

Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872).Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872).Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) : détail.Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) : détail.Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) : détail.Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) : détail.Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) : détail de la signature du marbrier Galimberti.Tombe d'Anna Batbedat née Hiard (1821-1848), Emile Hiard (1824-1866) et Louis-Bernard Joseph Crétien (1865-1872) : détail de la signature du marbrier Galimberti.

66. Dalle funéraire de Marie-Joseph-Auguste Hiard (1797-1865) ["petite chapelle"]

1865. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix fleurdelisée et nimbée (à la tête), cordelière à houppes frangées et nœuds aux angles (décor identique à celui de la dalle des Poyusan [n° 61] et de celle de Bernard Adain Hiard [n° 64]).

l = 185 ; la = 70.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE / MARIE-JOSEPH-AUGUSTE / HIARD / DÉCÉDÉ / LE 3 OCTOBRE 1865 / DANS LA 69ème ANNÉE : DE SON ÂGE. / - / PRIEZ POUR LUI.

Signature (en bas au centre) : Galimberti.

Le décor est identique à celui de la dalle de la famille Poyusan (n° 61), signée du marbrier Spazzi : sans doute le signe d'une association entre Spazzi et Galimberti, tous deux installés à Saint-Sever.

[Marie-Joseph-Auguste Hiard (Mugron vers 1797 - id. 3.10.1865), médecin, était le deuxième fils de Pierre et d'Anne Caubin (n° 41) et le frère de Bernard Adain (n° 64), de Tiburce (n° 41) et de Marie-Clotilde Bastiat (n° 64). Il resta célibataire.]

Tombe de Marie-Joseph-Auguste Hiard (1797-1865).Tombe de Marie-Joseph-Auguste Hiard (1797-1865).Tombe de Marie-Joseph-Auguste Hiard (1797-1865) : détail.Tombe de Marie-Joseph-Auguste Hiard (1797-1865) : détail.Tombe de Marie Joseph Auguste Hiard (1797-1865) : détail de la signature du marbrier Galimberti.Tombe de Marie Joseph Auguste Hiard (1797-1865) : détail de la signature du marbrier Galimberti.

67. Dalle funéraire de Pierre Justin Bastiat (1779-1862) ["petite chapelle"]

1862. Marbre noir.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix tréflée et fleuronnée.

l = 200 ; la = 64,5.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE / PIERRE JUSTIN / BASTIAT / NÉ À BAYONNE / LE 5 SEPTEMBRE 1779 / DECEDE / LE 14 FÉVRIER 1862 / - / PRIEZ POUR LUI.

[Pierre Justin Bastiat (1779-1862), second fils de Pierre, commerçant à Bayonne, et de Catherine Laulhé, épousa Jeanne Celhay, morte en 1868, dont il eut Ignace-Justin (1819-1853), tous inhumés dans la partie occidentale de la chapelle (n° 43). Il était l'oncle de l'économiste Frédéric Bastiat.]

Tombe de Pierre Justin Bastiat (1779-1862).Tombe de Pierre Justin Bastiat (1779-1862).

68. Dalle funéraire d'Anne Darbo, veuve Fossats (1779-1872) ["petite chapelle"]

1872. Marbre blanc.

Petite dalle rectangulaire.

l = 80,5 ; la = 40.

Épitaphe (gravée) : [croix] IANNE DARBO / Vve FOSSATS / décédée le 12 janvier 1872 / âgée de 93 ans.

[Anne ou Jeanne Darbo (Mugron 27.10.1779 - id. 12.1.1872), fille de Jean Darbo, receveur de l'enregistrement, et de Françoise Dartigoueyte (mariés en 1775), épousa à Mugron, le 20 juillet 1796, Bernard-Louis de Fossats, cultivateur (né à Mugron le 4.2.1771), fils de Pierre et de Catherine Lannefranque.]

69. Dalle funéraire de Barthélemy Labeyrie (1778-1859) ["petite chapelle"]

1883. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix latine.

l = 196,5 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : [croix] CI GIT / LABEYRIE (Barthélemy) / capitaine d'Infanterie / au [17]e régiment de ligne / ci-devant AUVERGNE / officier de la Légion d'honneur / décédé le 26 Août 1859 à midi pi[le] / à l'âge de 81 ans - / Regrets éternels de [brisé] / [...]NNUL[...] APPRÉCIÉ / PRIEZ POUR LUI.

État : dalle brisée en de nombreux morceaux, épitaphe partiellement illisible.

[Le capitaine Barthélemy Labeyrie (Mugron 8.7.1778 - id. 26.8.1859), fils de Pierre Labeyrie du Cazaliou et de Jeanne Lafitte, fut nommé chevalier de la Légion d'honneur le 1er octobre 1807 (après avoir été blessé d'un coup de sabre à la tête à la bataille d'Eylau), puis promu officier du même ordre par décret du 12 octobre 1812. Son dossier dans la base Léonore : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=LABEYRIE&NUMBER=1&GRP=0&REQ=%28%28LABEYRIE%29%20%3aNOM%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All]

70. Dalle funéraire d'Antoine (1811-1883) et Léontine Bru (1815-1896) ["petite chapelle"]

1883. Pierre Édouard CLAVERIE, Bayonne. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix latine.

l = 196,5 ; la = 65.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSE / ANTOINE BRU / décédé le 4 Janvier 1883 / dans la paix du Seigeur [sic] / à l'âge de 72 ans. / - / LÉONTINE BRU / son épouse / décédée le 18 Septembre 1896 / à l'âge de 81 ans. / - / DE PROFUNDIS.

Signature de marbrier (gravée en bas à droite) : Claverie Bayonne.

Tombe d'Antoine (1811-1883) et Léontine Bru (1815-1896).Tombe d'Antoine (1811-1883) et Léontine Bru (1815-1896).

71. Dalle funéraire de Jeanne Elina Hiard (1823-1885) et de Pierre Dominique Léon Hiard (1834-1889) ["petite chapelle"]

1889. Marbrerie CLAVERIE, Bayonne (?). Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : rinceaux aux quatre angles.

l = 193,5 ; la = 78.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSENT / JEANNE ELINA / HIARD / décédée le 14 Mai 1885 / à l'âge de 62 ans / - / et son frère / PIERRE, DOMINIQUE, LÉON / HIARD / Conseiller d'arrondissement / et juge de paix du Canton de Mugron / ancien MAIRE / né le 7 Novembre 1834 décédé / le 23 Novembre 1889. / DE PROFUNDIS.

Le décor de rinceaux aux angles est identique à celui de la dalle de Marguerite Lavielle-Deyris, exécutée par le marbrier bayonnais Claverie (sans doute Pierre Édouard) en 1877, et de celle de Pierre Dufaigna (n° 53). La réalisation de la dalle des Hiard, postérieure à la mort de Pierre Édouard Claverie (1884), revient sans doute à son successeur à la tête de l'atelier.

[Tombe de deux enfants restés célibataires de Bernard Adain Hiard et d'Adèle Cazeaux (voir n° 64) : Jeanne Élina (Mugron 25.11.1822 - id. Mugron 14.5.1885) et Pierre Dominique Léon Hiard (Mugron 7.11.1834 - id. 23.11.1889), qui fut maire de Mugron de 1870 à 1882 et inaugura en 1878 le monument érigé à la mémoire de leur oncle par alliance Frédéric Bastiat (réf. IM40005869). Pour les tombes de leurs frères et sœurs, voir n° 65, 72 et 73.]

Tombe de Jeanne Elina Hiard (1823-1885) et de Pierre Dominique Léon Hiard (1834-1889).Tombe de Jeanne Elina Hiard (1823-1885) et de Pierre Dominique Léon Hiard (1834-1889).

72. Dalle funéraire de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872) ["petite chapelle"]

1872. GALIMBERTI, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : branche de vigne sinueuse sur le pourtour de la dalle, initiale M surmontée d'une croix dans une couronne d'immortelles (à la tête), croix avec rosaire et scapulaire entre deux rameaux d'olivier (au-dessus de l'épitaphe).

l = 193 ; la = 69,5.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE / SŒUR CÉCILE HIARD / FILLE DE LA CHARITÉ / DE St VINCENT DE PAUL, / DÉCÉDÉE EN SA MISSION DE DAX / LE 14 NOVEMBRE 1872, À L'ÂGE DE 44 ANS. / - / Elle ouvrit toujours avec joie / sa main à l'indigent, / étendit ses bras vers le Pauvre / [ajouté en interligne :] (Prov. 31). / Aussi vit-on se réfugier en Elle / la parole de St Vincent de Paul / Celui qui aura aimé / les Pauvres pendant sa Vie, / verra sans effroi approcher / le moment de la Mort. / PRIEZ POUR ELLE.

Signature (en bas à droite) : Galimberti.

[Jeanne-Noémie, en religion Sœur Cécile, était la quatrième fille de Bernard Adain Hiard et d'Adèle Cazeaux (voir n° 64). Pour les tombes de ses frères et sœurs, voir n° 65, 71 et 73.]

Tombe de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872).Tombe de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872).Tombe de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872) : détail du décor.Tombe de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872) : détail du décor.Tombe de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872) : détail de la signature du marbrier Galimberti.Tombe de Sœur Cécile, née Jeanne-Noémie Hiard (1828-1872) : détail de la signature du marbrier Galimberti.

73. Dalle funéraire de Madeleine Élisa Frémont, née Hiard (1833-1876) ["petite chapelle"]

1876. Charles SPAZZI aîné, marbrier à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix fleurdelisée et nimbée (à la tête), cordelière à houppes frangées aux angles (décor identique à celui de la dalle des Poyusan [n° 61] et de celles de Bernard Adain Hiard [n° 64] et de Marie Joseph Auguste Hiard [n° 66]) ; couronne de pensées rubanée et sommée d'un angelot.

l = 193 ; la = 71.

Épitaphe (gravée) : ICI REPOSE / MADELEINE ÉLISA FRÉMONT / NÉE HIARD, / DÉCÉDÉE LE 22 NOVEMBRE 1876, / DANS SA 44ème ANNÉE. / - / PRIEZ POUR ELLE. Au-dessous, dans une couronne de pensées : AVEC ELLE / REPOSE SON PETIT ANGE. / DÉCÉDÉ / LE 11 AVRIL / 1868.

Signature (en bas) : Charles Spazzi aîné à St Sever.

[Madeleine Élisa Hiard (Mugron 17.10.1831 - 23.11.1876), cinquième fille de Bernard Adain Hiard et d'Adèle Cazeaux (voir n° 64), épousa à Mugron, le 30 janvier 1867, le médecin Jules Paul Augustin Frémont (vers 1845-vers 1900). Le "petit ange" inhumé avec sa mère est leur fille unique, Marie Frémont, née et morte à Mugron le 15 avril 1868. Pour les tombes des frères et sœurs de Madeleine Frémont-Hiard, voir n° 65, 71 et 72.]

Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876).Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876).Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail de la signature du marbrier Charles Spazzi aîné.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail de la signature du marbrier Charles Spazzi aîné.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail du décor.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail du décor.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail du décor.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail du décor.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail du décor.Tombe de Madeleine Elisa Frémont née Hiard (1833-1876) : détail du décor.

74. Dalle funéraire de Marie Marguerite Dufaigna (1859-1885) ["petite chapelle"]

1886. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : croix latine à la tête, branches de lierre aux angles et sous l'épitaphe.

l = 192,5 ; la = 77.

Épitaphe (gravée) : [croix] ICI REPOSE / MARIE MARGUERITE DUFAIGNA / décédée le 11 7bre 1885 / à l'âge de 26 ans. / LASSABE LUCIENNE / 1908 - 1951 / LASSABE MICHEL / 1930 - 1977 / LASSABE MICHELE / 1933 - 2013 / DE PROFUNDIS. [les trois dernières épitaphes ajoutées]

Tombe de Marie Marguerite Dufaigna (1859-1885).Tombe de Marie Marguerite Dufaigna (1859-1885).

75. Dalle funéraire de Georges Napias (1812-1876) ["petite chapelle"]

1876. Charles SPAZZI aîné, marbrier à Saint-Sever. Marbre noir.

Dalle rectangulaire. Décor gravé et doré : croix latine tréflée.

l = 193 ; la = 67.

Épitaphe (gravée et dorée) : Ici repose / Georges NAPIAS / décédé à MUGRON / le 11 9bre 1876 / à l'âge de 64 ans / dans la paix du Seigneur / et muni des sacrements de l'Eglise / - / Ami des pauvres durant sa vie / il a voulu leur continuer / son secours et sa protection / même après sa mort. / Soyez-lui reconnaissants et / PRIEZ POUR LUI / Souvenir de son épouse.

Signature (en bas à gauche) : Charles Spazzi aîné.

[Par son testament du 10 mai 1876, Georges Napias fonda un obit dans l'église Saint-Laurent de Mugron, à hauteur de 4000 francs (AP Mugron, registre paroissial 1842-1950, p. 72-73).]

Tombe de Georges Napias (1812-1876).Tombe de Georges Napias (1812-1876).

76. Dalle funéraire de Françoise Napias, née Despouys (1802-1866) ["petite chapelle"]

1866. Marbre noir.

Dalle rectangulaire, tête à découpe chantournée. Décor gravé et doré : croix latine tréflée et rayonnante.

l = 193 ; la = 70.

Épitaphe (gravée et dorée) : [croix] ICI REPOSE / FRANCOISE NAPIAS / DÉCÉDÉE / LE 25 NOVEMBRE 1866 / À L'ÂGE DE 64 ANS. / - / PRIEZ POUR ELLE.

État : cassure transversale.

[Fille de Pierre Despouys et de Françoise Lalanne, première épouse de Georges Napias (n° 75) le 23 février 1843 à Mugron.]

Tombe de Françoise Napias, née Despouys (1802-1866).Tombe de Françoise Napias, née Despouys (1802-1866).

77. Dalle funéraire de la famille Loupret-Soubaigné ["petite chapelle"]

1889. Marbre noir.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : cadre à sommet cintré à oreilles, croix latine tréflée sur socle.

l = 195,5 ; la = 67.

Épitaphe (gravée) : SÉPULTURE DE LA FAMILLE LOUPRET-SOUBAIGNɐ / [croix] / ICI REPOSENT / Pierre LOUPRET / décédé à Mugron / le 19 Janvier 1889 / à l'âge de 85 ans. / PIERRE SOUBAIGNÉ / DÉCÉDÉ LE 10 MARS 1903 / A L'ÂGE DE 77 ANS. / - / MAURICE SUSSAC / 1871-1939 / - / De profundis.

État : cassure transversale.

[Tombe jumelée avec la suivante (n° 78), où reposent la femme, la fille et la petite-fille de Pierre Loupret et leurs époux respectifs.]

Tombes de la famille Loupret-Soubaigné.Tombes de la famille Loupret-Soubaigné.

78. Dalle funéraire de la famille Loupret-Soubaigné ["petite chapelle"]

1891. Marbre noir.

Dalle rectangulaire. Décor gravé : cadre à sommet cintré à oreilles, croix latine tréflée sur socle.

l = 196 ; la = 78,5.

Épitaphe (gravée) : SÉPULTURE DE LA FAMILLE LOUPRET-SOUBAIGNÉ / [croix] ICI REPOSENT / Elisabeth DESPOUYS / veuve LOUPRET / décédée à Mugron le 23 Janvier 1891 / à l'âge de 73 ans. / FRANCOISE HONORINE SOUBAIGNÉ / NÉE LOUPRET / 2 JUIN 1846 - 5 OCTOBRE 1920 / - / AGNES SUSSAC / NÉE SOUBAIGNÉ / 1875 - 1958 / P.P.E.

État : cassure transversale.

[Tombe jumelée avec la précédente (n° 77), où repose l'époux, père et grand-père d'Élisabeth, Françoise-Honorine et Agnès Loupret. Françoise-Honorine Soubaigné-Loupret offrit en 1912 une statue de saint Michel à l'église de Mugron (réf. IM40005877).]

Tombes de la famille Loupret-Soubaigné.Tombes de la famille Loupret-Soubaigné.

79. Dalle funéraire de la famille Soubaigné ["petite chapelle"]

1889. Marbre noir.

Dalle rectangulaire à sommet cintré à oreilles. Décor gravé : croix latine avec couronne d'immortelles (à la tête), branches de lierre nouées (au bas).

l = 176 ; la = 80.

Épitaphe (gravée) : Sépulture de la famille SOUBAIGNÉ / [croix] ICI REPOSENT / Marie Françoise SOUBAIGNÉ / née GESTA / décédée le 15 Novembre 1889 / à l'âge de 22 ans / - / PIerre SOUBAIGNÉ / Ancien Maire / 1824-1899 / Françoise-Julie SOUBAIGNÉ / née COUDROY / 1830-1911 / - / DE PROFUNDIS.

[Tombe jumelée avec la suivante, identique (n° 80). Pierre Soubaigné aîné (1824-1899), maire de Mugron de 1866 à 1870 puis de 1882 à 1892, fut le promoteur du monument commémoratif à l'économiste Frédéric Bastiat (réf. IM40005869). Le fils né de son mariage avec Françoise-Julie Coudroy (1830-1911), Paul Soubaigné, épousa Marie Françoise Gesta(s), inhumée avec ses beaux-parents.]

Tombe de la famille Soubaigné.Tombe de la famille Soubaigné.

80. Dalle funéraire de la famille Soubaigné ["petite chapelle"]

1920. Marbre noir.

Dalle rectangulaire à sommet cintré à oreilles. Décor gravé : croix latine avec couronne d'immortelles (à la tête), branches de lierre nouées (au bas).

l = 180 ; la = 80.

Épitaphe (gravée) : Sépulture de la famille SOUBAIGNÉ / [croix] Ici repose / Jean Baptiste Henri SOUBAIGNÉ / décédé le 6 Avril 1920 / à l'âge de 67 ans / - / PAUL SOUBAIGNÉ / 1851-1939 / PIERRE SOUBAIGNÉ / DOCTEUR EN MÉDECINE / 1887-1955 / JEANNE SOUBAIGNÉ / NÉE POUDENX / 21 MAI 1903 - 27 AOÛT 1985 / - / DE PROFUNDIS. [les trois dernières épitaphes d'une graphie différente de la première]

Tombe de la famille Soubaigné.Tombe de la famille Soubaigné.

81. Dalle funéraire de Julia Puyo (1877-1968) ["petite chapelle"]

1968. Marbre gris veiné.

Dalle rectangulaire.

l = 197 ; la = 705.

Épitaphe (gravée) : [croix] Julie PUYO / 1877-1968 / P. P. E.

82. Dalle funéraire de Joseph Léopold Pussacq (1845-1899) et de Constance Pussacq née Soubaigné (1855-1936) ["petite chapelle"]

1899. SPAZZI, entreprise de marbrerie à Saint-Sever. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 200 ; la = 66,5.

Épitaphe (gravée) : [croix] Ici repose / Joseph Léopold Pussacq / Licencié en droit, notaire / décédé en 1899 / à l'âge de 54 ans. / - / Constance PUSSACQ / née SOUBAIGNÉ / 1855-1936 / - / DE PROFUNDIS.

Signature de marbrier (gravée en bas à gauche) : Spazzi.

[Joseph Léopold Pussacq (Lavigne, Vicq-d'Auribat 2.10.1843 - Mugron 10.4.1899), notaire, fils de Jean et de Jeanne Robertine Dufau (1803-1899, fille de Pierre Joseph Dufau et de Marie-Anne Poyusan, voir n° 61), épousa à Mugron, le 5 septembre 1876, Constance Jeanne Soubaigné (Mugron 4.3.1855 - Mugron 14.3.1936), fille de Pierre Soubaigné, maire de Mugron, et de Françoise Julie Coudroy (voir n° 79), et sœur de Paul Soubaigné (voir n° 80).]

Tombe de Joseph Léopold Pussacq (1845-1899) et de Constance Pussacq née Soubaigné (1855-1936).Tombe de Joseph Léopold Pussacq (1845-1899) et de Constance Pussacq née Soubaigné (1855-1936).

83. Dalle funéraire de la famille d'Antin ["petite chapelle"]

4e quart XIXe s. (?). Marbre blanc et noir.

Deux éléments : dalle rectangulaire à tête en plein cintre, en marbre noir, encastrée dans une bordure en marbre blanc et précédée d'une plaque rectangulaire en marbre blanc. Décor (gravé et doré, sur la plaque en marbre blanc) : chrisme.

l = 309 ; la = 113.

Épitaphe (gravée sur la dalle en marbre noir) : AYEZ PITIÉ DE MOI, VOUS AU MOINS MES AMIS / AYEZ PITIÉ DE MOI ! / [croix] / QUE VOTRE VOLONTÉ SOIT FAITE / - / LA MORT DES AÎNÉS EST PRÉCIEUSE / EN LA PRÉSENCE DU SEIGNEUR / - / J'ESPÈRE DANS LE SEIGNEUR / JE NE SERAI JAMAIS CONFONDU. / - / SÉPULTURE DE LA FAMILLE D'ANTIN.

Tombe de la famille d'Antin.Tombe de la famille d'Antin.Tombe de la famille d'Antin.Tombe de la famille d'Antin.

84. Dalle funéraire de Pierre Hosseleyre (1749-1829) ["petite chapelle"]

1829. Calcaire.

Dalle rectangulaire. Décor (gravé) : croix sur socle (à la tête) ; deux cœurs jumelés (au pied).

l = 196 ; la = 65,5.

Épitaphe (gravée) : [croix] / CI GIT PIERRE / HOSSELEYRE / NÉ A HERM / PRES DAX / LE 12 9BRE 1749 / DÉCÉDÉ / A MUGRON / LE 3 MAI 1829 / PRIEZ POUR LUI.

[Pierre Hosseleyre (1749-1829), fils de Jean-Placide (1699-1753) et de Catherine Lafitte (vers 1710-1772), épousa Marie-Anne Marinpoy. Il était le frère cadet d'autre Pierre, dit Pouton (1737-1811), marié à Mugron, le 12 juin 1770, avec Françoise Domenger, de la famille de notables mugronnais de ce nom. Son fils Pierre (1781-1871), "propriétaire terrien demeurant à Bordeaux", fit en novembre 1854 une donation de 20 francs de rente à la fabrique de Mugron pour la célébration "chaque année et à perpétuité dans l'église de Mugron [de] quatre messes basses, dont deux à l'intention de défunt Mr Pierre Hosseleyre père du donateur et pour le repos de son âme ; et les deux autres à l'intention et pour le repos de l'âme de défunt Mr Pierre, Charles, Marie Hosseleyre, fils du même donateur [...] ; faire célébrer ces quatre messes le douze novembre et trois mai de chaque année pour Mr Pierre Hosseleyre et le huit septembre et onze mars de chaque année, pour Mr Pierre, Charles, Marie Hosseleyre" (AP Mugron, registre des délibérations de la fabrique, 1836-1863, séance du 14 novembre 1854).]

Tombe de Pierre Hosseleyre (1749-1829).Tombe de Pierre Hosseleyre (1749-1829).

85. Dalle funéraire de la famille Hosseleyre ["petite chapelle"]

XIXe s. Marbre noir.

Stèle en plein cintre encastrée dans le mur occidental.

h = 107 ; la = 49.

Épitaphe (gravée) : SEPULTURE / DE LA FAMILLE / HOSSELEYRE.

[Sans doute la tombe de Pierre Hosseleyre, dit Pouton (1737-1811), marié à Mugron, le 12 juin 1770, avec Françoise Domenger, de la famille de notables mugronnais de ce nom.]

Tombe de la famille Hosseleyre.Tombe de la famille Hosseleyre.Tombe de la famille Hosseleyre.Tombe de la famille Hosseleyre.

86. Dalle funéraire de Pierre Marie Charles Hosseleyre (1820-1841) ["petite chapelle"]

1841. Marbre blanc.

Dalle rectangulaire.

l = 118 ; la = 64.

Épitaphe (gravée) : [croix] / CI GIT / Pierre Marie Charles / HOSSELEYRE / Fils de Marie LAFAYE, / né à Bordeaux le 8 Septembre / de l'an 1821. / Décédé en la même Ville, / le 11 Mars 1840. / - / PRIEZ POUR LUI !

[Fils de Pierre Hosseleyre (1781-1871) et de Marie Lafaye (vers 1790-?) et petit-fils de Pierre Hosseleyre (1749-1829) (voir n° 84). Son père, "propriétaire terrien demeurant à Bordeaux", fit en novembre 1854 une donation de 20 francs de rente à la fabrique de Mugron pour la célébration "chaque année et à perpétuité dans l'église de Mugron [de] quatre messes basses, dont deux à l'intention de défunt Mr Pierre Hosseleyre père du donateur et pour le repos de son âme ; et les deux autres à l'intention et pour le repos de l'âme de défunt Mr Pierre, Charles, Marie Hosseleyre, fils du même donateur [...] ; faire célébrer ces quatre messes le douze novembre et trois mai de chaque année pour Mr Pierre Hosseleyre et le huit septembre et onze mars de chaque année, pour Mr Pierre, Charles, Marie Hosseleyre" (AP Mugron, registre des délibérations de la fabrique, 1836-1863, séance du 14 novembre 1854).]

Tombe de Pierre Marie Charles Hosseleyre (1821-1840).Tombe de Pierre Marie Charles Hosseleyre (1821-1840).Tombe de Pierre Marie Charles Hosseleyre (1821-1840).Tombe de Pierre Marie Charles Hosseleyre (1821-1840).

87. Dalle funéraire de Jeanne Tauss... née Dartigue ["petite chapelle"]

Années 1900. Marbre gris.

Dalle rectangulaire.

Épitaphe (gravée) : CI GIT / JEANNE TAUSS[...] / NÉE DARTIGUE MAI[...] / décédée le 31 Mai 190[...].

État : dalle descellée et posée contre le mur occidental de la chapelle, près de la stèle Hosseleyre (n° 85) ; brisée à gauche et en haut.

En savoir plus…